Partagez|

«
Clay Lowell || Solardust ||
»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Clay Lowell || Solardust || Mer 30 Jan - 21:55:35


Identity




Clyde LOWELL
Clay
38 ans
HETEROSEXUEL
MECANICIEN
REBELLES
"SOLARDUST"

Poste vacant / Scénario ? OUI – NON



feat. Bradley Cooper

Psychology and More


CARACTÈRE :
Clay aurait pu mal tourner. Il aurait pu être ce genre de mec totalement égoïste et égocentrique, matérialiste et insensible. Toute sa vie l'avait guidé vers ce destin autarcique et probablement que s’il s’était dirigé vers cette voie, il n'aurait pas eu la culpabilité comme compagne aujourd'hui. Pourtant, s'épanouissant dans l'adversité, Clay a développé une personnalité solaire et une capacité hors du commun à s'adapter à toutes les situations, tel un caméléon social. Refusant la facilité, le jeune homme a fait de son humour un atout non négligeable et, plutôt que de jouer sur le terrain des asariens, en profitant de l’aisance de vie des traites, il a préféré travailler dur pour conquérir la confiance de ses semblables, on ne peut plus conscient de la réalité ardue qui est celle des humains. D'un autre côté, il a choisi, inconsciemment ou non, de s'éloigner de ce quotidien morne et injuste, privilégiant sa nature fêtarde et puérile. C'est pourquoi Clay passe souvent pour un coureur de jupons, personnage volage et puéril, un brin inconscient. Il donne souvent l'impression de ne rien prendre au sérieux, comme s'il avait une confiance en lui parfaitement illimitée. Ce serait bien le dévaloriser. Le rebelle cache des blessures profondes, toujours à vif, qu’il se met un point d’honneur à endormir sans toutefois les cicatriser. Au contraire, il les considère comme un poids, un fardeau qu’il mériterait. Seulement, la douleur est parfois trop sourde, trop coriace pour être supportée. Clay se noie alors dans le travail, l’alcool et les femmes. Depuis la mort de Revan, il est connu pour être un élément frondeur et têtu de la Cause, et seul son professionnalisme lui épargne les sanctions que tout individu aussi vindicatif que lui devrait obtenir. A d’autres moments, il choisit des occupations plus salutaires, comme la compagnie des enfants, avec qui il s’entend particulièrement bien. Subtilement enfantin, il ne rabaisse jamais les gamins et se révèle un compagnon joueur et loyal. D’une certaine manière, Clay est lui-même encore un enfant, du moins c’est ce que ses proches mettent un point d’honneur à lui rappeler régulièrement, pointant du doigt son caractère à tendance capricieuse et sa foutue manie d’accepter les paris et les défis les plus fous. En conclusion, Clay est somme toute un personnage complexe, aux aspects contrastés, bien plus difficile à comprendre que ce qu’il pourrait laisser croire.

NOTES PARTICULIÈRES
Douleurs chroniques à l’épaule droite • Allergie aux principaux anti douleurs • Légère déficience auditive du côté droit • Tatouage encerclant le biceps droit : « Never Forget »


Biography


24 juillet 2074 :
La mère de Clay a hurlé en le mettant en monde. Cependant, au contraire de la plupart des femmes, ces cris n’étaient pas simplement la représentation d’une douleur physique. Le symbole de cette naissance n’était pas l’image d’un amour filial naissant mais plutôt le déni total de ce lien ainsi qu’un refus catégorique de son passage au statut de mère. Ce nourrisson, qu’on posa tout contre elle, Suzan Lowell n’en avait pas voulu. Elle avait d’ailleurs tout fait pour mettre un terme à cette aberration de la nature, à ce fait du destin qui avait voulu lui confier l’existence d’un être fragile et dépendant. Comment aurait-elle pu l’assumer alors qu’elle-même naviguait avec difficulté dans les eaux troubles de sa propre vie ? C’en était risible de ridicule et d’ironie. C’est pourquoi elle s’était mise à rire en le sentant chercher le réconfort de la tétée, sa gorge noyant ses sanglots dans des soubresauts au ton sarcastique. Qu’allait-elle donc bien pouvoir faire de lui ? Interloquée, la pseudo sage-femme du bidonville mit son attitude sous la férule de la nervosité et du stress post-natal. Et puis, de toute manière, qu’est-ce qu’elle aurait bien pu faire pour sauver ce gamin ? Avec fatalisme, elle ferma la porte du clapier à lapins abritant la mère et son enfant, se désintéressant du sort misérable auquel elle les abandonnait.

