Partagez|

«
Dans la fumée des informations (pv : E. Collins)
»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Dans la fumée des informations (pv : E. Collins) Mar 6 Déc - 12:31:04

Ce soir, Laureen ne doit pas exhiber son corps dans le Red Devil. Cela tombe bien car, une nouvelle fois, les talents de l'humaine sont demandés ailleurs. La jeune femme sort doucement de ce qui pourrait être son Quartier Général et se déplace doucement. Les mains dans les poches, une attitude détendue, la jeune femme semble à l'aise de sa vie. Si bien qu'elle parcourt le dôme des vices et plaisirs sans le moindre contre-temps alors qu'elle n'est qu'un jouet aux yeux asariens.

Ses pas l'emmènent doucement jusqu'au dôme commercial. Elle connait le chemin à force de l'emprunter pour ce genre de rendez-vous. Un nom. La prime doit être suffisamment alléchante pour qu'on la rencarde avec cette personne. L'établissement se dresse devant Laureen et sans plus tarder elle pénètre dans ce lieu au charme latent et aux lumières tamisées.


06 décembre 2110, « Le Five ».
Aux alentours de 21h50.

Laureen ne prend pas la peine de dévisager les convives du piano-bar. Doucement, elle écarte un léger voile dont se dégage l'odeur délicate de l'encens posé sur la table. Sourire grandissant, elle s'installe dans un fauteuil. Délicatement, Laureen croise les jambes. La jeune femme est patiente et préfère arriver avant l'heure donnée : le déplacement d'une personne, sa gestuelle, la façon dont elle s'assied tout cela est une mine d'informations pour notre informatrice. Comment savoir si la personne qui s’assiéra en face d'elle sera bien "Shadow" ? C'est simple, il lui suffisait d'entrer et de la saluer d'une manière fort élogieuse :
Dans l'ombre, vous êtes plus belle que décrite. Cette simple phrase changeait régulièrement, Laureen aimait jouer sur les mots, les pseudonymes -comme ici-.

Laureen, au fond, jouait toujours. Telle des actions placées en bourse, l'informatrice vendaient rumeurs contre faits et faits contre argents. Son petit manège tournait bien mais elle s'avait qu'un jour la plus belle pièce de sa vie, cette grande comédie, refermait un jour le rideau après les trois coups de bâtons ...

Cela devrait l'inquiéter mais il n'en était rien, après tout, mourir de ce jeu dangereux marquerait une forme d’avènement pour l'être humain : l'un des leurs sera mort chez les Asariens et de la façon dont il l'entendait, original, non ?
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Rebelle Humaine

Nombre de messages : 771
Localisation : Quelque part...
Age du personnage : 28 ans
Côté coeur : //
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Espionne et caméléon, experte en armes
Appartenance: Rebelle, ex-traitresse et espionne au service des Asariens
Activité: Shadow of Death / élément polyvalant


MessageSujet: Re: Dans la fumée des informations (pv : E. Collins) Mer 7 Déc - 16:51:22

    L’enlèvement de Skylar Van Aarey nous amenait à une véritable impasse et je détestais cela ! Ne rien pouvoir faire, aucune piste malgré l’enquête que nous avions mené à l’hôtel de son oncle pour y trouver des indices. La chance n’était pas de notre côté, encore bien pire que cela, elle semblait nous avoir abandonnée sur bien des points. Il fallait trouver quelque chose même un petit détail tout maigre mais qui pourrait nous éclairer et nous mettre sur le bon chemin. On n’enlevait pas une humaine comme çà, sans rien demander en échange, sans rançon, sans laisser la moindre trace. Je ne pouvais rester aussi passive en attendant le prochain briefing au QG. Il fallait avancer quel que soit les moyens employés, il fallait retrouver DeepRed. Et j’avais mon idée sur cela. Trois jours plus tôt, je m’étais rendue au Five, un piano-bar autant fréquenté par les humains et les Asariens. Ici se jouaient les plus grosses magouilles de notre siècle. J’avais laissé un message codé au patron de l’établissement pour une certaine Laureen « les bons tuyaux ». Cette petite peste était très réputée dans le domaine des informations. Ce n’était pas la première fois que je faisais appel à elle. Et si elle avait un caractère à chier, elle savait être professionnelle et elle ne m’avait pas déçue. Le message lui donnait rendez-vous vers 22 h 00.

    J’espérai depuis, qu’elle était passée au Five et récupérer mon mot. Elle ne savait de moi qu’un surnom : Shadow et s’était déjà beaucoup trop pour une humaine dans son genre. J’avais pris soin de camoufler mon apparence et comme à chaque fois, c’est en blonde qu’elle me verrait. J’avais relevé mes longs cheveux en une jolie queue de cheval, les cheveux bien tirés et bien lissés. Je ne lui donnerai pas l’avantage sur moi et me dévoiler à elle. Loin de la Rebelle et de la femme de terrain, ce qui éveillai toujours un certain sourire sur les lèvres de mon chef de section : Caloway, j’avais toujours su être un véritable caméléon pour les déguisements. Je n’avais pas été espionne pour rien auprès du gouvernement et maintenant dans les rangs de la Cause. J’avais fait en sorte de soigner mes vêtements : un pantalon de couleur havane cintré qui affiné ma taille galbant mes fesses, un chemisier avec une teinte un peu plus foncé qui faisait ressortir le doré de ma longue chevelure, des bottines noires tout comme mon long manteau. Exit la femme de combat, place à une femme raffinée et séduisante.

