Partagez|

«
Dereck Kartright
»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Dereck Kartright Lun 17 Déc - 0:30:50


Identity





Dereck Kartright
42 ans
Hétérosexuel
Porte-parole des Children Of Abyss
Children Of Abyss

Poste vacant / Scénario ? OUI – NON.



feat. Jared Leto

Psychology and more


CARACTÈRE :
Trop longtemps, j’ai été le petit être docile qui ne pensait pas à grand-chose d’autre qu’à son canapé qu’il sera agréable de retrouver en fin de journée. Mais les choses ont changé, et si j'ai souvent sombré dans la fainéantise et la paresse, ayant perdu confiance en l’avenir, je ne suis plus le même à présent. Les événements que j’ai dû traverser, et les rencontres qui ont amené la lumière dans l’obscurité où je vivais m’ont permis de devenir nouveau. Dereck n’est plus le jeune Asarien en disgrâce. On ne me caractérise plus par ma race, ni par ma naissance. J’ai fait autre chose dans ma vie que de sortir du ventre de ma mère. Je ne me repose pas sur les lauriers de mes ancêtres, et encore moins sur la recette qu’un génie a trouvé, que les autres ont gâché.

Aujourd’hui, j’ai des responsabilités, un nom, une image à défendre. Je suis le père d’une communauté, et je dois faire au mieux pour que chacun de mes frères se sentent en sécurité. Alors, oui, il est possible que certains me trouvent sévère, strict voir distant. C’est volontaire, et ce n’est pas forcément par plaisir que j’agis ainsi. Ceux qui vivent à l’abri de leur dôme n’ont pas su garder d’équilibre, je ne veux pas que la déchéance envahisse nos Abysses. Si vous me trouvez sévère, c’est que j’ai vu en vous du potentiel, du bon. Strict n’est donc pas le mot, je préfère qu’on me dise exigeant. Ceux qui peuvent bien faire doivent bien faire, il en va de la sécurité de notre communauté et de sa pérennité.

En tant que porte-parole, et pour garder un minimum de crédibilité, je dois revêtir ce masque. Mais si vous arpentez quelque peu nos ruelles sombres, vous savez sans doute que je n’en abuse pas. Je suis proche de mes semblables, qu’ils soient humains ou asariens. Ceux qui rejoignent les Children sont mes petits protégés avant tout, et je préfère l’idée d’être un père de famille plutôt que celle d’un dirigeant. D’ailleurs, jamais je n’ai prétendu avoir quelconque autorité. Notre groupe a été fondé, nous avons décidé de le déclarer au grand jour, mais ceux qui y sont depuis le commencement ont les mêmes pouvoirs que ceux qui nous rejoindront demain. Il suffit de se faire un nom et de gagner la confiance des autres.

Pour la gagner, cette confiance, j’ai dû faire preuve de calme. Souvent, nous nous sommes retrouvés dans des situations merdiques qui n’annonçaient que du mauvais. A commencer par la rencontre même entre les fondateurs du groupe : Pixie, Andy et moi-même. C’est ce jour-là que j’ai compris que chacune de mes décisions engagerait la vie de mes frères. Difficile alors de prendre position à la légère. J’ai donc appris à prendre le temps, à ne rien laisser au hasard. Certes, il faut parfois prendre des risques. Mais jamais je ne foncerais tête baissé dans une situation sans l’avoir analysé un minimum au préalable. Les Asariens foncent tête baissé, ils se laissent aller à leurs pulsions les plus sordides. Je ne suis pas de ces êtres-là.

Ce côté posé et calme m’a valu la réputation d’homme mystérieux et impressionnant. Du moins, c’est ce que m’a rapporté Pixie. A vrai dire, je ne sais pas si cela me plait vraiment. J’ai conscience d’avoir un rôle un peu particulier au sein des Children, et cette image me facilite un peu la tâche je dois dire. Mais j’ai peur de perdre la proximité que je peux avoir avec ceux que j’aime. Je ne suis pas hautain, comme pourrait l’être un Asarien. Je ne me sens pas supérieur, et j’ai décidé depuis ma mise en fonction en tant que gardien des prisons d’Asaria de me considérer comme l’égal des hommes. Moi qui, depuis si longtemps, cherche à mettre de la proximité avec tout un chacun, suit en train d’y rajouter de la distance contre mon gré.