2075 - 2084 :
Pied de nez à la vie, Clyde – c’est ainsi que Suzan le nomma – aussi surnommé Clay, survécu à l’indifférence totale de sa mère. D’une nature particulièrement éveillée, le bambin devint par la force des choses un exemple d’indépendance et de débrouillardise, laissant place ensuite à un gamin revanchard et espiègle. Ses relations avec sa génitrice – comme il se plait à l’appeler désormais – se limitaient au partage des denrées et du toit miteux sous lequel ils tentaient malgré tout de vivre, au milieu de l’opulence des asariens. Le petit garçon apprit à opposer un sourire lumineux face au mépris de sa mère, dissimulant sa mélancolie et ne libérant ses larmes qu’à l’extérieur de ce simulacre de foyer. Il comprit rapidement que ce que Suzan voyait en lui ne faisait que lui raviver des souvenirs tenaces et désagréables et il ne sut jamais rien d’autre sur son père que ce qu’elle voulut bien lui assener, lui marteler jour et nuit : à savoir qu’il était le portrait craché de ce rebus de la société. Tout en lui manifestant son plus grand désamour, Suzan ne cessa de trimballer son fils à travers toute la cité et même le village humain, suivant les compagnons occasionnels qu’elle parvenait à agripper. Clay connut ainsi nombre de beaux-pères, dans des situations plus ou moins heureuses. Certains firent semblant de s’intéresser à lui, d’autres s’amusaient à lui foutre des raclées, mais, heureusement pour lui, la plupart l’ignoraient totalement, le prenant délibérément pour un meuble, une sorte de boulet accroché à Suzan.

2084 - 2090 :
De noctambule et chômeuse, Suzan devint une ivrogne miséreuse incapable de la moindre activité. Clay dut trouver le moyen de les nourrir tous les deux. C’est à ce moment précis qu’il dut faire le choix de son existence. Soit il débutait une vie de criminel de bas étage et se mettait à chaparder, soit il refusait la facilité et surtout, surtout, il s’éloignait de l’image dégradante qu’il s’était fait de son père. Le garçon se mit alors à proposer ses services : bricolage, garçon de courses, mécanique simple, aide sur les marchés improvisés… il acceptait tout ce qu’on voulait bien lui confier. Il devint également le roi du troc et parvint malgré son jeune âge à faire vivre sa mère et lui. Bien sûr, ils demeuraient dans une situation des plus précaires, cependant le sentiment d’œuvrer pour lui-même donnait à Clay un sentiment de satisfaction qui lui était totalement nouveau, bien qu'il continua à nourrir de la rancœur pour cette société asarienne et ses membres, qui les maintenaient dans cette misère perpétuelle. Dans le même temps, la découverte du monde extérieur lui laissait un goût doux-amer dans la bouche. Plus il avait de connaissance, plus il se rendait compte à quel point il était anormal de trouver si peu d’affection en son foyer. La jalousie le fit parfois réagir de manière malencontreuse mais il parvint toujours à se faire pardonner. D’un autre côté, il se rendit compte que toute cette hargne et cette rancune qui habitaient Suzan étaient également les compagnes de nombre d’humains qui vivaient sous le joug asarien. Cela ne lui permit pas de pardonner tout à fait sa mère, mais au moins il put comprendre un peu mieux ce qui avait fait d’elle une femme aigrie.

