Partagez|

«
Julian Marshall
»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Julian Marshall Mar 26 Fév - 22:13:46


Julian Marshall




JULIAN MARSHALL
27 ANS
HETEROSEXUEL
INFORMATICIEN, HACKER
PACIFICATEUR

Poste vacant / Scénario ? OUI – NON.



feat. Josh Hartnett

Psychology and More


CARACTÈRE :

Julian n’hésite pas à dire tout haut ce que les autres pensent tout bas, quitte à faire grincer des dents. Il fait preuve de la même sincérité envers ses amis, jugeant qu’elle est nécessaire à toute base saine et solide. Son tempérament de feu lui a valu plusieurs fois de se mettre dans de sales situations par le passé, oubliant qu’il vaut mieux parfois taire certaines évidences… Son insolence lui a souvent valu de mauvais rapports avec l’autorité faisant de lui un électron libre qu’il est difficile de contrôler. Pourtant, il ne pense jamais à mal et se montrera toujours présent pour ses quelques amis, veillant en retrait sans qu’on ne lui en fasse la moindre demande. Qui a compris sa façon d’agir ne le trouvera pas difficile à cerner.
Espiègle et railleur, il flirte quelquefois avec les limites imposées mais saura parfaitement s’apaiser si la situation s’aggrave. Dès qu’il s’agit de parler sérieusement, c’est un tout autre Julian qui se prononce, plus calme et posé. Il a une capacité d’adaptation assez époustouflante, sachant parfaitement réfléchir tout aussi vite que bien. C’est cette débrouillardise et cette logique qui lui a valu de se familiariser aussi rapidement avec la technologie d’Asaria. Ce n’est pas tant une intelligence supérieure qu’un esprit vif et astucieux. En dehors des systèmes informatiques qui n’ont plus que peu de secrets pour lui, il a une bonne mémoire mais sélective. Il ne retiendra souvent que ce qui lui paraît vital à lui et paraîtra totalement désuet à un regard extérieur.

Toujours concentré à l’extrême dans le domaine professionnel, voir totalement déconnecté de la réalité quand il se retrouve face à son ordinateur, il en est totalement autrement dès qu’il s’en soustrait. Il n’est pas de ces passionnés incapable d’en décrocher et saura autant apprécier profiter du grand air qu’un bon verre dans un bar miteux d’Asaria. La barrière qu’il s’impose entre travail et détente n’en est que plus marquée.

NOTES PARTICULIÈRES

Tout ce qui comprend un mécanisme ne lui résistera pas longtemps. Il se fera toujours un devoir de décortiquer chaque assemblage ou chaque algorithme jusqu’à en percer l’entier mystère. C’est un défi constant pour lui qu’il relève avec le même plaisir que les petits génies peuvent avoir face à un casse-tête récalcitrant.
Dans la même rengaine, il est doué pour se faufiler n’importe où dans la plus grande discrétion et sans éveiller les moindres soupçons, sachant pertinemment comment éviter de laisser des traces après son passage. Mais Julian n’est pas un combatif et s’il a appris au village à chasser et survivre dans un environnement hostile, il est bien moins débrouillard avec une arme en main.