Le fait de me retrouver porte-parole d’un groupe sans avoir vraiment cherché à l’être m’a forcé à m’exercer dans un domaine que je ne connaissais pas du tout : la rhétorique. Si cela m’a demandé beaucoup d’effort et de temps, je ne suis pas mécontent du résultat, et face aux personnes avec qui il m’arrive de négocier ou de marchander, je ne suis plus un jeune homme balbutiant et hésitant. Les mots coulent de ma bouche avec une aisance qui m’étonne moi-même. Mais cela, ce n’est que poudre aux yeux et artifice. Dès qu’il s’agit de parler de quelque chose de vrai, j’entends par là de sentiments, l’entreprise devient beaucoup plus hasardeuse. En réalité, avant Pixie et Andy, je n'avais jamais eu de réelle relation amicale avec quelqu’un. Et lorsqu’il s’agit de donner le fond de ma pensée, même à mes proches, je redeviens le gamin timide et pas sûr de lui pour un sous.

Mais je suis déterminé, et je n’ai pas peur de l’avenir. Plus maintenant. Je connais mes soutiens, j’ai trouvé qui j’étais, et, malgré les blessures du passé qui me hantent, je suis confiant. Trop longtemps, j’ai cru que le monde se séparait entre deux types d’hommes. Ceux qui suivent les règles, et ceux qui les transgressent. Les Children sont en train de me montrer que j'avais tort : nous sommes de ceux qui écrivent leur propre vision des choses.



POUVOIRS ASARIENS :
- Illusion : pouvoir le mieux maitrisé.
- Télépathie : utilisé dans une moindre mesure.

Biography


« Comment ça mon tour ? Pfff… Il fallait bien que tu saches d’où je viens de toute façon, depuis le temps qu’on se connait.

Si tu veux tout savoir, il va falloir que tu subisses l’histoire de mes parents aussi. Je vais quand même essayer de faire bref, que tu ne t’endormes pas trop vite. Mes parents sont des Longues-Vies, qui auraient pu avoir une bonne place dans la Cité. Tu sais, toute cette petite effervescence autour de ceux qui ont reçu le SEER, ça finit par monter à la tête je trouve. C’est dans cette mentalité que j’ai été élevé : les Anciens ne se sentent plus pisser passé un certain temps. Mes parents n’étaient pas comme ça, et ils ont refusé de rentrer dans le cercle très fermé des dirigeants. Excès d’orgueil ou vrai conviction, je ne sais pas vraiment. Toujours est-il qu’ils ne pouvaient pas voir Alianka en peinture.

S’ils voulaient vivre une vie paisible sans être mêlés à toutes les magouilles des hautes sphères, la Grande Conseillère ne l’entendait pas de cette oreille. Mes parents furent rapidement écarté des dômes les plus luxueux, et elle fomenta quelques petits coups dans leurs dos, juste de quoi faire éclater un scandale au sujet d’un couple de Longues-Vies qui fricoterait avec des humains. Je ne les ai pas beaucoup connus, mais j’ai gardé en mémoire tout ce qu’ils m’ont appris. Ils ont été mis en prison et sont morts peu avant que je ne devienne moi-même gardien des geôles du gouvernement.

Comme si Alianka n’avait pas eu assez de sa petite revanche sur mes parents, elle a décidé de me mettre en disgrâce. Si mes parents avaient été des gens respectés autrefois, j’ai dû subir l’humiliation de leur procès, et on m’a aussitôt considéré comme un Asarien de sous-race. Fini les paillettes, les soirées mondaines et les artifices de la vie luxueuse des hauts-dômes. J’étais un paria, un fils d’une lignée sale. Et, en tant que progéniture des Kartrights, on m’assigna à différents boulots ingrats. Au final, je n’en veux pas vraiment à Alianka, car c’est ce qui a fait de moi ce que je suis.

