Partagez|

«
Dors, je le veux (Pv Tomas)
»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Dors, je le veux (Pv Tomas) Lun 4 Juin - 20:38:16

Wright Corporation est mon trésor, un joyau que j'ai extrait moi même, taillé avec amour au fur et à mesure que s'accroissait mon influence dans la société cruelle de la cité. Que je sois ministre du développement technologique et propriétaire de la principale industrie technologique d'Asaria n'est pas dérangeant dans notre civilisation. La notion de conflit d'intérêt n'a pas survécu à la pluie de feu.

Ce jour là, je suis au bureau en haut de la tour de ma société du haut de laquelle je peux dominer la ville. Cette impression de puissance est renforcée par la grande baie vitrée donnant sur la pièce où je reçois ceux qui sont dignes de voir s'accorder une audience, c'est à dire peu de monde dans cette ville où la majorité de la population est composée de cloportes humains ou de secondes générations inconstants.

Je soupire confortablement assis dans mon fauteuil de cuir. Depuis que je suis sorti de l'état catatonique où l'échec de ma dernière présentation m'avait fait sombré, je me suis lancé à corps perdu dans la recherche de nouveaux moyens pour assoir définitivement la domination de notre race. Mara m'aura fait comprendre une chose... Le combat qui se joue à présent est celui de la survie d'une société, d'un mode de vie qui est celui de notre survie...

Plus que les rebelles, les pacificateurs sont dangereux, car c'est sur le terrain abstrait des idées qu'ils sont en train de gagner. Prétendre que le moindre vermisseau humain est notre égal est une idéologie dangereuse qui influence que trop la seconde génération.

La seule solution qui s'offre à nous est de les exterminer comme des rats... Ou de s'en servir comme sujet d'expèrience.

Autour de moi, de la table de mon bureau au sol couvert d'une moquette épaisse, des dizaines de croquis, de formules mathématiques gisent. Peu aboutiront à un prototype et encore moins finiront produit en série mais c'est ce peu qui nous aideront à remplir notre objectif.

La lumière de mon visiophone s'illumine. Je fronce les sourcils... N'ai je pas dit à ma secrétaire de ne pas me déranger ? Quelle affaire urgente l'autorise à ainsi rompre ma consigne ? Je fronce les sourcils alors qu'appuyant sur un bouton je fais apparaître une représentation holographique de la jeune femme.


Et bien mademoiselle Parker ? Auriez-vous oublier la signification de ne pas déranger ? Si vous m'avez appeler pour rien, vous le regretterez, croyez-moi.

Ma voix est froide alors que la jeune femme, pourtant Asariene pâlit à mes mots. Elle connait mon coté impitoyable lorsque l'on me déçoit. Pourtant, elle ne se démonte pas et lorsqu'elle m'annonce le sujet de son appel, je ne peux empêcher d'avoir un sourire sur mon visage.


Qu'attendez-vous ? Faites le monter.

Peu d'hommes peuvent se targuer d'avoir autant ma confiance et mon respect que celui qui se présentant à l'accueil et demandant à me voir est la cause de cette interruption dans mon travail. Tomas Van Brënner n'est pas seulement à mes yeux que le chef de la milice, le ministre de la sécurité, il est aussi celui que je peux appeler sans à priori mon plus cher ami...

L'ascenseur donne directement dans mon bureau et je me lève pour l'attendre devant. Un coup d'oeil à ma tenue me fait grimacer. Bien loin de mon élégance habituelle, je porte une tenue en vrac témoin muet des longues heures de labeur que je viens d'enchainer. Je n'ose me regarder dans une glace mais je me connais assez pour savoir que des cernes de belle taille ornent le contour de mes yeux.

Enfin la sonnerie caractéristique se fait entendre. Les deux portes s'ouvrent et je salue celui qui s'apprête à en sortir lui tendant la main.


Tomas, c'est un plaisir de te voir.

Malgré la perfidie innée de notre race, je suis franc. Je ne l'ai pas vu depuis quelque temps m'étant isolé dans ma déprime... La honte sans doute d'apparaitre comme le grand perdant de l'histoire, l'homme qui se fait doublé par une humaine...

Alors que deviens-tu ? Comment vont les affaires ? Et que puis je faire pour toi ?

Nous nous serrons la main franchement avant que je ne me détourne me dirigeant vers un meuble de bois situé dans un coin de mon bureau contenant de nombreuses bouteilles.. Je me doute bien qu'il n'ai pas là par simple politesse mais un ami, cela se reçoit bien.

Je te sers à boire ? Que veux tu ?
Revenir en haut Aller en bas

Ancien ; Longue-VieT

······ and that's who i am ······
Ancien ; Longue-VieT

Nombre de messages : 3618
Localisation : Asaria
Age du personnage : 122 ans
Côté coeur : Apprivoisé par une Panthère
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Pyrosie - Empathie - Aérokinésie
Appartenance: Ancien / Longue-vie
Activité: Ministre de la Sécurité & Résponsable de la Milice


MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Lun 25 Juin - 15:11:11

    La réunion avec Alianka et Kylian finie, j’avais déjà mon idée sur comment devait se passer les opérations pour capturer l’hybride, c'était la raison pour laquelle j'avais demandé à Kylian quelques petites merveilles comme il savait bien le faire pour aider les agnts dans leur mission, et aujourd'hui c'était une des raisons pour lesquelles je venais voir le ministre du développement en hautes technologies qui est sans doute un des seuls que je considérais comme ami. Quelques jours donc après cette fameuse réunion je réorganisais mon emploi du temps pour aller rendre visite à Kylian, de toute façon si je pouvais échapper à une ou deux réunions ce n’était pas pour me déplaire, loin de là, bien sûr j’avais le don pour ne jamais prévenir à l’avance que j’allais arriver dans un endroit précis surprenant souvent les personnes que j’allais voir.