Biography


Le 12 Août 2085 fut le début de mon existence, un beau jour d’été où la chaleur en était même accablante. Ce que l’on me raconta plus tard, c’est que vu mon tempérament de feu, j’avais bien choisi mon moment. Mais pour ce que je m’en rappelle…
Mes souvenirs les plus lointains remontent à la maisonnée parentale au cœur du village humain. Fils unique, j’étais pour le moins turbulent et des plus curieux. Je poussais toujours la découverte plus loin, posait des tas de questions dont mes parents peinaient parfois à me répondre. A l’époque, je ne comprenais pas pourquoi on me posait tant de limites : De ne jamais sortir du village, de revenir dès la nuit tombée, de ne jamais rester seul. Et si j’avais le malheur de ne pas respecter les consignes à la lettre, c’était pour retrouver ma mère dans un état de panique avancée et entendre mon père vociférer comme jamais. J’évitais au mieux, mais l’ennui me saisissait tellement vite !
Ca, c’était avant que nous devenions inséparables avec Mara et Lia. Elles étaient comme deux sœurs et pas une journée ne s’écoulait sans leur présence. Nous avons appris à lire, écrire et compter ensemble, mes parents nous racontaient aussi l’histoire du monde « pour ne jamais oublier les erreurs du passé » disaient-ils. La guerre, la pluie de feu, l’asservissement… Autant de sujets qui paraissent trop graves pour un enfant. Dans le village, nous nous sentions en sécurité, loin de tout ça, peut-être trop intouchable alors que le danger était constamment à nos portes. Nous jouions innocemment… Pour combien de temps ?

Des disparitions se produisaient parfois au cœur de la nuit, des disparitions qui laissaient en deuil tout le village. Et cette phrase éternelle que l’on nous sortait à la moindre question : « Il est parti, il ne reviendra pas. » Sans savoir alors ce que cela signifiait vraiment. Nous l’avons progressivement compris quand cela nous toucha de plus près, par la disparition du père de Lia, qui ne se remettait pas de la perte de sa femme. Peut-être devais-je m’estimer heureux d’avoir encore mes deux parents, à mes côtés. Il ne fallut pas bien longtemps pour que Lia soit comme adoptée, mes parents prenant soin d’elle comme de leur propre fille. Les drames auraient pu s’arrêter là, mais il ne fallut pas plus de quatre années supplémentaires avant que son frère ne disparaisse à son tour, la haine au cœur. Je me souviens avoir longtemps craint qu’elle en fasse de même, mais ce n’était pas dans son tempérament, elle s’était résignée… Comme d’autres, elle rêvait d’une autre solution, d’un meilleur avenir. Moi, je ne rêvais pas. J’avais commencé à avoir le sommeil bien léger, guettant les retours, les départs… Et les disparitions. Le moindre bruit me mettait en alerte et je ne pouvais me chasser cette hantise qu’il en existerait un prochain.

Il suffit d’une erreur, d’une nuit qui prenait par surprise en plein cœur des bois. Je les avais entendus passer, retenant ma respiration autant que faire se peut, restant planqué longtemps derrière un arbre. C’était notre terrain de jeu et nous en connaissions tous les secrets, même de nuit nous étions inatteignables ici. Comment pourraient-ils nous prendre par surprise ? Ils m’avaient oublié, ils ne s’étaient pas arrêtés. J’avais eu ce soulagement indicible d’être passé entre les filets, rentrant tranquillement au village avec une once de fierté déplacée. Mais ce soir-là, ce ne fut pas moi que l’on traquait, mais Mara.
J’étais fou de colère, ne pensant qu’à retourner en arrière pour la retrouver et la ramener parmi nous. Mes parents autant que Lia m’en dissuadaient, craignant sans doute que je ne revienne pas, que je parte comme son frère avant. Il m’était difficile de rester les bras croisés sans rien faire, mais elle revint deux jours plus tard, contrairement à d’autres.

Elle était sauve mais différente, changée. Et pourtant, elle ne vouait aucune haine à ces asariens qui lui avait tant pris. J’essayais de prendre exemple sur elle… Difficilement, tout comme Lia. Je ne savais quoi faire pour les aider mais il n’était pas question de courir derrière les responsables comme le frère de Lia. Ca serait suicidaire et ne ferait que leur causer davantage de peines. Sans même réellement les connaître, j’avais acquis cette méfiance extrême de cette « race supérieure » qui nous nuisait tellement… Simplement à distance. N’auraient-ils pas pu nous laisser tranquille, rester sous leur dôme de verre loin de nous ?
Il arrivait parfois que ce ne soit pas des disparitions qui se réalisent, mais quelques arrivées impromptues de réfugiés. Tous étaient ravagés, accablés d’un poids invisible sans que je ne sois en mesure de comprendre le calvaire duquel ils revenaient. C’était comme irréel, un cauchemar lointain qu’il valait mieux écarter aussitôt.