2090 – 2094 :
En grandissant, Clay ressentit le besoin de se détacher de cette femme qui s’acharnait à ternir un quotidien déjà morne. Nullement défaitiste, l’adolescent refusait de sombrer dans la résignation et l’agacement mesuré qu’il ressentait vis-à-vis de Suzan se mua en un rejet absolu. Pendant des années, il avait tenté de les sortir tous deux du trou minable qui leur servait d’existence et Clay se rendait compte que seule sa mère les y maintenait, via un cercle vicieux et autodestructeur. Se tempérament rebelle se développait, et il ne parvenait plus à simplement accepter de se laisser pourrir.Pour se sauver, il allait devoir abandonner sa mère. Pour échapper à ce triste destin, il allait devoir l’y laisser. C’est ce qu’il fit. Quittant définitivement la compagnie de cette femme, l’adolescent choisit une petite chambre au-dessus d’un snack appartenant tous les deux au gérant, qui voulut bien loger le gamin contre son aide. Un petit boulot, un toit, Clay aurait pu se contenter de tout cela. Pourtant, le fait d’avoir une vie rangée ne lui suffisait pas, il ne parvenait toujours pas à se sentir chez lui, à se sentir bien à sa place. Il fit la connaissance de Revan Crimson, un môme de son âge qui bossait dans le garage de son père à deux pas du snack. Les Crimson venaient souvent grignoter un bout et, peut-être par la force des choses, peut-être aussi par le destin, Revan et Clay devinrent amis. Plus que cela, une véritable fraternité se développa entre eux, brisant les dernières réticences de Clay à se lier aux autres. Sa personnalité chaude et puissante fit grand jour : il irradiait littéralement de joie de vivre. Le quotidien était toujours difficile mais les choses sont toujours plus acceptables lorsqu’on les partage. A eux deux, Revan et Clay devinrent un binôme largement apprécié et le caractère juste et rebelle du jeune mécanicien influença considérablement le mode de pensée de Clay. Il avait si longtemps vécu dans un tel marasme, qu’il ne pouvait que trop comprendre la douleur de la condition humaine. Ce qui fit néanmoins pencher la balance, ce fut la façon dont Revan présenta les choses : ils ne seraient pas des hommes s’ils n’entraient pas dans la Rébellion. Clay et son irrépressible besoin de relever tous les défis… Les détails importent peu, mais le terrible duo parvint à contacter la Cause et ils firent tous deux leurs classes en tant que recrues, avant de rejoindre la brigade Zeta, en tant que membres d’intervention.

2094 – 2101 :
Pour la première fois de sa vie, Clay eut la sensation d’appartenir à une famille. S’épanouissant véritablement au sein de la Cause, le jeune homme prenait de la graine sans rechigner envers l’entrainement, la hiérarchie. La sensation de faire partie de quelque chose de plus grand, de plus important que lui, lui donnait l’impression que sa destinée était en marche. Sur cette voie, Revan, mais aussi Neena, sa future femme, qu’il avait connu presqu’en même temps que son meilleur ami, l’accompagnaient. Le quotidien se modelait sur les jours de mission, et ceux passés en trio. A aucun moment Clay ne sentit mis de côté, alors qu’il aurait pu comprendre le besoin d’intimité du couple. Le caractère fusionnel qui l’unissait à Revan avait cependant l’avantage certain de la compréhension mutuelle et Clay savait donner du mou à son meilleur ami, tout comme celui-ci acceptait les frasques malines de son partenaire. De son point de vu idéal, l’ancien gamin des rues observait l’idylle parfaite de ses amis grandir, profitant de ce bonheur qui était le leur. Encore une fois, la vie n’avait rien d’un long fleuve tranquille mais le jour où Revan lui fit l’insigne honneur de lui proposer le rôle de témoin, Clay ne put s’empêcher de se dire qu’il était béni des Dieux. La cérémonie, simple mais sublime, lui révéla le tableau parfait de ce qu’il avait toujours rêvé. Revan, l’étincelle ardente dans ses prunelles, et Neena, merveilleusement pétillante. Si seulement tout avait pu perdurer ainsi, indéfiniment….