    Mon chaffeur s’engouffra dans l’immense parking de la avant que je sorte pour me diriger directement vers l’entrée du bâtiment suivi par mes deux fidèles gardes du corps,

    Monsieur le ministre, bonjour !

    Furent les premiers mots prononcés par la secrétaire du ministre Wright

    Bonjour, je souhaiterai le voir monsieur Wight…

    Un ordre poliment donné, enfin presque, et sans perdre de temps elle s’exécuta, voyant une pointe d’inquiétude passer sur son visage et comprenant sans difficulté que Kylian avait du lui dire de ne pas le déranger, des fois je me dis qu’on leur donne vraiment du fil à retordre toutes ces secrétaires, les miennes en particulier, ça doit être pour cela que je suis probablement le seul ministre qui n’en garde aucune plus de quelques mois, les seuls personnes qui travaillaient pour moi et qui pouvait se targuer d’être depuis presque le début a mes cotés étaient mon chauffeur et mes gardes du corps, je faisais fuir tout le reste.

    Après quelques secondes la secrétaire releva la tête en ma direction avec un sourire sur les lèvres, elle semblait également soulagée, et je n’avais guère besoin d’utiliser mon pouvoir sur elle pour le comprendre, elle m’invita à monter dans l’ascenseur pour rejoindre le bureau de Kylian. J’intimais l’ordre à mes gardes du corps de rester en bas, je souhaitais être seul avec mon ami donc il n’y avait aucun risque pour l’instant.

    Les portes de l’ascenseur s’ouvrir et je m’engouffrai à l’intérieur, j’appuyais sur le bouton, je savais qu’il donnait directement sur son bureau pour être déjà venu auparavant, et au bout de quelques secondes un son retentit indiquant que j’étais arrivé à destination, les portes s’ouvrirent et je pus voir Kylian debout pas très loin qui attendait. Je serrai sa main qu’il venait de tendre vers moi et lui souris.

    Bonjour Kylian, le plaisir est partagé. Comment vas-tu ?

    Faisant quelques pas à l’intérieur de son bureau, je constatais qu’il devait travailler depuis quelques heures déjà et qu’il n’avait pas du arrêter pour se reposer ne serait-ce que quelques minutes.

    Il va falloir que je t’apprenne à profiter un peu de la vie mon ami.

    J’étais ministre et même si je prenais mon travail très au sérieux, je savais également profiter des avantages que m’octroyait ce poste, et pour moi il était hors de question que je reste au bureau toute la journée à me tuer à la tâche, j’allais donner quelques leçons de ce coté là à Kylian, ça lui permettra d’oublier ses problèmes un peu.

    Je veux bien un verre de Whisky, sec s’il te plait.

    Je fis encore quelques pas pour venir admirer la vue du haut de son bureau en restant silencieux un moment.

    Ma foi, les affaires vont bien, et plusieurs choses m’amènent ici, la première c’est que j’aime bien passer un peu de temps avec mon ami, la seconde c’est que j’ai une chose importante à t’annoncer et la troisième, et enfin une arme à découvrir et essayer... dis-je en plaisantant, mais si nous nous asseyons d’abord…

    Je me retournai alors pour le regarder, il avait l’air curieux de savoir de quoi j’allais lui parler et ce que j’allais lui demander, nous primes tous les deux place avant de rependre la parole.

    Commençons par le boulot donc, je suppose que tu n'as pas oublier notre dernière conversation, et tu te doutes bien que je suis très impatient de la voir et l'essayer !

    Je souris après ces derniers mots prononcés



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Ven 17 Aoû - 13:48:25

Mon vieil ami s'installe tandis que je m'empare d'une bouteille et de deux verres, posant le tout sur la table avant de verser le précieux liquide ambré dans les conteneurs de cristal, un demi sourire amusé sur mes lèvres alors que je l'invite à boire:

C'est de l'écossais... J'ai réussi à sauver quelques caisses de cinquante ans d'âge lors du cataclysme. J'ai beaucoup de mal à me faire à l'arrière goût synthétique de celui qu'Asaria produit aujourd'hui.

Il faut bien avouer une chose... Nous avions accompli dans de nombreux domaines des progrès technologiques incroyables, des prodiges scientifiques dont nous ne rêvions même pas à l'époque où le Seer nous a été inoculé. Mais en matière d'alcool, nous avions encore de nombreuses avancées à faire... Le jour où nous produirions du vin ou d'autres alcools équivalents à ceux du passé serait pour moi une bénédiction.

Savoure moi cela... Et nous parlerons affaires.

Je porte mon verre à mes lèvres, savourant une gorgée avec un grand plaisir non dissimulé. Nous, immortels ne supportant pas la chaleur du soleil acceptions sans problèmes celle produite par l'effet de l'alcool sur notre organisme biologique.