Après la mort des parents de Mara, elle s’était évaporée dans la nature. Lia semblait en connaître plus long que moi à ce sujet et je me contentais surtout de savoir qu’elle allait bien. C’était étrange d’être amputé d’un membre du trio, mais pas si désagréable que je l’aurais escompté… Mara me manquait, c’était certain, mais avec uniquement Lia c’était… Différent. Je n’avais pas encore réalisé à quel point, jusqu’à ce qu’elle parle d’une autre vie en dehors du village. C’était venu si spontanément : Je la suivrais, je ne serais rien sans elle. Je m’étais rendu compte que son départ serait bien davantage un déchirement que celui de Mara. C’est ça, qui était foncièrement différent : Au-delà de la simple amitié ou de l’admiration, je ne me voyais plus vivre sans sa présence à mes côtés.
L’avait-elle compris ? Je n’en étais pas si sûr. Il me fallait, selon elle, trouver Mara afin de comprendre exactement ce dont elle me parlait, que seule elle pouvait m’en parler. Le monde changeait et j’en avais clairement conscience, Mara avait toujours su se dépasser au-delà des espérances et elle souhaitait porter un nouvel idéal avec cet asarien qui partageait désormais sa vie : Gabriel Nicholson. J’étais sceptique face à cette autre solution que le conflit. C’était un beau rêve, trop beau pour être vrai. Je craignais qu’il ne leur apporte plus de souffrances encore, que nous ne parvenions jamais à atteindre cet idéal. Je n’oubliais pas non plus la méfiance extrême que m’inspiraient les asariens mais Gabriel semblait différent, apte à nous ouvrir les portes d’un nouvel avenir pour nos deux races. J’avais aussi envie d’y croire. Je ne pouvais pas fermer les yeux, ignorer cette main tendue par Mara. Elle avait besoin de moi et je devais répondre à l’appel.

2107 fut l’année du changement. J’avais gagné le QG des Pacificateurs sans me douter de ce que je pourrais y trouver. Moi qui avais pris l’habitude de manipuler serrures, mécanismes, vieux moteurs et assimilés avec l’assurance d’un mécano, je me retrouvais plongé dans un tout autre domaine qui ne semblait avoir aucunes limites : L’informatique. Je passais des heures, des jours et bientôt des années dans le QG à en étudier toutes les possibilités. Je me sentais enfin dans mon élément, mon plein potentiel révélé. Je voulais tout apprendre, tout connaître, tout maîtriser. Force était de constater que je m’en sortais très bien pour un apprentissage accéléré. J’avais fini par me lancer, trouvant des failles dans le système d’Asaria et découvrant toutes les opportunités que pouvaient-nous offrir cette technologie en termes de soutien et d’information. C’était devenu un jeu d’enfant et à la fois un défi constant.
Fin 2107, je fus en mesure de les aider dans leur mission de communication de masse, assistant à la prise de contrôle des écrans géants pour que le message puisse passer… Qu’il faudrait désormais faire aussi avec les Pacificateurs. Malgré la perte tragique de Gabriel quelques mois auparavant, la flamme du Phoenix n’avait pas vacillé dans nos cœurs. Il était de notre devoir de ne pas rendre inutile son sacrifice.