A ce moment-là, ma vie n’avait pas vraiment de sens. J’avais accepté mon sort, et je n’étais pas assez bon avec les mots pour m’engager dans des discours vantant la gloire volée de mes parents. Après tout, pourquoi se battre quand on a perdu tout objectif ? Je n’aime pas le Dereck de cette époque, et je suis bien content de l’avoir quitté. D’ailleurs, vu qu’on est dans une petite analyse psy, je pense pas l’avoir quitté, je pense qu’on l’a tué. On l’a tué en me refilant la surveillance de la prison. Là, j’ai pris conscience des réalités du monde où l’on vit.

Pour moi, les humains n’étaient pas grand-chose. Un groupe un peu flou, des fourmis qui vont et viennent selon les ordres de ceux qui dominent. Un ordre préétabli, les volontés de dame nature qui faisait encore valoir la loi du plus fort. Mais derrière les barreaux, je commençais à les appréhender de près. Plus je les voyais, plus nous échangions des regards, plus je les trouvais semblables aux miens. Bien sûre, on est pas tout à fait pareil. Tu gagneras jamais un bras-de-fer contre moi, et tu n’as pas l’avantage d’avoir ces petits pouvoirs bien pratique. Mais en y réfléchissant, les humains ont beaucoup plus de mérite que nous. Qu’avons-nous fait pour atteindre la vie paradisiaque ? Beaucoup n’ont eu la bonne idée que de naître, et ne font rien de bien en toute une vie, dusse-t-elle durer plus de cent ans.

Pour la première fois, je remettais en question le mode de vie des Asariens. Ecraser les autres pour aller de l’avant, quelle drôle d’idée. Plus j’y pensais, moins j’aimais cette logique, et, au final, j’étais bien content d’en avoir été écarté. Prendre part à un tel système ne m’enchante pas vraiment. Mon statut n’était pas si mauvais que ça du coup, même si mon boulot se révélait être une vraie plaie. Pas par rapport aux captifs, mais plus à mes supérieurs qui me traitaient comme un morceau de merde, un vulgaire objet placé là pour faire le boulot qu’une caméra ferait aussi bien à sa place. Et ils n’aimaient pas l’idée que je parle à des humains autrement que par des insultes ou qu’avec un ton hautain.

Et finalement, tu es arrivée. Je sais que tu n’aimeras pas cette partie de l’histoire, elle ne me plait pas plus qu’à toi. Mais il faut bien que j’ouvre les yeux un jour, tu ne penses pas ? On évite toujours le sujet, mais j’arrive pas à me le sortir de la tête. C’est tout le temps là, je revois les gardes s’affoler et se faire tout beau pour l’arrivée d’un Longue-Vie. Il s’agissait de faire bonne impression. Même si je n’ai pas plus de respect pour ces gens-là que pour un Asarien comme les autres, je prenais part au jeu. Au début du moins. On se courbe, on le voit trainer une humaine, on se dit qu’elle va passer un sale quart d’heure et qu’elle pourrira quelques temps dans une cellule humide avant d’être relâchée. Mais pour toi, c’était différent.

Joaquin, il t’en voulait vraiment. Et tous les jours, j’avais la boule au ventre quand j’entendais ses pas marteler le sol, déterminé comme à son habitude, prêt à se repaitre un peu plus de tes cris que la veille. Tous les jours, je me disais qu’il fallait faire quelque chose, qu’une gamine comme toi ne pouvait pas mériter autant de souffrances. J’imaginais même pas qu’un si petit être pourrait en endurer autant. Et la nuit… Les images revenaient dans ma tête, son poing s’abattant sur toi, encore et encore, son sourire de fou, le plaisir qu’il trouvait là-dedans… Passons, ça m’hérisse le poil aussi.