2101 – 2108 :
Le gouffre. La réalité de leur monde. Clay se revoit encore, puisant dans ces dernières ressources, tirant envers et contre tout le cadavre de son meilleur ami, le sang et les larmes glissant sur son visage poussiéreux. La douleur terrible, tenace, qui lui tiraillait le ventre, plus sourde et plus puissante que celle qui habitait son bras, dans lequel s’était logée une balle tandis qu’il était venu au secours de Revan. Comme toute embuscade orchestrée par la Milice, il était difficile de reconstituer les évènements. Dans une ruelle, une explosion à sa droite, l’envoyant valser contre la benne en métal. Les cris, les coups de feu, lui parvenant de manière assourdie, à cause de ce qu’il prenait pour le contrecoup de la déflagration. Il apprendrait plus tard que son tympan avait été irrémédiablement touché. Piètre blessure de guerre. La vision perpétuelle de Revan se pétrifiant à la suite de deux coups de feu, qui l’habite encore dans ses nuits : voilà ce qu’il a récolté de ce 17 novembre 2101. Les funérailles viennent en troisième position de ses souvenirs qu’il voudrait oublier. Juste après le cri inhumain de Neena apprenant la nouvelle par sa bouche, quand il était venu la trouver. Tandis qu’on inhumait Revan, Clay n’avait cessé d’observer la jeune veuve à la dérobée. Si jeune, si seule. Et il s’était revu, enfant, lorsque Suzan l’abandonnait contre une virée dans les bars miteux du dôme. Alors il s’était fait une promesse, celle de tout faire pour atténuer l’absence de son mari ; il leur devait bien ça. Avec amitié, patience et douceur, il prit soin de la jeune femme, l’accompagnant dans son travail de deuil, oubliant par la même occasion de faire le sien. Le rebelle ne sut pas s’il parvenait à ses fins, mais la jeune femme sembla reprendre du poil de la bête. Un peu trop même à son goût. Il voulut la dissuader lorsqu’elle choisit de rejoindre la Cause, mais choisit tout de même d’être son lien entre elle et Peter Caloway, car tout de même heureux qu’ils se retrouvent d’une manière ou d’une autre. Elle demeura longtemps indépendante, agissant en free-lance, ce qui eut pour effet de le rassurer. Ils eurent cependant une dispute des plus explosives lorsqu’elle lui confia sa mission d’infiltration. Heureusement, Neena sembla comprendre que derrière la colère de Clay se dissimulait la terreur de perdre tout ce qui lui restait. Ils se quittèrent avec émotion et pendant quatre ans il ne la revit plus, se nourrissant simplement des maigres informations que la Cause voulait bien lui confier. Ce temps fut pour lui celui des excès. Un moyen comme un autre d’oublier son chagrin et sa solitude retrouvée. Personne ne vit néanmoins qu’il souffrait de cette situation : Clay travaillait avec application et faisait peut-être un peu trop la fête, voilà tout. Ce n’est pas ce qu’en pensa Rebecca. Quelle idée avait-il eu de flirter avec une psy ? Une manière inconsciente de trouver le chemin de la rédemption. La jeune femme, trop clairvoyante, effraya Clay par sa trop grande compassion et il mit un point d’honneur à l’éloigner de lui et de ses frasques, avec un excès de brusquerie, indéniablement… Le rebelle finit par trouver une sorte d’équilibre, entre son boulot, la Rébellion et les nuits d’ivresse et de luxure : un quotidien tout juste assez rythmé. Comme s’il avait jugé que cela était assez, le destin lui envoya son ultime coup de pouce. Neena réapparut.