J'appuie sur un bouton non loin de là... Je n'oublie pas la raison qui l'a fait venir ici. Une mission confiée par la grande conseillère elle même concernant le futur de notre race. Cette histoire d'hybride éveille en moi à la fois du dégout et de l'intéret...


Jones, vous me préparerez la salle d'essai numéro trois... Avec des sujets d'expérience, il s'agit d'un test grandeur nature. Nous descendons d'ici une dizaine de minute.

Je reviens à Tomas, toujours souriant. J'ai toujours cru qu'une bonne démonstration d'un de mes produits vaut plus que les longs discours d'un commercial. Une nouvelle gorgée de whisky et je poursuis à l'égard de mon ami:

Vois tu, j'ai longuement réfléchi à l'équation concernant ta mission.... Capturer l'enfant rapidement en évitant toute effusion de sang n'est pas la chose la plus évidente à faire d'autant que nous avons affaire aux pacificateurs et que contrairement aux rebelles, on peut craindre la présence de traitres à notre race...

J'expose là le principal écueil auquel je m'étais heurté. Si des gaz, des produits pharmaceutiques auraient suffit face à des rebelles, je n'ignorai pas que certains membres de ma race possédaient des pouvoirs capables de contrer ce genre d'artifices...

Et Tomas le sait aussi....


Alors j'ai réfléchi... Je me suis demandé quelle faiblesse les Asariens et les humains pouvaient avoir en commun... La réponse est simple... Les deux races ont besoin de dormir, de déconnecter leur cerveau un moment dans ce que nous appelons le sommeil profond.

Je m'interromps pour finir mon verre, toujours observant mon interlocuteur. J'espére que Thomas ne prenne pas mal le fait que j'explique là que notre race n'était pas exempte de certaines failles... Je n'ignorais pas ses prises de position concernant notre supériorité.


Ce qui dirige notre cerveau, lui dit quoi faire ce sont des impulsions électriques. Lorsque ces impulsions s'interrompent, comme dans le cas d'une coupure de courant, nous tombons dans cet état de sommeil profond. J'ai donc développé une arme sur ce postulat...


Je me lève alors, invitant Thomas à faire de même, me dirigeant vers l'ascenseur.

Et j'y suis arrivée.... Le marchand de sable est aujourd'hui opérationnel.... Tu vas d'ailleurs pouvoir le tester toi même sur des êtres vivants.

Parfois certains humains sont condamnés à ce triste destin qu'est devenir sujet de laboratoire. Bien souvent ils manquent de vue d'ensemble, ils ignorent qu'ils servent là une cause grandiose...

Aller viens...

J'attends Tomas.... Et j'appui sur le bouton du troisième sous-sol/... Direction un sous-sol dans les entrailles de la tour de mon enreprise, une zone de test concu pour cela...

Mais d'ici que nous arrivions, Tomas a peut être des questions.
Revenir en haut Aller en bas

Ancien ; Longue-VieT

······ and that's who i am ······
Ancien ; Longue-VieT

Nombre de messages : 3618
Localisation : Asaria
Age du personnage : 122 ans
Côté coeur : Apprivoisé par une Panthère
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Pyrosie - Empathie - Aérokinésie
Appartenance: Ancien / Longue-vie
Activité: Ministre de la Sécurité & Résponsable de la Milice


MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Jeu 30 Aoû - 17:13:07

    Je n’eus pas à attendre avant que la secrétaire du ministre Wright me fasse monter au bureau de ce dernier. En arrivant enfin je trouvai Kylian qui m’attendait sourire aux lèvres, je me permettais rarement de plaisanter avec les autres et je ne le faisais qu’avec des personnes particulières que je pouvais compter sur les doigts d’une main et bien sûr Kylian en faisait partie, c’est pourquoi je me permis de le taquiner sur cette partie de lui qui voulait travailler tout le temps par moment, une partie qui de mon coté disparaissait de plus en plus avec le temps.

    Je lui expliquai en suite les raisons de ma venue tout en m’installant confortablement avant qu’il ne me serve ma boisson favorite, alors avant de parler choses sérieuses je suivais son conseil en savourant le breuvage qu’il venait de me tendre, acquiesçant d’un hochement de tête à ses paroles.

    Je ne peux qu’être d’accord avec toi !

    Je goutai encore une fois au whisky que je savourai avec plaisir alors que Kylian demandait qu’on prépare la salle d’essai pour me montrer sans doute le résultat de ce que je lui avais demandé lors de la dernière réunion en comité restreint faite il n’y avait pas longtemps. Alors j’écoutai avec grande attention ses explications concernant l’arme qu’il me fallait pour cette mission, et plus il parlait plus je comprenais où il voulait en venir et le résultat bien que je ne l’avais encore pas sous les yeux me plaisait d’ores et déjà.

    Je te fais toute confiance pour cela Kylian, je ne doute pas que tu as fait en sorte que tous les points faibles soient pris en compte, j’attends donc avec impatience de voir et d’essayer ce petit bijou.

    Sur ces mots je me levais sans attendre pour le suivre jusqu’à l’ascenseur en souriant à ce qu’il rajoutait.

    Tu me connais, j’aime essayer de nouvelles armes.