Je pensais tout abandonner. Oui, je sais, la décision était lâche. Mais tu voulais que je fasse quoi contre un type comme Joaquin ? Un Ancien, il m’aurait broyé en deux, et j’me serais retrouvé dans la même cellule que toi. J’avais pas les moyens de t’aider, et ça n’aurait été profitable ni à toi, ni à moi. Heureusement que tu avais Andy dans ta vie, seul je n’aurais rien pu faire. J'aime pas l'idée que nous subissons tous le hasard. Mais je dois dire que ce coup-ci, j'étais bien content de l'avoir avec moi. Quand tu cauchemardais, j'arrivais à entendre des mots. Des trucs incompréhensible la plupart du temps, vu ton état c'était normal, mais parfois ça avait du sens. J'ai retrouvé celui dont tu parlais quand tu rêvais éveillé. Un sacré coup de chance qu'il m'ait cru, moi, un Asarien comme les autres. Cette fois-ci, par contre, je n’ai pas hésité. Notre plan était foireux, mais maintenant que j’avais un soutien, un soutien déterminé, je n’allais pas reculé.

On a beaucoup trop misé sur mes pouvoirs. Tu sais, j'ai toujours apprécié ces petits trucs que j'ai en plus, sans forcément me pencher vraiment dessus. Je sais que certains en ont une spécialité, leur petite fierté. Maitriser un élément ou la télékinésie, ça rend tellement bien en société. Moi je le fais plus pour le loisir, de temps en temps, quand ça me prend. Et là, utiliser mes illusions dans une situation qui le demandait vraiment, ça m'a foutu une sacrée claque. Je voyais ça plus simple. Pour finir, j'ai pas été capable d'occuper plus de deux gardes à la fois, et on ne pensait pas qu'il y en aurait autant cette nuit. J'avais l'habitude de faire mon service de jour, et je pensais qu'ils seraient moins nombreux une fois la nuit tombée. On a du se séparer Andy et moi. Moi, je te gardais. Il connaissait la planque, pas question qu'il me la fasse à l'envers. On s'est retrouvé grâce à ma deuxième arme secrète : un petit coup de télépathie et on fait vite la transmission. J'ai jamais été doué pour ça, surtout qu'il s'agit de rentrer dans la tête des gens. Toc toc, c'est moi, on cause ? Très peu pour moi. Mais quand il faut, il faut.

La suite, tu la connais. Je me rappelle le soulagement quand tu t’es réveillé. Si tu savais le temps qu’on a passé avec Andy à être aux petits soins avec toi. L’autre abruti n’avait pas lésiné sur les coups, mais tu as tenu le choc. Tu l’as fait, et j’ai jamais été aussi heureux que quand tes yeux se sont ouverts. Même si, avec Andy, tout s’était pas passé comme prévu, on avait réussi. Je suis vraiment content de ce qu’on a fait, et je ne regrette rien. Après tout, je suis recherché, mais j’ai rencontré les deux personnes qui tiennent le plus pour moi. Et les trois dernières années sont probablement celles que j’ai le plus savouré.

Et puis, avec les Children… C’est formidable, je suis vraiment fier de tout ce que nous avons fait. Le SEER et les Asariens ont créé leurs règles il y a longtemps. Nous, nous ne les acceptons pas. Nous avons changé d’échelle. Les rebelles et les pacificateurs veulent aller à l’encontre du système, je préfère l’idée de m’en détourner et de fonder ma propre société. Et nous sommes tous ensemble ici, dans les Abysses d’une ville en plein déclin, en train de mener à bien ce projet. Nous nous aidons les uns les autres, nous formons une vraie famille, et je ne lâcherai ça pour rien au monde : toi, Andy, Sid, Lynn, Maddison, et tous les autres. Nous sommes frères et sœurs, et je maintiendrais notre équilibre aussi longtemps que je vivrais. Après tout, je te dois bien ça…

Si seulement j’avais su te sortir de là le jour où tu étais arrivé, j’aurais pu tout changer. Et certaines nuits, encore, les images hantent mon sommeil. Jamais je ne me le pardonnerais Pixie, jamais… »


Relationship


• Pixie H. Cross Feat. Hanna Beth — Children of Abyss.
La plus grande bonne action de sa vie. Il a eut pitié de cette frêle humaine pendant sa détention et suite à son extraction, il l'a soignée et à veillé sur elle. A mesure que le temps passa, il ne put se défaire des liens affectifs qui s'étaient forgés malgré lui avec elle et promis d'être toujours présent. Ils sont très proches, au point que l'humaine se plait à dire qu'elle devrait l'épouser. Mais ce ne sont que plaisanteries, leur relation est bien plus fraternelle que cela ; et Dereck sait que quand Pixie vient le trouver lui, c'est qu'elle est réellement en demande d'aide. Au fond, Dereck se sent terriblement coupable des séquelles de la jeune fille, s'il avait agit avant ? S'il n'avait pas laissé faire aussi longtemps ? Il estime que les sacrifices auront du mal à le racheter mais trouve sa rédemption en guidant les Children of Abyss.