Deux années s’écoulèrent ensuite à me former et m’abreuver d’informations. Des informations pas toutes agréables à lire, le projet « Tolérance Zéro » ne tardant pas à faire parler de lui.
Si ça ne tenait qu’à moi, je n’aurais jamais décollé du QG pour me rendre à Asaria. Mais il y avait Lia, et Lia comptait encore plus que les Pacificateurs et leur technologie. Depuis qu’elle travaillait au dispensaire, elle revenait plus rarement, que ce soit au village ou au QG. J’avais besoin de sortir, d’être en sa présence et la suivais donc souvent au dispensaire, voir comment ça se passait même si son métier me laissait profondément sceptique. Et elle ne comprenait strictement rien à ce que je pouvais faire pendant des heures dans mes ordinateurs, j’eus beau lui expliquer, ç’aurait été bien trop long de lui montrer en détail. Et même si je détestais cette cité, que j’étais incapable de m’y faire, je finis par me résigner à y passer la moitié de mon temps libre quand je n’étais pas au village, et m’y trouver un squat temporairement. Je pouvais bien supporter ces désagréments si ça me permettait de garder un œil plus attentif sur Lia. Mais en peu de temps je m’étais suffisamment attiré d’ennui pour craindre le pire. Je n’avais pas vraiment prévu d’être un client forcé de son cher dispensaire… Quelle cité de merde !

Mais contrairement à ce que d’autres craignaient, je réussis à me débrouiller et me conforter à ce nouvel environnement. L’adaptation, je devais avoir ça dans les gênes. J’avais appris à me tenir le plus loin possible des asariens et j’en fis tout autant à Asaria même. La vie était rude, mais finalement, pas davantage que livrer à soi-même au milieu des plaines. Et il n’était pas question de retourner en arrière, le village ne m’apporterait rien de plus dans mon nouveau domaine de prédilection. C’était juste différent, encore une fois. Il fallait faire jouer de ses petits talents, trouver quelques boulots occasionnels jusqu’à espérer décrocher un travail plus stable. Peut-être que les asariens pacificateurs auraient pu m’aider à tirer mon épingle du jeu mais j’avais encore trop de fierté pour m’abaisser davantage à leur demander de l’aide. Je me servais déjà constamment de leurs machines… Et pourtant, autant ne pas se faire d’illusions : Sans ça, on ne serait pas allé bien loin. Nous le savions pertinemment, il restait encore beaucoup de chemins à parcourir pour que cet idéal devienne réalité.

Mais les ennuis ne faisaient que commencer. M’étais-je montré naïf au point de croire que le projet « Tolérance Zéro » ne serait pas mis en application ? J’étais encore au QG à traquer quelques informations éparses quand la nouvelle me sauta au visage. Ni une ni deux, je m’étais rendu sur place pour n’avoir que l’occasion de constater le massacre perpétré. La menace avait été stoppée mais beaucoup avait péri. Peut-être avais-je joué de chance en me tenant à l’écart d’Asaria à ce moment précis, mais dans les rues m’arrivaient de reconnaître quelques visages qui avaient parfois fait partie de mon quotidien. Morts. Et je n’avais rien pu faire, aveugle que j’étais. Les asariens méritaient-ils de vivre après avoir commis de telles atrocités ? J’en doutais plus que jamais.
Et pourtant nous touchions au but. Cet idéal qui avait finalement un nom : Utopia. Une cité où les deux races pourraient cohabiter en paix. Miracle ou illusion ? Le temps ne fut pas laisser à la réflexion : Deux nouvelles nous revinrent. Une vie pour une autre… Gaïus Hasard serait mort en sauvant la vie de Mara et de sa fille : Héméra venait de naître, laissant entrevoir de nouveaux horizons pour les deux races. Quant à moi, je me devais de rester à leurs côtés. J’avais été incapable d’agir encore une fois quand Mara fut enlevée, je ne reproduirais pas deux fois la même erreur.

Relationship


Lia Jenkins Feat. Kristen Bell — Pacificatrice Humaine.
Tout comme elle, il a grandi au village. Il est très lié à elle puisqu’ils se connaissent depuis leur plus tendre enfance et qu'il ne compte pas la laisser s'envoler. Très vite, il a rejoint les idéaux de la jeune leader en suivant Lia et leur liens n’ont fait que se resserrer. C'est une femme qu’il trouve ravissante et avec le temps, Julian s'est aperçu que ses sentiments pour elle n'était pas simplement une profonde amitié mais bien plus que cela : de l'amour.