2108 – Now :
Et quelle réapparition ! Une mission accomplie avec succès, un nouveau poste puis, très vite, l’accession au Conseil. Quatre années peuvent passer en un éclair, lorsque les changements s’accumulent autant. Après les nombreuses déconvenues de la Cause et le rebond qu'ils avaient opérés grâce à l'Opération Eurydice, il était évident que la nouveauté allait s'imposer, ne serait-ce que pour contrer le développement croissant des autres groupuscules. Ainsi, un nouveau souffle se mit à souffler sur la Cause avec Neena en tête des Rebelles et lui en tant que nouveau second de la Brigade Delta. Il semblait qu'ils n'étaient pas les seuls à rechercher la nouveauté: les Pacificateurs se faisaient désormais pleinement connaître, suscitant la colère de certains, et l'incompréhension totale chez CLay. Les rumeurs concernant le groupuscule occupant le sous-sol lui inspirait plus de curiosité, mais rien qui ne puisse venir atténuer son besoin de justice qui était devenu le sien avec les années. Dans sa vie également, des choses changèrent, tandis que lui et Neena reprenaient le garage de Sonny, le père de Revan. Ces longs mois furent le théâtre d’un réapprentissage l’un de l’autre. Clay fut ébahi par les changements survenus en la jeune femme. Probablement qu’elle eut tout autant de mal à se faire à ses habitudes de bourreau des cœurs de bas étage. Le chemin encore long, ils réapprirent à se côtoyer, à s’apprivoiser et leur complicité n’en fut que renforcée. Un sentiment de fierté étreint Clay aujourd’hui, lorsqu’il observe Neena et le reste de sa vie. Un sentiment terni par le cruel manque de Revan, un manque qui lui est toutefois salutaire, lorsque son esprit a trop d’imagination. Car il aura beau tout faire, jamais il ne pourra, ni ne devra remplacer Revan Crimson…

Relationship


• Revan Crimson Feat. XXX XXXX — Rebelle.
Ils se sont rencontrés au sein de la Rébellion. Ils se sont engagés presque en même temps et on fait leurs instructions ensemble. Intégrés tous les deux dans la Brigade Zeta, Revan était à la fois le coéquipier de prédilection et le meilleur ami de Clay. Celui-ci a même été le témoin de Revan lors de son mariage avec Neena. Ensemble, ils étaient inséparables, Clay avait cette impression d’avoir une place dans un foyer, enfin. Aussi, lorsque Revan a succombé à ses blessures pendant une mission, Clay lui a promis de toujours veiller sur celle qui deviendrait veuve beaucoup trop tôt.

• Neena J. Crimson Feat. Yvonne Strahovski — Rebelle.
Clay et Neena se connaissent depuis des années, par le biais de Revan bien sûr. La jeune femme acceptait son rebelle de mari autant que son envahissant ami. Clay ne s’est jamais senti mal à l’aise avec elle et ils ont rapidement tissé un lien assez fort, comme si elle était sa belle-sœur en quelques sortes, la seule femme en qui il ait jamais eu une totale confiance. Mais au décès de Revan, les choses ont changés. Clay avait tenu à lui annoncé la mauvaise nouvelle en personne et il l’a vu sombrer, puis s’exiler. Cependant comme il l’avait promis au disparu, Clay a toujours veillé à épauler Neena et à ne jamais la laisser s’isoler dans le chagrin, seule. C’est lui qui l’a mise en relation avec Peter Caloway afin qu’elle œuvre à son tour pour la Rébellion et aujourd’hui, il est heureux de la place qu’elle a prise, dans la Cause mais aussi en dehors car ils ont repris le garage du père de Revan. Bien sûr, à force de passer du temps ensemble, le lien n’a fait que de se resserrer. Et si Clay tente tant bien que mal de se refuser à penser à Neena de façon plus romantique, il est tout de même conscient que leur relation est déjà bien plus ambiguë qu’elle ne le devrait.

• Samuel Reedan Feat. Sebastian Stan — Humain (Scénario).
Le frère cadet de Neena et une grande source d’inquiétude pour elle. Ils savent que Sam magouille et qu’il suit les traces de leur père, c’est pourquoi Clay entretient une relation très hostile avec le traître. Il pense que ses conneries pourraient mener à des situations graves et si Neena le protège, lui a plutôt tendance à avoir conscience qu’une tragédie la ferait de nouveau souffrir, ou même la mettrait en danger. A l’insu de la jeune femme, Clay est déjà allée voir Samuel pour le pousser à abandonner son mode de vie, quitte à en venir aux mains. Même s’il doit en permanence protéger le statut des deux rebelles, ce n’est pas un gamin prétentieux avec quelques connaissances plus haut placées qui pourrait lui faire peur.