• Andy Treadstone Feat. Jamie Dornan — Children of Abyss.
Il a prit contact avec lui pour sortir Pixie de prison. Pendant la longue convalescence de la jeune fille, ils sont devenus comme des frères, d’armes, d’honneur... En effet que ce soit envers lui ou Pixie, Dereck a tisser ces liens qui expriment le mieux le sens de leur groupe, cette loyauté à toutes épreuve entre humains et asariens. Dereck a ainsi prit connaissance du mal que la torture de Pixie avait put faire à Andy et des tourments qu'il ressent au quotidien face à ses pertes de mémoire. Et pour tout dire, l’asarien s’en inquiète car les choses empirent entre eux. C'est pourquoi malgré qu'ils forment un trio de tête et qu'ils soient chacun responsables avec leurs qualités et leurs faiblesses, Dereck veille. Bénéficiant de l'expérience et du recul, il veille sans doute plus particulièrement sur eux que sur les autres vu ce qu'ils ont vécu ensemble.

• Lynn Arway Feat. Alona Tal — Children of Abyss.
Cette petite fille trop téméraire dont il s'est prit d'affection. Après l’avoir accueillit et aidé à se sevrer, Dereck la surveille de loin afin qu'elle ne se mette pas en danger inutilement. Mais la vérité c’est qu’elle est déjà d’une indépendance qui ne cesse de le surprendre. Elle représente une vraie bouffée d’air frai dans les abysses.

• Maddison Lee Feat. Adriana Lima — Children of Abyss.
Une ancienne milicienne qu'il aida à s'enfuir et à trouver refuge après avoir assisté à sa prise de position pour un jeune humain face à d'autres Miliciens. Cette jeune femme est solitaire, une ombre parmi les abysses. Elle semble intouchable et pourtant derrière cette personnalité froide et se cache une femme blessée par la vie et déterminée par son courage. Le lien qui les unis est sincère et bien que le jeune femme soit sauvage, ils sont devenus des amis.

• Sidney « Sid » Higgins Feat. Dominic Monaghan — Children of Abyss.
Depuis l’affiliation aux Children de l’humain et de son club clandestin, Dereck a apprit à connaître Sid et ils se sont même trouvé des points communs, leur opportunisme assumé en tête de liste. Ils ont ainsi développé leur fond de commerce sédentaire du Money-B, parlant la langue du profit et de l’expansion pour suivre la même direction, il demeure un profond respect entre les deux hommes. Dereck voyant en lui un pilier potentiel de leur groupe.

• Skylar VanAarey/Requiem S. Lincoln Feat. OLIVIA — Rebelle.
Cela fait maintenant plus de deux ans qu'ils sont en contact. Si Dereck ignore quelle place y occupe Skylar, il sait néanmoins qu'elle fait parti de la rébellion humaine, et elle sait qu'il est le plus grand leader des Children of Abyss. Par ailleurs, c'est elle qui lui a offert le possibilité de marchander avec la Cause, et en échange il la tolère autour de leur territoire ; théâtre il a quelques années de la chute de leur leader. Récemment, elle lui a demandé un service et malgré le taux d'exaspération qu'elle est capable d'éveiller chez lui, Dereck a accepté. Peut-être à cause de sa faiblesse envers la race inférieure.