Mara Jade Feat. Kate Beckinsale — Pacificatrice Humaine.
Mara est son amie d’enfance au même titre que Lia mais elle est également sa leader, envers qui il a une amitié et une loyauté sans faille. C’est elle qui lui a fait ouvrir les yeux sur une autre façon de voir le futur. Il est fasciné par cette jeune femme qui porte sur ses frêles épaules tout le poids d’un groupe qui est fidèle.

• Alexander Crawford Feat. Chris Hemsworth — Pacificateur Humain.
Le Responsable de l’orphelinat du Dôme Division Humaine et un très grand proche de Mara également. Julian a rencontré Alex en même temps que celui-ci rencontra Mara. Au départ il se montra méfiant face au caractère explosif de Julian mais les deux hommes ont vite crée des liens d’amitié sincère, au point qu’il considère Alex comme son frère, toujours là pour lui dans n’importe quelles situations.

• Jesse Carpenter Feat. Chad M. Murray — Rebelle. (Scénario)
Ils croient ne pas se connaître et se détester, tout cela parce que l’un et l’autre sont des hackers en conflit de vol d’information et de localisation mutuelle. Tous les deux sont à deux doigts de découvrir l’autre, il suffirait pour cela d’un tout petit peu plus de ruse. Mais comment réagiront-ils lorsqu’ils se rendront compte que celui qu’ils concurrencent virtuellement est en fait un ami de longue date qui a su garder les secrets de ses talents et de ses idéaux ?

• Maddison Lee Feat. Adriana Lima — Children of Abyss.
Etrange rencontre, un soir, alors qu’il revenait du dispensaire. Il fut sauvée par cette femme alors qu’il avait la Milice à ses trousses. Il n’eut pas le temps de la remercier qu’elle avait déjà disparu ne lui laissant qu’un sourire et un prénom : Maddy.

Test rp


Devant la porte de l’immeuble décrépi, je fouillais mes poches… Désespérément vide. Je lâchais un « merde » bien senti en m’apercevant que j’avais oublié mes clefs au dispensaire. Quelle mauvaise blague… Impossible de retourner en arrière à une heure si avancée, j’étais tout juste dans les temps pour revenir avant le couvre-feu. Forcer la porte ? Quel boucan je risquais de provoquer… Si ce n’était pas un pan de mur inutile qui tombait avec ! A défaut, il valait mieux trouver tout objet en ferraille assez long pour se glisser dans la serrure. Ironie du sort, j’avais mon ordinateur portable dans ma sacoche mais je me tenais face à un tel taudis qu’on doutait que l’électronique ait été inventée un jour. Ce qui faisait de cet outil de génie un sérieux poids mort plus susceptible d’éveiller les soupçons quant à son possesseur qu’à l’assister.

- Monsieur ?
- Quoi ?

J’avais répondu du tac-au-tac face à la petite voix enfantine qui s’était élevée à côté de moi, me retenant tout juste de lancer un « tu vois pas que je suis occupé ? » alors que je tentais vainement d’aligner deux bouts de métal difformes face à la serrure. Et s’il lui venait l’idée de crier parce que je tentais de forcer le passage… Ce serait bien ma veine. Au première étage, une personne m’observait faire mais ne daigna pas descendre m’ouvrir, préférant au contraire verrouiller ses volets en ayant jeté un coup d’œil alarmé vers la gauche. J’espérais que ce n’était pas une patrouille qui avait éveillé ses soupçons… Et puis, qu’est-ce que j’espérais ? C’est bien moi qui tentait de rentrer comme un voleur !
- Monsieur ?
- Tu veux pas me lâcher, gamine ?