    J’entrai dans l’ascenseur laissant Kylian appuyer sur le bouton pour connaitre notre destination, je savais parfaitement qu’il utilisait des être humains comme cibles et comme cobayes pour ses inventions, et je n’avais aucun scrupule à m’amuser à leur tirer dessus lorsque j’en avais l’occasion même si là pour le coup si j’avais bien compris, ils n’allaient au final que dormir, ils avaient eu de la chance, du moins pour l’instant et jusqu’à ce que Kylian décide de les utiliser pour autre chose de bien plus dangereux et risquée pour eux et leur vie de rat de laboratoire.

    Et si tu m’expliquais son fonctionnement, et à part endormir ceux visés, cette arme a-t-elle d’autres effets ?

    Je savais quel serait le résultat mais je voulais comprendre comment y arriver et si il pouvait y avoir des effets indésirable où même un effet irréversible, ce serait quand même marrant d’endormir quelqu'un pour toujours, je ne demandais pas vraiment des explications détaillées mais juste de quoi comprendre le processus.

    Comme tu le sais je n’ai pas envie que cette arme tombe entre de mauvaises mains. Et bien que tout va être préparé et organisé minutieusement, il y a parfois des petits imprévus et je me demandais s’il était possible de faire en sorte qu’on ne puisse pas l’utiliser contre nous.

    Je me doutais bien que déjà arriver à créer en si peu de temps une arme qui réponde parfaitement à mes exigences était extraordinaire, je ne pouvais m’empêcher de me demander encore plus. Je me rendais compte que je posais les questions sans attendre sa réponse alors je me tus pour le laisser prendre la suite, et le temps qu’il me réponde nous étions déjà arrivé à la salle numéro 3 et les portes de l’ascenseur s’ouvrirent pour nous laisser pénétrer.

    La salle était immense et cinq humains, je supposais qu’ils l’étaient en tout cas étaient au milieu, alors que l’arme se trouvait à notre gauche sur une table, j’avais hâte de pouvoir l’essayer alors tout en nous approchant, je laissais Kylian s’emparer de sa dernière invention sans doute pour me montrer ce qu’il m’expliquait quelques minutes auparavant, et tout en détournant mes yeux sur les pauvres cibles qui attendaient je me posais une question.

    Jusqu’à quelle distance peut-elle tirer ? et combien dure l'état de léthargie ?

    Je me rendais bien compte que je le bombardais de questions mais il était nécessaire que je sache tout cela pour pouvoir prendre en compte tous les élements dans mon plan.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Mer 5 Sep - 13:36:06

Tomas est un bon professionnel dans son domaine. Son poste, il le doit bien plus à sa compétence qu'à sa nature d'Ancien, même si les deux vont de pairs. Tandis que nous descendons dans les entrailles de la terre, il me pose des questions sur les effets de l'arme, ses possibilités, questions auxquelles je me fais devoir d'y répondre avec toute la précision possible:

J'ai évité au maximum de lui mettre d'autres d'effet. Les recherches sur le cerveau sont complexes et si cela ne me gêne pas de faire des tests sur des spécimens vivants, je n'oublie pas que dans le cas présent, nous ne pouvons nous permettre la moindre approximation.

Capturer l'hybride est une priorité je ne l'oublie pas. Alianka avait été claire sur ce point là, et l'arme devait être sans surprises pour ceux qui s'en serviraient. Les précisions techniques que j'apportais à mon avis était donc aussi précise que possible.

L'avantage d'une arme à rayon est qu'elle possède beaucoup moins de dispersion qu'une arme à munitions solides. La portée effective est d'environ 500 mètres, limité en cela plus par la vision humaine que par la puissance du rayon. Et comme j'ai songé comme toi aux dégâts que pourraient faire un tel engin dans de mauvaises mains.... Chacune des armes que je fournirais sera équipé d'une reconnaissance digitale. Seuls ceux dont les empreintes sont connues peuvent en user.

Une sonnerie nous annonce que nous sommes arrivés à l'endroit. Les portes s'ouvrent alors sur une vaste pièce où se trouvent alignés en rang cinq humains de toutes corpulences. Des hommes, les femmes servant sur d'autres expériences concernant notamment la fertilité et le contrôle des embryons. Sur le coté gauche, l'arme repose sur une table, fusil de métal noir.

Je m'en empare, m'en saisit avant de le décrire:


Leger, il possède une autonomie de cent coups avant qu'on ne change la capsule energétique l'alimentant de façon simple. L'arme est faite pour resister au temps, peut aller sous l'eau même si elle n'y est guère efficace. Le rayon émis endort la cible pour un cycle de sommeil, soit environ deux heures, ce qui est en général largement satisfaisant pour mener à bien la mission.

Je vise soudain un des humains présents. Une simple pression de la détente et l'homme tombe à terre comme une masse, yeux clos:

Comme tu le vois, le rayon ne fait aucun bruit et n'est pas visible ce qui fait qu'il est difficile de voir d'où vient l'attaque... L'idéal pour une mission comme celle de l'hybride.

Une mission où une abomination doit être capturée vivante et sa mère, criminelle honnie, laissée en vie... Une mission ou capturer doit être la priorité.

Je suis content de mon travail. Après tout, ne suis je pas fier de ce que je fais pour ma race ? Des outils parfait pour maintenir notre supériorité.