Test rp


Enfin seul. Combien de temps avant que quelqu’un ne vienne toquer à la porte de ma chambre ? Aucune idée. Pas beaucoup probablement. Tant mieux, je n’aime pas l’inactivité. Mais, purée, combien de temps depuis mes dernières minutes de repos ? J’aime les Children, j’aime les voir grandir et évoluer en marge de la société de la surface. Mais ils sont parfois envahissants, il faut le dire. Non, je n’ai pas à culpabiliser en disant ça… Si ? Peu importe, me voilà tranquillement assis dans un vieux fauteuil, sans avoir besoin d’écouter l’un ou l’autre, sans avoir à être aux aguets. Profitons-en, le boulot n’est jamais loin.

Une vieille bouteille de Whisky traine au fond de la salle. De quoi redonner le sourire à l’Asarien des Abysses pendant sa pause. Le liquide coule doucement dans son récipient, et l’odeur qu’il dégage donnerait envie d’en déverser un peu plus. Pas le temps pour se souler, on pourrait avoir besoin de moi d’ici peu. La bouteille retourne sur la table, et elle semble lancer un drôle de regard attristé, déçue de ne pas avoir droit à un tête à tête plus long avec moi-même. Plus tard, t’en fais pas.

Il fait sombre dans la pièce, mais la pénombre me laisse entrapercevoir un vieux lecteur de vinyle. La surface recèle de trésors qui ne demandent qu’à être descendus dans les entrailles de la cité. Je ne sais plus vraiment où je l’ai trouvé celui-là, mais vu son état, ça ne devait pas être chez un riche Asarien. Probablement un brocanteur humain qui se séparait d’un objet dont il ne servait plus, malgré le passé qu’il avait. Mes doigts effleurent la surface d’un 45 tours, les sillons touchent la surface de l’électrophone. Le disque tourne et une petite mélodie en sort. En réalité, je ne sais même pas qui est l’artiste qui chante là-dessus. Je ne m’en soucis pas vraiment. Il est probablement mort à l’heure qu’il est. Il serait sûrement content de voir qu’il y a encore des gens pour apprécier son œuvre…

Le trio infernal est bientôt au complet. Le verre de Whisky n’attend plus d’être doucement apprécié. La musique se laisse entendre et berce mes oreilles. Sur une étagère, un paquet de cigarette me regarde du coin de l’œil. Ne le faisons pas patienter plus longtemps. Sur mes lèvres se déposent ma petite friandise, et un briquet se trouvant là vient mettre un terme à mon attente. Me voilà apaisé, le temps de retrouver le modeste confort du fauteuil dont je vous parlais tout à l’heure.

Les minutes défilent. Le tabac se consume, le whisky chatouille ma gorge, la musique me fait oublier l’instant présent. Le regard dans le vide, je sombre dans mes pensées. Je revois maman, ses longs cheveux bruns, sa voix tendre, ses mains douces qui me caressent la joue. Il faisait chaud, il faisait beau, et le soleil, filtré par les dômes de verre, brillait sans nous brûler la peau. Papa arrive, il sourit et ses yeux pétillent de bonheur. Nous avons trouvé Asaria, la terre promise. Mais autour de nous, ce qui devait être la cité paradisiaque pots-apocalyptique, tout s’assombrit. Tout devient noir, petit à petit. Les gens sont sombres, et se déchirent les uns les autres. Une main attrape mes parents, et me voilà seul. Et je revois son visage, le sang qui perle de son nez, ses yeux qui ne regardent plus, qui ne voient plus. Et moi, là, debout, les bras le long du corps. Je pourrais agiter le poing, frapper l’Ancien dans la nuque. Et courir, courir loin de la folie de ce monde que je ne comprends plus. Mais elle, son regard me perce. Elle ne passera pas la nuit…

Tout semble flou. Je ne sais pas vraiment où est la réalité. Est-ce celle que j’avais devant les yeux l’instant précédent, ou est-ce ce verre presque vide et ce bruit de disque qui grésille après avoir fini d'être joué ? Mes jambes supportent à peine mon poids, et je me sens tout engourdi. Combien de temps ai-je été entre les deux mondes ? Orphée a cette vilaine manie de me prendre dans ses bras, de me bercer de ces délicieux souvenirs qui manquent à ma vie, pour me faire plonger dans un antre sombre et terrifiant que je redoute de retrouver chaque fois que je m’endors. Pourquoi ne puis-je pas tourner la page sur ce qu’il s’est passé à la prison avec Pixie ? Je n’ai pas été là quand il fallait, la preuve en est que nous avons passé tellement de temps à son chevet, à attendre qu’elle se rétablisse. Si j’avais su agir, tout aurait été différent. Elle aurait encore cette mémoire qui lui fait défaut. Je lui ai ôté une partie de sa vie.