• Aidan Commings Feat. Will Smith — Rebelle.
Lorsque que Neena réformera la Rébellion et créera la Brigade Delta, Aidan deviendra en quelque sorte le remplaçant de Revan aux côtés de Clay qui sera son Second. Les deux hommes s’entendront bien, surtout qu’ils ont énormément de points communs. Même si pour Clay, personne ne pourra remplacer son coéquipier de la première heure, il se liera profondément d’amitié pour Aidan, qui participera avec lui à rallier la cause autour d’un objectif neutre de cohésion et de soutient pour lutter contre la race Asarienne.

• Rebecca Stanford Feat. Evangeline Lilly — Rebelle.
Leur relation n’a duré que quelques mois, un exploit en soi pour Clay qui n’a jamais vraiment su s’envisager dans une relation de couple. C’était il y a plusieurs années, dans cette période délicate après le décès de Revan. Malheureusement il était plus enclin à tenir ses promesses vis-à-vis de son meilleur ami qu’à réellement s’investir dans cette relation. Ceci, ainsi que la trop grande facilité de psychanalyse de Rebecca ont été des sources de conflit et leur histoire s’est très mal terminée. Ils sont restés en froid très longtemps avant qu’enfin, l’objectif de la Cause et son nouveau souffle ne vienne balayer de vieilles rancunes qui n’avaient plus lieu d’être. Ce n’est pas l’épaule sur laquelle Clay ira pleurer mais il sait que d’un point de vue très professionnel, Rebecca saura le conseiller s’il nage en eaux troubles.


Test rp


Dans un léger gémissement rauque, Clay émergea avec difficulté d’un sommeil lourd qui peinait à s’estomper. En voulant s’étirer, il se rendit compte du poids, faible mais présent, qui entravait ses gestes. Le rebelle ouvrit les yeux en papillonnant, appréciant la luminosité tamisée offerte par les stores à demi-fermés. Une chevelure auburn lui chatouilla le nez et lui arracha un petit rire, ce qui éveilla sa dulcinée du moment dans un petit bruit ressemblant à un ronronnement. Clay déposa un baiser chaste sur le front de la jeune femme qui se trouvait nichée dans le creux de son épaule et, de sa main libre, il lui caressa le bras, reluquant avec satisfaction les courbes délicieuses découvertes par le drap.

Salut Mam’zelle, bien dormi ?


Un sourire fatigué accueillit sa question. Avec délicatesse, le brun décala son amante pour se libérer de son emprise afin de pouvoir s’assoir, avachi contre le mur. Avec désinvolture, il se frictionna le visage comme pour effacer d’un geste le reste de sommeil qui s’accrochait désespérément à lui. Ne parvenant pas à se réveiller complètement, il se leva d’un coup, arrachant un hoquet plaintif de son chaton endormi. Nu comme un ver, il enfila prestement son jean délavé en sautillant sur place et le ferma d’un geste aguerri. En deux pas, il fila dans la salle de bains pour faire couler de l’eau fraiche sur son visage avant d’en avaler un grand verre. Avec une malice un peu mal placée, Clay jeta un coup d’œil au reflet que lui renvoyait le miroir, ce qui lui arracha un sourire ravageur. Il avait passé une très bonne soirée, et une sacrée putain de nuit ! Il en avait encore quelques courbatures, signe d’une luxure sportive qui lui plaisait particulièrement. Dans un geste presque intuitif, il fouilla les poches avant de son pantalon pour trouver son paquet de clopes, dont il en extirpa une pour la porter à sa bouche. Foutue manie ! Le briquet crépita en crachant ses étincelles pour venir allumer la cigarette et apaiser la pulsion matinale du rebelle. Inspirant profondément la fumée diaboliquement salvatrice en maintenant sa cigarette juste avec les lèvres, il croisa les bras derrière sa tête pour s’étirer. Un craquement dans une de ses côtes le fit hoqueter légèrement, lui rappelant l’entraînement de l’avant-veille avec Aidan. Il marmonna machinalement :

Il y est pas allé de main morte l’abruti!