Je tends à Tomas le fusil.... Il va pouvoir se rendre compte lui même de l'efficacité de ce que je lui ai fabriqué en tirant lui même.

Je t'en pris.... La détente est sensible, attention. Je pourrais la régler bien sur selon les désidératas de ton département et les capacités de tes hommes.

Précaution inutile.... Tomas est une fine gachette et je sais qu'il va faire honneur au bijou de technologie que je lui confie.... D'ailleurs je ne peux m'empêcher de le défier:

Vise et si tu les a tous les quatre en quatre coups...

Un pari d'amis.... il ne serait question d'argent entre nous tandis que je le regarde prendre connaissance de l'équilibre du fusil:

Si tu les endors je te ferais tester mes nouvelles munitions incendiaires.

Je sais que Tomas aime le feu.... Il devrait apprécier ce que j'ai fabriqué pour sa milice.... Des munitions capables de bruler la chair humaine...

Et en silence à présent je le regarde faire.
Revenir en haut Aller en bas

Ancien ; Longue-VieT

······ and that's who i am ······
Ancien ; Longue-VieT

Nombre de messages : 3618
Localisation : Asaria
Age du personnage : 122 ans
Côté coeur : Apprivoisé par une Panthère
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Pyrosie - Empathie - Aérokinésie
Appartenance: Ancien / Longue-vie
Activité: Ministre de la Sécurité & Résponsable de la Milice


MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Jeu 6 Sep - 12:02:12

    Les consignes d’Alianka étaient claires, capturer l’hybride mais en aucun cas tuer la mère ni la faire prisonnière, même si je pouvais comprendre les raisons pour lesquelles elle nous avait demandé cela, je n’étais pas d’accord avec ça nous parlions quand même de la leader des pacificateurs mais je me plierai aux ordres, et c’était pour cela que j’avais demandé à Kylian une arme spéciale pour que même si les agents que j’enverrai pour cette mission se retrouvaient obligés de tirer sur la mère, celle-ci ne mourrait pas.

    Je n’avais pas laissé beaucoup de ton à mon ami pour me présenter cette fameuse arme mais je savais qu’il était capable de créer des merveilles en peu de temps, et je m’attendais donc à être épaté une fois de plus en venant le voir à son bureau. Après avoir pris un verre, Kylian me proposa d’aller tester l’arme en question, et comme à chaque fois sur des humains, c’était même la partie que je préférais, et dans l’ascenseur je me permis quand même de lui poser quelques questions sur sa nouvelle invention et j’écoutais avec attention ses réponses.

    500 mètres me parait bien pour l’opération qui se prépare.

    J’avais toujours quelques craintes avec les armes de Kylian, pas sur leur fonctionnement mais plus ce que nos ennemis pourraient en faire si elles se retrouvaient entre leurs mains, et je souris en entendant que Kylian pensait comme moi.

    Une reconnaissance digitale ! C’est parfait, comme toujours tu as pensé à tout.

    Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent sur ces paroles et nous pénétrâmes une immense salle où se trouvaient plusieurs humains qui devaient sans doute croire que leur heure était arrivée. Nous nous rapprochâmes de la table où se trouvait l’arme que Kylian prit entre ses mains assez facilement, et avant même qu’il ne le dise j’avais compris qu’elle devait être assez légère. Je continuais de l’écoutais alors qu’il pointait l’arme sur un des hommes qui se tenaient debout au milieu de la salle, et qui une seconde plus tard se trouvait allongé par terre, un moniteur posé non loin sur la table indiquait que l’homme était toujours en vie, il venait seulement de se faire endormir pour deux heures.

    Tout cela m’a l’air excellent, cinq-cents mètres, silencieux, cent coups et deux heures, je prends notre, dis-je en souriant, mais si l’opération se passe comme il le faut, nous n’aurons besoin que de quelques minutes, mais mieux vaut se préparer à toute éventualité.

    Je regardai toujours l’homme par terre à plusieurs mètres de nous alors que Kylian me disais être content de lui sur ce coup.

    Tu peux l’être oui, dis-je en m’emparant de l’arme qu’il venait de me tendre alors qu’il me lançait un défi, je devais les toucher tous les quatre en quatre coups, j’aimais bien nos petits défis. Je commençais alors à viser mais ces vermines étaient figés et ne bougeaient pas, ce qui m’énerva un peu.

    Non c’est trop facile s’ils restent sans bouger !

    Alors pour pimenter un peu le jeu je lançais quelques boules de feu autour d’eux pour qu’ils commencent à courir en essayant de ne pas se faire brûler. Je souris à Kylian avant de choisir ma première cible, une femme qui essayait de s’éloigner tout au fond de la salle, et un seul coup me suffit pour qu’elle tombe par terre, l’arme était vraiment très pratique et facile à utiliser, plus que trois donc, même chose avec les deux autres, et il n’en restait plus qu’un.

    Juste par curiosité, ça a le même effet sur des humains et des asariens ? La durée reste la même ?

    J’écoutais sa réponse tout en visant le dernier homme sur lequel j’avais envoyé d’autres boules de feu, en plus avec le feu c’était plus difficile de viser mais ça rendait les choses plus intéressantes, et après plusieurs secondes le coup parti, mais l’homme n’avait pas été touché, un grognement de mécontentement se fit entendre alors que je me retournais vers Kylian.