    Je poussais enfin les portes du Five, m’enveloppant de cette atmosphère bien particulière que je ne retrouvais qu’en ce lieu. Il y a déjà foule et je devais observer minutieusement chaque femme. Je marchais lentement, balayant de mon regard sombre les recoins de la salle. La connaissant, elle aimait jouer et elle ne se montrerait pas facilement. J’arrivais au niveau du comptoir, commandant un « Américano » jusqu’à ce que je devine une silhouette assise à un fauteuil qui me détaillait comme je le faisais. Je payais ma consommation, récupérant mon verre pour m’avancer jusqu’à elle.


    - vous êtes plus belle que décrite…mais l’Ombre, c’est moi…

    J’avais fait une petite déviance sur la phrase à citer puisque c’était avant tout, moi Shadow/l’Ombre et je n’avais nullement envie de jouer à ce petit jeu. Sans plus attendre, je m’installais sur l’autre fauteuil, face à elle, déposant mon verre sur la petite table entre nous deux, éclairée par la lueur d’une bougie. Je retirai mon manteau, croisant mes jambes et sans cérémonie, je commençais…Etre directe, çà je savais le faire et je détestais perdre mon temps en futilité.

    - Merci d’être venue…Je ne vais pas y aller par quatre chemins et je ne nous ferai pas perdre du temps pour rien. J’ai besoin d’avoir des informations sur un enlèvement qui s’est passé il y a une semaine devant l’hôtel des Van Aarey. Une jeune femme âgée de vingt-deux ans, assez menue, de petite taille, rouquine a disparu. Des hommes cagoulés l’attendaient devant cet hôtel. Depuis rien…aucune demande de rançon, aucune information…
    Je sais que tu connais tout ce qui se passe ici, tu entends tout…


    Je sortis délicatement de la poche de mon manteau, une enveloppe emplie de liasses de billets. Avec la crise économique, l’argent se faisait de plus en plus rare. C’était surtout les cartes de crédits et de payement qui circulaient le plus.

    - Que sais-tu… ?




"Sans Ombre, il ne peut y avoir la Lumière..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dans la fumée des informations (pv : E. Collins) Mer 14 Déc - 17:57:09

Laureen n'eut pas à attendre longtemps, ses clients se devaient d'être ponctuels sous peine de voir leur informatrice s'envoler. La réaction de "Shadow" ne se fit pas attendre, n'appréciant guère l'humour de l'indic'. Mais elle devrait s'y faire, les fils étaient tirés par Laureen en cette soirée. Le surnom "shadow" disait quelque chose à la jeune humaine mais cette façon d'être le lui certifia : les deux femmes avaient déjà traitées ensemble.

Voyant le cocktail entre elles, Laureen fit tourner son index sur le verre de sa cliente qui s'agita de façon à faire tourner le verre sur son pied, Laureen s'amusa ainsi jusqu'à l'amener à elle.

C'est amusant cette fierté. Comment l'être lorsqu'on vient voir "Laureen « les bons tuyaux »". Enfin note bien que cela fait mes affaires, hum.

Sans l'ombre d'un scrupule, elle vient doucement boire une gorgée du cocktail. Enfin, elle pinça plus le verre de ses lèvres qu'autre chose. Une fois la gorgée bue, Laureen poussa le verre vers le centre, marqué de son rouge-à-lèvres. Shadow semble vouloir passer une vitesse mais c'est bien mal connaître Laureen. Le flux d'information, le délais oral, tout cela lui appartenait : c'était elle la maîtresse de cette nuit. C'est elle qui dictait les règles.

Doucement, beau papillon. Cette vie est peut-être éphémère mais à quoi bon se presser si ce n'est pour profiter de rien, hum ?

Son regard rencontra celui de Shadow, elle le soutint avec douceur mais rien ne pouvait y faire : Laureen maîtrisait ce genre de rencontre. C'était son meilleur gagne-pain après tout. Néanmoins la situation l'amusait toujours autant : vue comme un insecte par les asariens, comme un parasite par les humains, tous la haïssaient pourtant ils savaient tous apprécier ses nombreux talents. C'était sans doute l'unique raison de son salut.

Je sais beaucoup de chose, chaton. Et ... hum...

Laureen, elle, aimait jouer mais le jeu n'avait aucune saveur par rapport à l'argent. Elle compta alors les liasses. Bien sûr, elle faisait sa sous la table et comptait avec beaucoup de discrétion.