Un bruit sourd à la porte. Toc toc. De quoi oublier ce que je venais de revivre, un peu d’activité avec les Children ? Je suis prêt à tout. Le repos, je le trouverais un autre jour. Le verre se vide, on ne gâche pas un aussi bon whisky, la cigarette se loge avec les autres qui sont en instance de disparition, direction la poubelle. Le même bruit retentit à nouveau. Il semble insistant, intrusif. Qu’est-ce que je disais ? Je n’ai jamais un moment à moi !

- Qui c’est ? C’est bon entre !


You


PRÉNOM / PSEUDO : Arthur
ÂGE :18
COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT ASARIA ? Par le biais de Top-sites
FRÉQUENCE DE CONNEXION : Environ une fois par jour
MOTS DE PASSE ENVOYÉS A ? Edit Mara : Ok



Dernière édition par Dereck Kartright le Lun 17 Déc - 16:39:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Leader des Pacificateurs ; Humaine

······ and that's who i am ······
« Mara Jade »
Leader des Pacificateurs ; Humaine

Nombre de messages : 12149
Localisation : Asaria et ses plaines.
Age du personnage : 30 ans
Côté coeur : A tout jamais Lui
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Maniement des armes blanches et à feu,combattante redoutable
Appartenance: Humaine Pacificatrice
Activité: Indépendante et Libre


MessageSujet: Re: Dereck Kartright Lun 17 Déc - 6:27:12




Bonjour et Bienvenue sur Asaria.

Ta fiche est en lecture auprès du staff,

Nous reviendrons vers toi au plus vite.






~~ Maman d'une petite Héméra ~~




Mes nuits me ramènent à toi. Mes souvenirs sont un trésor qui n'ont que ton reflet

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asaria.forumpro.fr


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Lun 17 Déc - 20:48:43

Félicitations
ta fiche est Validée !


/fait la danse de la joie/
Bienvenue à toi St Dereck, guide des Children qui attendaient tant
ta venue ! Une fiche bien agréable et un joli clin d'oeil à Pixie !

Les terres d'Asaria s'ouvrent désormais à toi !
J'espère que tu as bien pris connaissance de toutes les informations nécessaires, rempli ton profil et ta fiche de personnage (» Informations complémentaires). Allez, un dernier effort : je t'invite à créer ta fiche de sujets, ta fiche de relations et à procéder aux diverses demandes dont tu pourrais avoir besoin (Rp, maitre/esclave, logement ou autre...)

Le flood et la Chatbox t'attendent aussi, alors n'hésite pas à nous rejoindre !

Très bon jeu à toi et au plaisir de te croiser sur nos terres de Prophétie !
Amuse-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas

Leader des Pacificateurs ; Humaine

······ and that's who i am ······
« Mara Jade »
Leader des Pacificateurs ; Humaine

Nombre de messages : 12149
Localisation : Asaria et ses plaines.
Age du personnage : 30 ans
Côté coeur : A tout jamais Lui
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Maniement des armes blanches et à feu,combattante redoutable
Appartenance: Humaine Pacificatrice
Activité: Indépendante et Libre


MessageSujet: Re: Dereck Kartright Lun 17 Déc - 20:54:17

Deux fiches qui se lisent l'une derrière l'autre comme un tout, une seule et même histoire.
J'aime beaucoup, moi aussi.

Bienvenue en Asaria et amuse-toi bien dans notre petit monde.
Au plaisir de te croiser peut-être un jour


Mara




~~ Maman d'une petite Héméra ~~




Mes nuits me ramènent à toi. Mes souvenirs sont un trésor qui n'ont que ton reflet

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asaria.forumpro.fr


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Lun 17 Déc - 23:17:38

Merci pour l'accueil chaleureux et la validation rapide =)

Je m'occupe au plus vite de ma fiche de sujet et de celle de relations.