    Tu m’as déconcentré en me parlant.

    Je repassais l’arme à Kylian sans tirer une autre fois, c’était son jour de chance, sauf si Kylian voulait le plonger dans un profond sommeil comme les quatre autres.

    En tout cas, c’était ce que j’attendais, je te ferai parvenir les empreintes de ceux qui participeront à la mission, je ne souhaite pas que toute la milice en bénéficie pour l’instant.
    En attendant si nous remontions à ton bureau, j’aurai autre chose à te demander, et je voudrai bien un autre verre.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Mar 16 Oct - 17:40:02

Tomas essaye l'arme, se donnant un peu de difficultés. Helas pour lui, cela l'empêchera de toucher toutes les cibles. Qu'importe, les humains ici présent ne pourront s'en vanter car leur prochaine affectation sera leur dernière. Je compte bien les faire tuer de façon certaines pour la gloire de la science, destin plus prestigieux que ce qu'ils pouvaient esperer par ailleurs...

Tout en tirant Tomas me pose des questions auxquelles je tache de répondre du mieux que je puisse.


Et bien en théorie, oui, les Asariens sont sensibles de la même façon que les humains. Notre cerveau a besoin de dormir pour se régénérer mais....

Je reste silencieux un instant. Le virus qui nous donne tant de pouvoirs est encore pour moi un mystère sur lequel je passe énormément de temps. J'ai du mal, même avec mon génie à en comprendre les multiples possibilités, le secret même de sa conception...

Sans nul doute l'enfant de cette traitresse de Mara pourra nous en apprendre plus, une fois correctement disséquée sur une table d'opération. Ses gênes contiennent le secret de ce fameux virus, j'en suis sur et cela plus que tout a fait que je n'ai pas remis en cause la décision d'Alianka....

Enfin, d'une voix calme, je reprends:

Les Asariens ont de multiples pouvoirs. Les souches du virus nous ont donné une grande variété d'atouts qui font de nous des individus uniques. Il serait donc prétentieux de ma part d'affirmer que mon arme est efficace à 100 pour 100 sur tous les individus de notre espèce... Bien que je n'en ai jamais rencontré, il est possible que certains d'entre nous developpent une résistance au sommeil...

Je préfère être franc.... La réussite de l'expédition dépend de ce détail.... Tout en observant Tomas faire ses derniers tirs, je poursuis:

Le cas serait une exception mais tes hommes vont devoir prendre des armes de rechange au cas où.... En tout cas Mara ne pourra pas user de cette défense, vu son statut. Humaine elle est, humaine elle restera sauf si une dose de serum lui est donné, chose improbable.

Une humaine, une misérable humaine, c'est ce qu'elle est malgré son don pour me mettre les bâtons dans les roues. Elle n'aura aucune parade à ce sujet....


D'ailleurs.... Il faudra nous méfier. On ne sait pas les pouvoirs de l'enfant.

Bonne question car cet hybride, ce monstre tient peut être de son père quelques capacités.... Je déteste l'inconnue qu'elle représente, je déteste affronter un tel danger. Je suis un scientifique et je ne peux peser les probabilités de capturer cette créature sans risque...

Elle est le chaos et je suis servant de l'ordre.

Tomas a fini. Je regarde l'humain restant puis ceux qui sont endormi avant de donner mes ordres à mes assistants non loin de là.


Emmenez celui encore debout en salle de test des lances flammes. Ceux endormis, emmenez les en laboratoire de dissection qu'on voit les effets sur leurs cerveaux.

J'efface les temoins. Meme ici, je suis paranoïaque. Les agents des pacificateurs sont partouts, l'incident gaius nous l'a prouvé. Qu'un homme de son statut trahisse nous fait craindre des complicités à tous les niveaux du gouvernement... Y compris chez mes confrères.

Je me retourne vers mon compagnon tandis que nous nous redirigeons vers l'ascenceur. J'avoue être fort curieux de cette demande personnelle.... Tomas a beau être un vieux camarade, il est en général assez avare de confidences sur sa vie en dehors du travail.


Bien je te remets la même chose ?

Nous sommes revenus à mon bureau et je m'empare de la bouteille pour remplir à nouveau les verres que je sers sans plus tarder.

Que puis je pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas

Ancien ; Longue-VieT

······ and that's who i am ······
Ancien ; Longue-VieT

Nombre de messages : 3618
Localisation : Asaria
Age du personnage : 122 ans
Côté coeur : Apprivoisé par une Panthère
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Pyrosie - Empathie - Aérokinésie
Appartenance: Ancien / Longue-vie
Activité: Ministre de la Sécurité & Résponsable de la Milice


MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Mar 1 Jan - 14:14:23

    Il n’y avait rien de mieux que de tester de nouvelles armes sur des humains terrifiés, une bien belle façon de passer le temps et de voir ce que la technologie avait encore à nous offrir de meilleur, alors lorsque Kylian m’avait demandé de descendre voir si l’arme que j’avais demandée était au point je ne m’étai pas fait prié, et en quelques minutes j’avais reçu toutes les informations concernant cette nouvelle création et ce qu’elle pouvait faire, excellent donc pour la mission que nous nous préparions à accomplir, et même si je préférais de loin les armes qui faisaient souffrir, je devais bien reconnaitre que le ministre s’était surpassé cette fois-ci et quoi que je pouvais en dire, elle allait nous servir et pas que pour la prochaine mission que nous avions, mais il restait encore à savoir si elle agissait sur les humains et les asariens de la même manière et Kylian ne semblait pas sûr de lui sur ce point.