Il n’en pensait pas le moindre mot, évidemment, mais Clay avait comme coutume débile de malmener son coéquipier. Une habitude qu’Aidan lui rendait bien, le qualifiant souvent de crétin. Le rebelle était toujours dans cette position, face au miroir lorsque des bras féminins vinrent l’enlacer dans son dos. Clay se détendit aussitôt, tournant la tête sans bouger le corps pour jeter un coup d’œil pétillant à la jeune femme qui s’était enroulée dans le drap. Cette dernière passa devant lui, et lui ôta la cigarette de la bouche avant de la balancer dans le lavabo.

Arrête cette connerie, Clay, t’as pas de foutu sang asarien dans les veines et tu vas finir par crever de ces merdes!


Clay enlaça fermement la brune puis il empoigna sans ménagement ses cuisses pour la soulever et l’embarquer vers la chambre tout en mordillant le creux de son cou.

T’inquiètes pas, Emma. Je suis encore assez en forme pour te faire grimper aux rideaux…


Et, avec une brusquerie joueuse, il la laissa tomber sur le lit pour venir se loger entre ses jambes. Il en était encore à la faire rire par les baisers qu’il posait sur son ventre doux et hâlé, quand une sonnerie brisa le charme. Comme électrisé, Clay se redressa et attrapa du bout des doigts son portable qui trainait sur la table de chevet, provoquant un soupir déçu chez Emma. Un sourire illumina son visage et il se leva d’un bond du lit, s’approchant de la fenêtre pour prendre son appel. Sa voix se fit presque chantante quand il répondit :

Bien le bonjour ma belle ! Encore une journée merveilleuse à vivre sous les dômes !


La conversation se poursuivit quelques secondes sur le même ton, avant que le sérieux ne reprenne le dessus et que son visage ne se fasse plus distant, tandis qu’il prenait note des informations communiquées. Il se détendit à nouveau sur la fin, avant de raccrocher. Le rebelle se tourna alors de nouveau vers Emma, qui l’attendait, patiemment, allongée sur le côté, la tête appuyée sur son coude. C’est elle qui reprit la parole avec amusement:

Laisse-moi deviner. C’était Neena et y’a encore un truc super important à faire au garage, donc tu dois filer!


Voilà ce qui était agréable avec Emma, songea Clay. Pas de jugement, pas de contrainte. Il s’affala avec lourdeur à côté d’elle pour venir l’embrasser avec délice. Elle accueillit l’attention avec plaisir, sans s’offusquer de sa brièveté. Clay se redressa aussitôt et il se rhabilla en quatrième vitesse, vérifiant qu’il n’oubliait rien. La jeune femme s’était déjà relevée pour aller faire couler l’eau de sa douche. Le sourire toujours aux lèvres, il se dit qu’il avait de la chance d’avoir trouvé une fille qui avait envie de la même chose que lui : du plaisir sans complexe, un peu de tendresse et pas mal de complicité. Ca ne faisait pas longtemps qu’ils se connaissaient mais elle avait déjà saisi ses petites manies et ses habitudes. La preuve, elle avait tout de suite compris que c’était Neena qu’il avait au bout du fil. Bien sûr, elle ignorait tout de leur implication commune au sein de la Rébellion mais elle paraissait avoir mieux saisi Clay que bon nombre de ses proches. En enfilant son blouson en cuir vieilli, Clay passa la tête dans la salle de bains:

Ciao Emma! Tu connais mon numéro, en cas de besoin!


Et il quitta l’appartement pour filer vers le Garage.

You


PRÉNOM / PSEUDO : ***
ÂGE : 25 ans
COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT ASARIA ? Asaria un jour, Asaria toujours.
FRÉQUENCE DE CONNEXION : 4/7
MOTS DE PASSE ENVOYÉS A ? Requiem S. Lincoln






Dernière édition par Clay Lowell le Dim 17 Fév - 14:05:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Jeu 31 Jan - 12:11:51

Félicitations
ta fiche est Validée !


Les terres d'Asaria s'ouvrent désormais à toi !
Bienvenue parmi nous, tu as parfaitement cerné le personnage, j'aime beaucoup ♥
J'espère que tu as bien pris connaissance de toutes les informations nécessaires, rempli ton profil et ta fiche de personnage (» Informations complémentaires). Allez, un dernier effort : je t'invite à créer ta fiche de sujets, ta fiche de relations et à procéder aux diverses demandes dont tu pourrais avoir besoin (Rp, maitre/esclave, logement ou autre...)