J’avais tourné subitement la tête, quittant des yeux ma besogne. Elle me tendait une petite peluche de chien à bout de bras, avec des yeux lumineux un rien dérangeant vu que l’un d’eux tombait. Je cillai, sans comprendre, avant de réaliser que la gamine en question était dans le même pétrin que moi.
- Tu veux bien réparer mon chien ?
- Non.
- … Et je te dis comment rentrer par derrière ?
- Ton chien, tu disais ?

Elle me rendit un large sourire avant de serrer la peluche tout contre elle et de galoper à l’arrière du bâtiment. Je repérai bien vite sur la voie principale une patrouille en marche avant de la suivre. Là, sur le côté de l’immeuble, un pan de taule se laissait déformer à la guise permettant de rentrer en se baissant suffisamment. Comme quoi quelqu’un avait bien dû un jour employer la méthode forte et obtenir ce résultat… Je m’y glissai à la suite de la petite, remontant les marches à toute vitesse et soufflant un coup.
Passé la porte de mon cloître fut plus simple, à peine tenait-elle en place dans ses gonds. J’avais élu domicile provisoirement à cet endroit, le répétant à la guise que c’était « provisoire ». Hors de question de rester éternellement dans ce vieux taudis qui manquait chaque jour de tomber en ruines ! Posant mes affaires au milieu d’un barda époustouflant, la gamine rentra à ma suite, jetant des yeux curieux et étonné partout devant l’attirail informatique autant que les multiples pièces de métal détachées. Il ne me fallut guère de temps pour réparer l’œil en peine de sa petite bête, remontant l’électronique à l’intérieur afin que la peluche puisse se promener à nouveau sur ses quatre pattes, ses yeux jetant des regards fluorescents à la ronde. Un jouet qui était un rien effrayant à voir… Et avait une mauvaise odeur de sortie de poubelle.
La petite couina d’un air heureux en regardant son jouet se remettre en marche.
- Ca te va comme ça ?
- Oui !
- Eh… Tu vis dans ce coin-là aussi ?
- Du tout, monsieur !
- Tu as l’air d’en connaître un rayon pourtant, j’avais cru.

Elle croisa ses bras dans son dos, jouant d’un pied sur le sol dans une moue enfantine qui laissait croire qu’elle n’en dirait pas plus. Je venais d’arriver en ville depuis à peine quelques semaines… Ce qui me donna soudain une idée.
- Ca te dirait de m’en montrer davantage, de m’expliquer quelques trucs ? Je t’améliore ton chien en échange, il paie pas de mine. Ca te dirait qu’il aboie, qu’il réponde… Quand tu lui demandes de s’assoir, des choses dans ce genre-là.
Elle écarquilla les yeux, visiblement ravie. Et la voilà qui sautait sur place, me faisant craindre un instant que je descende d’un étage si elle n’avait pesé un poids si faible.
- Oh oui, monsieur, on fait comme ça !
C’était dans la poche. Et moi ? J’allais me traîner un temps un guide touristique miniature… Allons voir ça.

You


PRÉNOM / PSEUDO : Julian conviendra bien.
ÂGE : 23 ans.
COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT ASARIA ? Par cette enflure de Leroy !
FRÉQUENCE DE CONNEXION : Régulière.
MOTS DE PASSE ENVOYÉS A ? La patronne Mara.


Dernière édition par Julian Marshall le Mer 27 Fév - 22:43:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Leader des Pacificateurs ; Humaine

······ and that's who i am ······
« Mara Jade »
Leader des Pacificateurs ; Humaine

Nombre de messages : 12149
Localisation : Asaria et ses plaines.
Age du personnage : 30 ans
Côté coeur : A tout jamais Lui
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Maniement des armes blanches et à feu,combattante redoutable
Appartenance: Humaine Pacificatrice
Activité: Indépendante et Libre


MessageSujet: Re: Julian Marshall Mar 26 Fév - 22:21:42


Un re-bonsoir plus officiellement, cette fois-ci

Je vois que Leroy est une enflure xD
Tu m'en avais cachée des choses toi ^^

Plus sérieusement, ta fiche est à présent en lecture auprès du staff.
Nous reviendrons au plus vite vers toi.