    Je vois donc, il faudrait tester cette arme sur des asariens également. Les traitres ne manquent pas, je t’en enverrai, tu pourras améliorer l’arme en fonction des résultats.

    Pour l’instant ce que pouvait faire la nouvelle trouvaille de mon ami me suffisait donc je passais très vite à autre chose, et comme Kylian était comme moi, qu’il aimait s’amuser lui aussi à torturer ces vermines humaines, il venait de me lancer un défi que je ne pouvais refuser, je devais donc atteindre toutes les proies avec un seul coup pour chacune, cela s’était parfaitement bien passé por les trois premiers mais j’avais raté le quatrième de peu et bien sûr mauvais perdant que j’étais j’avais dit que c’était de sa faute car il me parlait au moment ou je tirais.

    Mais si la quatrième cible pensait avoir eu de la chance que je la rate, avec ce que venait d’ordonner Kylian, elle aurait sans doute voulu que je réussisse mon coup, quoi qu’il en soit, s’ils ne servaient pas à un test, ils serviraient à un autre. De mon coté, j’avais vu ce que j’avais à voir et je demandais à Kylian de remonter dans son bureau, j’avais autre chose à lui demander. Et sans perdre de temps nous nous étions donc dirigés vers l’ascenseur pour remonter dans son bureau. Une fois arrivé, Kylian me servit sans tarder un autre verre avant de revenir au sujet qui nous intéressait où du moins qui m’intéressait et qu’il ignorait encore.

    Assez parler travail ne penses-tu pas ? Parlons de choses plus personnelles.

    Je bus quelques gorgés avant d’aller m’asseoir sur un des fauteuils, cela faisait un moment que je voulais lui parler de ce sujet mais à chaque fois quelque chose m’en empêcher alors cette fois au temps le lui dire tout simplement.

    Comme tu sais, je suis avec Alianka depuis un moment maintenant, et ce que tout le monde ignore c’est que nous sommes fiancés et allons bientôt nous marier.

    Autant lui dire tout de suite ce qu'il en était, car cela Kylian aussi l’ignorait, mais pour ce que j’avais à lui demander, il fallait que je le mette au courant, pour le reste, cela ne deviendra officiel que lorsqu’Alianka l’aura dit à sa famille.

    Et oui je me suis enfin jeté à l’eau ! Et je ne vais pas passer par quarte chemins, tu sais que je déteste faire ça. Je voudrai te demander d’être mon témoin ?

    Voilà, tout simplement, c’est clair, net et précis, il savait très bien qu’il était mon meilleur ami, donc je n’allais pas faire dans le sentimental en disant les raisons pour lesquels c’est à lui que je demandais cela. Je le regardais alors avant de boire une nouvelle fois une gorgée du whisky qu’il m’avait servi tout en guettant sa réaction.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Mer 9 Jan - 15:19:08

La nouvelle que m'annonce Tomas ne devrait pas me surprendre, bien au contraire. Alianka et lui se fréquentent depuis longtemps et leur union serait un événement des plus important. Pourtant je ne peux retenir un rire alors que je réponds à ce dernier :

Le lion a trouvé sa lionne.... Enfin, tu sais nombreux sont ceux qui se disaient que ce moment n'arriverait pas. Il est parfois plus difficile de faire sa déclaration que d'affronter un parterre d'ennemis.

Je suis sérieux lorsque je lui dis cela. Moi même en serait bien incapable, tant le mariage, cette institution pourtant hérité des sociétés d'avant la pluie de feu reste un engagement fort en Asaria. Rares sont les anciens à s'être mis en couple de cette façon d'ailleurs.

Me redressant, je souris lorsqu'il me fait sa proposition :

Ce sera avec grand plaisir que 'accepterai d'être ton témoin mon ami. C'est là un honneur que tu me fais....

Je suis sincère... Sincère et flatté d'un tel fait.

L’événement sera digne des mariages royaux de la fin du siècle dernier. Médias, population, tous seront là pour fêter cela . Les rebelles et les pacificateurs tenteront peut être d'y mettre un terme mais Tomas s'assurera que la sécurité soit au top.


Néanmoins.... Tu prends là un risque....

Un grand risque auquel il n'a peut être pas penser mais que je vais tacher de lui rappeller

Je souris, volontairement mystérieux me resservant un verre. La tache qu'il m'a confié possède un certain nombre de devoirs que je ne compte pas éviter.

Surtout qu'ils sont fort agréables.


En tant que témoin.... Il est de mon devoir d'organiser ton enterrement de vie de garçon et de t'emmener sur les sentiers de la débauche.

Un rire s'échappe de ma gorge alors que déjà le film des événements passe en moi. Tomas a du mal à se lâcher en public, je ne le sais que trop bien.


Enfin je vais éviter certaines débauches.... Pas sur qu'Alianka me pardonne si je fais appel à des demoiselles de mauvaise vie....

Il y a des choses que la grande conseillère aurait du mal à pardonner même à un vieil ami comme moi.... Et même si la presse est sous contrôle, du moins de ce que nous voyons, je doute qu'un scandale fasse bonne impression pour cette fête.