A très bientôt en jeu =)
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Child of Abyss » Asarienne

Nombre de messages : 2805
Localisation : Les Abysses
Age du personnage : 28 ans
Côté coeur : L'autre partie de moi.
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Animorphing (Panthère), Domino, Moonstar
Appartenance: Children Of Abyss
Activité: Voleuse, s'occupe des vivres pour son groupe.


MessageSujet: Re: Dereck Kartright Mar 18 Déc - 6:35:49

Bienvenue Dereck, c'est une joie de te compter parmi nous !
A bientôt en rps et régale-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Mar 18 Déc - 9:25:42

Bienvenue parmi nous patron \o
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Mar 18 Déc - 11:51:05

Bienvenue parmi-nous Dereck et bon jeu Au plaisir de te croiser en rp
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Mar 18 Déc - 11:58:36

Bienvenue Dereck ! Amuse-toi bien sur Asaria :)
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Mar 18 Déc - 12:11:56

Welcome Dereck !
Sacré personnage.
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Child of Abyss » Humain

Nombre de messages : 621
Localisation : Les abysses
Age du personnage : 26 ans
Côté coeur : En attente
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Maniement des armes
Appartenance: Children of Abyss
Activité: Porte parole des Chidren of Abyss - Trafiquant d'armes


MessageSujet: Re: Dereck Kartright Mar 18 Déc - 17:30:53

Bienvenue Dereck et bons RPs =)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Mar 18 Déc - 20:49:39

Merci pour tous ces petits messages =)
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Child of Abyss » Humaine

Nombre de messages : 839
Localisation : Dans les profondeurs de la cité
Age du personnage : 27 ans
Côté coeur : mieux vaut ne pas savoir ce qu'il y a ...
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: petit génie en informatique.
Appartenance: Child of Abyss
Activité: Hackeuse


MessageSujet: Re: Dereck Kartright Mar 18 Déc - 21:01:31

Bienvenue chef !
... dans ce monde de fous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Jeu 20 Déc - 0:22:09

Bienvenue à toi Dereck, bon jeu :) !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Jeu 20 Déc - 21:37:06

Dereeeeeck
Bon jeu sur Asaria !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Jeu 20 Déc - 22:57:51

Merci mesdemoiselles =)
Revenir en haut Aller en bas

Ancien ; Longue-VieT

······ and that's who i am ······
Ancien ; Longue-VieT

Nombre de messages : 3618
Localisation : Asaria
Age du personnage : 122 ans
Côté coeur : Apprivoisé par une Panthère
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Pyrosie - Empathie - Aérokinésie
Appartenance: Ancien / Longue-vie
Activité: Ministre de la Sécurité & Résponsable de la Milice


MessageSujet: Re: Dereck Kartright Ven 21 Déc - 8:07:29

Bienvenue traître


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Ven 21 Déc - 23:17:33

Je suis un peu en retard dans le topic mais tu sais très bien que je te souhaite la bienvenue, chef Wink

Have fun !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Sam 22 Déc - 9:26:07

Bienvenue Monsieur le Child
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Fille du Prophète
Pacificatrice Asarienne

Nombre de messages : 606
Localisation : Asaria
Age du personnage : 89 ans
Côté coeur : Lui.
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Télépathie,télékinésie, commandemant au feu
Appartenance: Asarienne Pacificatrice
Activité: Médecin urgentiste et Généticienne, co-fondatrice du dispensaire


MessageSujet: Re: Dereck Kartright Sam 22 Déc - 10:33:53

Welcome Dereck !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Dereck Kartright Aujourd'hui à 22:23:07

Revenir en haut Aller en bas

Dereck Kartright

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Fiche de Dereck Olivan
» Derek Calhaway
» Dereck St-Key ? Pardonnez-moi
» Dereck Deer ; alias Bambi. « L'amour est un chant éternel qui fait tourner le monde. »
» Looking for... [PV Dereck]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asaria, terre de prophétie :: Dossiers Asariens. :: Fiches Validées-