Merci de ta patience

Mara





~~ Maman d'une petite Héméra ~~




Mes nuits me ramènent à toi. Mes souvenirs sont un trésor qui n'ont que ton reflet

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asaria.forumpro.fr

Leader des Pacificateurs ; Humaine

······ and that's who i am ······
« Mara Jade »
Leader des Pacificateurs ; Humaine

Nombre de messages : 12149
Localisation : Asaria et ses plaines.
Age du personnage : 30 ans
Côté coeur : A tout jamais Lui
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Maniement des armes blanches et à feu,combattante redoutable
Appartenance: Humaine Pacificatrice
Activité: Indépendante et Libre


MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 11:56:45



Félicitations
ta fiche est Validée !


Les terres d'Asaria s'ouvrent désormais à toi !
J'espère que tu as bien pris connaissance de toutes les informations nécessaires, rempli ton profil et ta fiche de personnage (» Informations complémentaires). Allez, un dernier effort : je t'invite à créer ta fiche de sujets, ta fiche de relations et à procéder aux diverses demandes dont tu pourrais avoir besoin (Rp, maitre/esclave, logement ou autre...)

Le flood et la Chatbox t'attendent aussi, alors n'hésite pas à nous rejoindre !

Très bon jeu à toi et au plaisir de te croiser sur nos terres de Prophétie !
Amuse-toi bien parmi nous !

Mara








~~ Maman d'une petite Héméra ~~




Mes nuits me ramènent à toi. Mes souvenirs sont un trésor qui n'ont que ton reflet

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asaria.forumpro.fr


······ and that's who i am ······
« Child of Abyss » Asarienne

Nombre de messages : 2805
Localisation : Les Abysses
Age du personnage : 28 ans
Côté coeur : L'autre partie de moi.
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Animorphing (Panthère), Domino, Moonstar
Appartenance: Children Of Abyss
Activité: Voleuse, s'occupe des vivres pour son groupe.


MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 12:09:35

Bon jeu sur les terres d'Asaria et au plaisir de te croiser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 12:10:21

Bienvenue Julian ! Amuse-toi bien parmi nous
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Asarienne, 2e Génération

Nombre de messages : 2017
Localisation : Jamais très loin...
Age du personnage : 28 ans
Côté coeur : L'Interdiction de ma Vie
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Pyrokinésie / Emphase / Désintégration
Appartenance: Jeune génération
Activité: Co-propriétaire du Light Of Diamond


MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 13:27:12

Bienvenue humain !



"Entre haine et amour, la limite est si infime"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 14:20:50

Bienvenue alors :D

*se vengera plus tard*
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 17:14:20

Bienvenue parmi nous l'ami !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 17:14:38

Bienvenue plus officiellement ^^

Moi, je veux tout savoir, Julian

* Bâillonne Leroy avec sa main *
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 17:35:13

Bienvenue Julian parmi-nous et amuse-toi bien
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 17:54:58

Du bleu ! Merci pour ce chaleureux accueil !
Vous saurez tout... En temps voulu. Je dois bien garder certaines anecdotes pour du chantage affectif !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Pacificatrice Asarienne

Nombre de messages : 2374
Age du personnage : 27 ans
Côté coeur : Un Ange
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Télépathie // Dazzler // Illusion
Appartenance: Pacificateur
Activité: PDG d'une société de haute couture et de mannequinnat


MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 17:58:52

Étant donné que je suis la "petite sœur" de Leroy, je veux être la prem's xD

Bienvenue Pacificateur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Jeu 28 Fév - 21:22:49

Welcome à nouveau Julian o/ Que le phénix soit avec toi.. ou pas !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Pacificatrice Asarienne