Mais dis moi.... La date est arrêtée ? Que je sache quand commander mon costume à mon tailleur... 
Revenir en haut Aller en bas

Ancien ; Longue-VieT

······ and that's who i am ······
Ancien ; Longue-VieT

Nombre de messages : 3618
Localisation : Asaria
Age du personnage : 122 ans
Côté coeur : Apprivoisé par une Panthère
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Pyrosie - Empathie - Aérokinésie
Appartenance: Ancien / Longue-vie
Activité: Ministre de la Sécurité & Résponsable de la Milice


MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Lun 4 Fév - 16:54:18

    Le temps du travail s’était écoulé et la discussion avait fini par dévier sur Alianka et moi-même, et notre futur mariage, cependant l’annonce ne semblait pas beaucoup le surprendre mais plutôt l’amusait, il était vrai que nous n’avions pas cherché à cacher notre relation, mais l’avons vécu au grand jour dés le début.

    Je dirai plutôt que le lion a trouvé sa panthère !

    Dis-je en buvant une gorgée de whisky et en répondant avec un sourire à ses premières paroles, ceci étant, si cela m’avait toujours semblé difficile, voire même impossible à faire, à savoir aimer quelqu’un à ce point et lui ouvrir autant son cœur, avec Alianka j’avais l’impression de plus en plus que tout cela était naturel, j’attendais seulement la bonne personne.

    Mais j’ai l’impression que tu parles par expérience ?!

    Parler des sentiments qu’on ressent envers d’autres personnes n’avait jamais été un sujet de conversation avec Kylian, nous pensions pareil et agissions de la même façon donc ce n’était pas nécessaire puisqu’il n’y avait pas matière à discussion. Quoi qu’il en soit, je souris au fait qu’il ait accepté ma proposition et attendais intrigué la suite de sa phrase. Je prenais un risque ? C’était impassible, j’étais sûr de moi, mais je ne pus m’empêcher malgré tout de lui demander de quoi il parlait.

    Je t’écoute !

    J’étais prêt à répondre à tout ce qu’il aurait pu me dire, à répliquer à n’importe quelle remarque, mais au lieu de cela j’éclatais de rire en me mettant de bout et m’approchant un peu plus de lui.

    Je savais que je ne pouvais que faire le bon choix en te choisissant, j’étais certain que tu te montrerais à la hauteur de la tâche.

    Malgré le fait que j’aimais passer mes soirées dans des casinos ou dans les soirées, je n’étais pas vraiment du genre à me donner en spectacle avec des stripteaseuses ou comme il le disait si bien, des femmes de mauvaises vies.

    Tu me fais rire, tu penses vraiment que ton seul problème sera qu’elle ne veuille pas te pardonner si tu le fais ? Si j’étais toi je me soucierai plutôt de ma survie après ça.

    J’imaginais d’ici la scène, Kylian en train de se faire remonter les bretelles par Alianka, le spectacle valait le détoure en tout cas e rien que pour cela j’aimerai bien qu’il prenne le risque, même si je risque d’en prendre pour mon grade par la suite également.

    Sauf si on lui ramène l’hybride, dans ce cas il y a peut-être des chances que ça passe bien pour tout le monde.

    Rajoutais-je avec une pointe d’amusement, même si au fond de moi je savais qu’il fallait rester sérieux sur ce sujet, la mission que nous avions était la plus importante que nous ayons eu depuis des années je dirai même depuis la création d’Asaria.

    Mais soit, on reparlera de la cela une fois la mission accomplie. En tout cas nous n’avons pas encore fixé de date, ça ne saurait tarder, mais ne t’inquiète pas, tu le sauras bien assez tôt.

    Il fallait bien sur qu’on en discute avec Alianka, mais parler mariage et préparatifs du mariage me paraissait bizarre, car autant accepter l’idée d’être marié ne me posait aucun problème, autant l’organiser c’était une autre histoire, peut-être que c’était pareil pour tous les hommes, je verrai bien une fois en avoir parlé avec elle. Je fini de boire ce qu’il restait d’alcool dans mon verre avant d’aller le déposer sur la petite table non loin de moi.

    Voilà qui est fait donc.

    Jetant un petit coup d’œil à son bureau, je pensai que j’avais du l’interrompre en plein travail et qu’il serait temps de le laisser poursuivre ce qu’il faisait, j’allais moi aussi de mon coté finir d’étudier q,uelques dossiers assez épineux.

    Je vais te laisser terminer ce que tu faisais je repasserai sans doute essayer d’autres armes très bientôt, je sais que tu ne manque jamais d’idées pour ce qui est d’innover et de me surprendre.

    Je m'approchais pour serrer la main à mon futur témoin donc sourire aux lèvres, je ferai mieux d'y aller de toute façon au cas où il lui viendrait à l'idée de changer d'avis une fois avoir su qu'Alianka pourrait le tuer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Dors, je le veux (Pv Tomas) Aujourd'hui à 22:22:21

Revenir en haut Aller en bas

Dors, je le veux (Pv Tomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Tu veux ma photo ? ( Pv : Junior )
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Je veux vivre dans le luxe mais pas sans toi (Pv Nyuwa)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asaria, terre de prophétie :: Dôme Principal :: Quartier des Affaires :: Wright Corporation.-