Le flood et la Chatbox t'attendent aussi, alors n'hésite pas à nous rejoindre !

Très bon jeu à toi et au plaisir de te croiser sur nos terres de Prophétie !
Amuse-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Child of Abyss » Asarienne

Nombre de messages : 2805
Localisation : Les Abysses
Age du personnage : 28 ans
Côté coeur : L'autre partie de moi.
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Animorphing (Panthère), Domino, Moonstar
Appartenance: Children Of Abyss
Activité: Voleuse, s'occupe des vivres pour son groupe.


MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Jeu 31 Jan - 12:19:03

Hooo, un ptit homme Vert ^^

Bon jeu parmi nous Clay !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Jeu 31 Jan - 12:34:47

Bienvenue parmi-nous Clay et bon jeu
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Jeu 31 Jan - 14:24:52

Merci à vous! Je vais tâcher de faire tout cela encore cette après-midi =)
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Jeu 31 Jan - 14:53:00

Yeah, copain, bienvenue \o/
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Jeu 31 Jan - 18:40:45

Bienvenue Clay !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Pacificatrice Asarienne

Nombre de messages : 2374
Age du personnage : 27 ans
Côté coeur : Un Ange
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Télépathie // Dazzler // Illusion
Appartenance: Pacificateur
Activité: PDG d'une société de haute couture et de mannequinnat


MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Jeu 31 Jan - 22:21:17

Bienvenue Clay !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Jeu 31 Jan - 22:24:16

Bienvenue à toi Clay ! Au plaisir !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Jeu 31 Jan - 22:29:58

Ahh ces yeux bleus *_*

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Asarienne, 2e Génération

Nombre de messages : 2017
Localisation : Jamais très loin...
Age du personnage : 28 ans
Côté coeur : L'Interdiction de ma Vie
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Pyrokinésie / Emphase / Désintégration
Appartenance: Jeune génération
Activité: Co-propriétaire du Light Of Diamond


MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Ven 1 Fév - 8:20:41

Bienvenue humain !

Je t'aurai bien proposé d'être mon esclave mais t'es trop "vieux" xD
Je préfère les ptits jeunes ... (ouais, je vais arrêter de dire des conneries ^^)

Bon jeu



"Entre haine et amour, la limite est si infime"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Ven 1 Fév - 8:31:01

Merci à vous tous !

Evan, Aidan, faudra qu'on se fasse un sujet entre "mecs" si ça vous branche ^^
Jess, je ne me serai jamais laissé faire de toute façon, M'dame la Cougar xD
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Rebelle Humaine

Nombre de messages : 771
Localisation : Quelque part...
Age du personnage : 28 ans
Côté coeur : //
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Espionne et caméléon, experte en armes
Appartenance: Rebelle, ex-traitresse et espionne au service des Asariens
Activité: Shadow of Death / élément polyvalant


MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Ven 1 Fév - 11:15:51

Bienvenue collègue !



"Sans Ombre, il ne peut y avoir la Lumière..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Ven 1 Fév - 14:40:47

Bienvenue Rebelle !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Ven 1 Fév - 14:47:08

Bienvenue Clay et bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Child of Abyss » Humain

Nombre de messages : 621
Localisation : Les abysses
Age du personnage : 26 ans
Côté coeur : En attente
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Maniement des armes
Appartenance: Children of Abyss
Activité: Porte parole des Chidren of Abyss - Trafiquant d'armes


MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Lun 4 Fév - 18:38:02

Bienvenue et bon jeu Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Mar 5 Fév - 9:35:17

Bienvenue et bon jeu à toi !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Clay Lowell || Solardust || Aujourd'hui à 16:23:58

Revenir en haut Aller en bas

Clay Lowell || Solardust ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Présentation de Cassius Clay
» Clay O Rama !
» CLAY ? rebellion isn't with guns only... [TERMINEE]
» Petite aide fait grand bien. [Clay]
» Lumargile / Light Clay
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asaria, terre de prophétie :: Dossiers Humains. :: Fiches Validées-