Je ne le sens pas ce plan. Mais j'aime le risque alors peut-être pourrais-je t'en parler ... En tout cas, cette histoire me parle ... Un peu Dit elle en faisant claquer sa langue.

Mais, Shadow, je n'aime pas trop me donner sans rien en échange pour amuser mon esprit : en quoi es-tu liée à ça, chaton ?
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Rebelle Humaine

Nombre de messages : 771
Localisation : Quelque part...
Age du personnage : 28 ans
Côté coeur : //
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Espionne et caméléon, experte en armes
Appartenance: Rebelle, ex-traitresse et espionne au service des Asariens
Activité: Shadow of Death / élément polyvalant


MessageSujet: Re: Dans la fumée des informations (pv : E. Collins) Lun 19 Déc - 15:38:03


    Je la laissais se complaire dans son rôle de femme importante pour la société qui sans elle rien ne pourrait tourner rond, qui était la seule à tout savoir et tout connaitre sur l’existence de chacun ici-bas. Laureen « les bons tuyaux » avait toujours une bonne information à refiler, çà je ne pouvais pas le nier mais son petit jeu de grande gueule mêlée à celui de femme fatale, ne m’impressionnait pas. J’avais roulé ma bosse même si j’étais aussi jeune qu’elle pour ne pas me laisser piéger par sa moue mutine et ses airs de beauté sensuelle. Je croisais mes jambes, m’adossant plus confortablement à mon dossier, buant une gorgée de mon cocktail. Je n’avais aucun temps à perdre. Les heures étaient plus que comptées si nous voulions retrouver à tout prix Skylar. Je lui avais dressé un portrait très succinct mais extrêmement vrai de la jeune femme que je recherchais. Je savais aussi que Laureen aimait jouer et que j’allais devoir m’armer de patience avant qu’elle ne lâche ce qu’elle avait en sa possession. J’avais laissé glisser une enveloppe emplit de liasses de billets devant ses yeux, sur la table. Peut-être serait-elle plus encline à parler et d ‘aborder une conversation plus sérieuse. Elle compta discrètement les billets, affichant sur mes lèvres rosées un sourire presque narquois.

    - Je ne suis pas d’humeur à écouter tes lamentations Laureen ni la patience de jouer u jeu du chat et de la souris avec toi. Soit tu craches le morceau, soit je récupère cet argent.

    Je me penchais étirant mon bras pour poser ma main sur l’enveloppe que Laureen venait de replacer avec précaution et précieusement pour la reculer devant moi. Elle pouvait être maitresse de ce genre de situation, aimer manipuler les autres, savourer la détresse dans les yeux de ses interlocuteurs qui lui quémandaient presque des informations, sur une question de vie ou de mort…Mais pas moi. Si elle savait que derrière l’image de la femme tirée à quatre épingles, bien habillée, bien maquillée se dissimulait une femme de terrain qui préférait des treillis et des rangers comme vêtements. Je riais intérieurement de m’imaginer cette petite vipère dans une tenue de combat, en criant de s’être cassée un ongle ou devoir repoudrer son joli petit minois.

    - Je me fous de savoir que tu aimes ce plan ou pas. Je croyais que les défis ne te faisaient pas reculer ? Aurais-tu peur pour ta réputation ? Ne fait pas celle qui n’est au courant de rien, crache le morceau Laureen. Tu dois avoir d’autres affaires plus importantes qui t’attendent. Alors ne nous fait pas perdre notre temps à toutes les deux.

    Heureusement que Logan ne m’avait pas accompagné. Il aurait vite fait de démontrer à cette petite souris son côté violent et direct. J’étais plus diplomate que lui mais j’avais aussi des limites. Je levais les yeux au ciel épousant un soupir de lassitude face à son numéro de comédienne de série B. Donc, très pathétique pour moi, d’une façon ironique bien sûr !

    - Cela ne te regarde pas Laureen. Je te conseillerai même, dans ma grande gentillesse, de ne pas en savoir un peu plus et de protéger tes jolies petites fesses au plus vite.
    As-tu entendu une histoire sur un enlèvement ? Si oui ? Y-avait-il un fourgon ? Des hommes cagoulés ? Qu’est- ce qu’ils cherchaient et pourquoi enlever une jeune femme ?


    Chose qu’elle ne savait pas, c’était que mon médaillon était à la fois un micro pour moi et un écouteur pour celui qui était relié à ce petit gadget. Autrement dit, Jesse Carpenter entendait tout de notre conversation. J’avais une mini-puce au creux de l’oreille qui ne se voyait nullement même avec mes cheveux tirés en arrière. J’entendais les réflexions de mon coéquipier qui aurait bien aimé étrangler cette femme.




"Sans Ombre, il ne peut y avoir la Lumière..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Dans la fumée des informations (pv : E. Collins) Aujourd'hui à 16:22:02

Revenir en haut Aller en bas

Dans la fumée des informations (pv : E. Collins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'amour est une fumée faite de la vapeur des soupirs ? Hélène & Lilieth
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asaria, terre de prophétie :: Dôme Commercial :: Bars . Cafés :: « Five »-