Nombre de messages : 2562
Localisation : Toujours dans les emmerdes !!
Age du personnage : 28 ans
Côté coeur : Mariée à Liam
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Télékinésie, Electrokinésie, Pyrokinésie (incontrolable).
Appartenance: Nouvelle Pacificatrice
Activité: Journaliste au Times, et Chieuse professionnelle


MessageSujet: Re: Julian Marshall Ven 1 Mar - 9:31:28

Bienvenue copain xD



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Ven 1 Mar - 10:56:35

Bienvenue Julian et bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Ancienne ; Longue-Vie

Nombre de messages : 250
Localisation : La cité de verre
Age du personnage : 120 ans
Côté coeur : Le plaisir sous toutes ses formes
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Téléportation ~~Télékinésie ~~ Suggestion
Appartenance: Ancienne
Activité: Procureur - Ministre de la Justice


MessageSujet: Re: Julian Marshall Sam 2 Mar - 10:34:45

Bienvenue sur nos terres.



Le pouvoir est l’aphrodisiaque suprême
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Sam 2 Mar - 13:14:28

Bienvenue Julian ! Bon jeu parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Rebelle Humain

Nombre de messages : 623
Localisation : Asaria, ses plaines et ses dômes...
Age du personnage : 27 ans
Côté coeur : Un vide qu'elle a laissé...
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: La capacité de faire plier les nouvelles technologies à mes envies.
Appartenance: Rebelle / Binôme de la Tornade Rouge
Activité: technicien-informaticien / Serveur à la Taverne de l'Enfer


MessageSujet: Re: Julian Marshall Dim 3 Mar - 11:09:29

Poto !

Bienvenue sur Asaria





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Child of Abyss » Humain

Nombre de messages : 621
Localisation : Les abysses
Age du personnage : 26 ans
Côté coeur : En attente
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Maniement des armes
Appartenance: Children of Abyss
Activité: Porte parole des Chidren of Abyss - Trafiquant d'armes


MessageSujet: Re: Julian Marshall Dim 3 Mar - 21:21:01

Bienvenue Julian =D


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Lun 4 Mar - 23:01:05

Hallelujah !
Bienvenue Julian ! Passe de bons moments parmi nous !

*va préparer les petits fours, les tenues affriolantes et ouvrir le champagne*
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Lun 4 Mar - 23:06:09

Bienvenue cher allié !
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
« Invité »
Invité




MessageSujet: Re: Julian Marshall Mar 5 Mar - 8:58:14

Merci ! \o/
Lia, t'as trouvé comment me faire plaisir.
Revenir en haut Aller en bas


······ and that's who i am ······
Pacificateur Humain

Nombre de messages : 581
Localisation : L'orphelinat
Age du personnage : 29 ans
Côté coeur : C'est compliqué
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Maniement des armes et combat au corps à corps
Appartenance: Humain Pacificateur
Activité: Résponsable de l'orphelinat


MessageSujet: Re: Julian Marshall Sam 9 Mar - 14:54:36

Bienvenue petit génie Wink


...Avancer...mais ne jamais oublier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
Bébé mi-Humaine mi-Asarienne

Nombre de messages : 68
Age du personnage : ....
Côté coeur : ma maman Mara et mon papa Grant, tous mes tontons et toutes mes taties (la liste est trop longue )
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Télépathie, Electrokinésie, Invisibilité
Appartenance: Pacificatrice
Activité: Bébé


MessageSujet: Re: Julian Marshall Ven 15 Mar - 14:06:21

J'ai oublié de venir souhaiter la bienvenue.

" Bienvenue tonton Julian !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Julian Marshall Aujourd'hui à 16:20:36

Revenir en haut Aller en bas

Julian Marshall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» MARSHALL ELLIOT REILLY ? Julian Schratter
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» Un plan Marshall pour Haiti
» Aliénore S. Marshall, I'm an asocials girl [Finis !!]
» ALASKA C-R FREEMAN? JULIAN SCHRATTER.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asaria, terre de prophétie :: Dossiers Humains. :: Fiches Validées-