Partagez|

«
Grant Stevenson : L'Homme ne prend conscience de son existence que lorsqu'il se trouve un but.
»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


······ and that's who i am ······
Pacificateur Asarien

Nombre de messages : 5
Localisation : A sa recherche...
Age du personnage : 40 ans
Côté coeur : Amoureux de la seule et unique mère de mon trésor
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités:
Appartenance:
Activité:


MessageSujet: Grant Stevenson : L'Homme ne prend conscience de son existence que lorsqu'il se trouve un but. Jeu 13 Juin - 23:35:54


Identity




GRANT STEVENSON
40 ANS
NE DE PARENTS ASARIENS
HETEROSEXUEL
PHOTOGRAPHE AU TIMES
PACIFICATEURS

Poste vacant / Scénario ? OUI – NON



feat. CHRISTIAN BALE

Psychology and more


CARACTÈRE :
Être un beau parti, un charmant orateur, un séducteur de premier ordre et une personnalité publique sert-il seulement à définir le caractère d’une personne et les fondements même de sa personne ? Je peux vous dire que non, cela ne définit, ni ne détermine, absolument rien : si ce n’est dans le marasme dans lequel on demeure égarer, perdu, à la dérive.
Durant de longues années, mon esprit somnolait dans cette longue errance. Je me suis contenté de réussite, de félicitations. Je me suis armé de tant de sourires charmeurs et heureux, je n’ai jamais cessé d’offrir une image de légèreté et d’insouciance quant à l’évolution du monde qui m’entourait, or mis dans mon travail et mes diverses entreprises architecturales. Il n’y avait aucune consistance en moi, seul le reflet de l’Asarien charismatique qui dégageait l’image idéale de l’Homme rêvé et du genre parfait à qui tout réussissait. Mais cette réussite n’avait pourtant aucune saveur, je n’en retirais aucune satisfaction profonde. La raison ? Je n’avais tout simplement aucun but existentiel !
Je tatillonnais de gauche à droite. Maladroitement, j’essayais de me conformer aux grands idéaux politiques et au schéma évolutif totalement déplorable que prenait notre nouvelle société. Je pensais naïvement que rester sagement dans mon coin, à vivre de mes quelques excentricités, particulièrement en matière de luxure, me permettrait d’être à l’abri et d’être bien. Mais ce n’était qu’un voile que je posais inconsciemment devant mes yeux pour nier l’évidence et nier la personne qui sommeillait véritablement au plus profond de moi.
Mara Jade : Telle est la personne par laquelle ma vie, mon caractère et mon âme ont pris toutes les trois un sens. Ce qui sommeillait au fond de moi n’était nullement le désintérêt ou même l’ennui des évènements qui se manifestaient devant moi. Ce qui était ancré au plus profond de mon esprit, c’était un rêve, une utopie, une rage et une profonde colère. La colère de ce gouvernement qui nous condamnait, nous, Asariens, à une pseudo vie de supériorité au détriment de la race humaine. Une race humaine qui n’en n’était pas moins notre race mère, notre race initiale. La rage d’avoir toujours vécu dans un milieu me poussant à me ranger dans cette sorte de collectivité spirituelle ne valant guère mieux qu’une secte. Le rêve de pouvoir surpasser tous ces préjugés afin d’amener d’avantage de l’harmonie entre nos ‘espèces’, et non la perpétuelle guerre. Sans oublier l’utopie, l’utopie que chaque être vivant soit accepté tel qu’il est, quel que soit son rang, sa race, sa classe.
Mara Jade : le catalyseur de mes émotions. Le catalyseur qui m’a fait prendre conscience des sentiments les plus forts et les plus ‘humains’ qui demeuraient en moi. Cette femme qui est parvenue à me faire quitter cette enveloppe fabriquée pour apparaître enfin tel que j’étais. L’homme d’opinion, l’homme de caractère, l’homme de position. Un homme qui ne demeure plus inactif mais qui a pris le chemin de l’évolution et du ‘combat’. Entendons par là le combat des idées, le combat intellectuel, et non le combat de la violence n’amenant aucune avancée quelconque et, ce, même si la violence demeure une nécessité parfois bien inévitable. Après tout, que nous le voulions ou non, nous sommes tous en guerre à notre manière. Et une guerre ne se déroule jamais sans son lot de pertes, de crimes et de tragédies.
Il faut savoir aller de l’avant. Il faut savoir aller de l’avant et avoir le courage de faire ce qui est nécessaire, ce qui est indispensable. Je me permets de dire cela car, aussi dure soit-elle, je n’ai pas peur de la notion du sacrifice. Me sacrifier pour mes idées serait un honneur ! Me sacrifier pour mes amis serait une évidence ! Me sacrifier pour ma moitié et mon enfant serait la plus belle des morts ! Certes, je peux paraître extrême dans ma manière de parler et, pourtant, cela n’a rien d’extrémiste, ce n’est simplement que réaliste.
La notion de nécessité est un aspect auquel j’apporte beaucoup d’importance. C’est cet aspect qui me permet de jouer d’anciennes habitudes pour mieux tromper mon monde et jouer autant de mon charisme que de ma manipulation. Après tout, la lutte à laquelle je participe se fait à la fois sur le terrain et, paradoxalement, dans l’ombre. Scruter, observer, espionner et tromper sont les atouts que j’use encore au quotidien pour m’aider dans ma tâche. Est-ce que cela doit être perçu d’un œil réprobateur ? A votre guise, mais si tel est le cas, c’est parce que vous ne vous rendez pas compte justement que cela est une nécessité dans ma vie et mon quotidien proprement dit.
La froideur du mystère et le charisme des secrets. Telles sont les teintes que je donne à mon caractère aux yeux du grand public. Je ne suis pas un sentimental et je ne suis pas un homme qui se livre. L’ouvrage de mes blessures, de mes échecs et de mes traumas est scellé à jamais, tenu précieusement entre les mains d’une seule personne capable de me connaître sur le bout des doigts. Certes, d’autres privilégiés possèdent ma confiance, mon respect et mon amitié. Ces quelques élus savent qu’ils trouveront toujours en moi un ami fidèle, téméraire, protecteur et bienveillant. Mais pour le reste du monde, je ne suis qu’une image. Une image qui change, une image qui s’adapte et qui, tel un caméléon, peut se transformer sous des allures de grand ami afin de mieux se protéger soi-même ou de mieux vous tromper en cas de nécessité précédemment citée.
Je n’ai que peu d’amis donc, et le temps m’a souvent montré que ceux qui n’en faisaient pas partie pouvaient être plus dangereux qu’il n’y parait. Ma méfiance a été alimentée par mes rencontres. Ma distance et ma suspicion sont le fruit des épreuves vécues. Heureusement puis-je compter sur une certaine présence de mon intellect pour ne pas me faire avoir, ni tromper facilement. Toutefois, je vous le déconseille vivement. Je suis du genre ‘sévère’, particulièrement envers ceux me trahissant et d’autant plus lorsqu’il s’agit de proche. Mais plus redoutable encore, mon flegme et mon calme peuvent laisser place à un tourbillon de tourmente et de rage si vous vous en prenez à ce que j’ai de plus précieux. Je ferai tout pour mes idées, mais je braverai l’impossible pour Mara et notre enfant, tenez-le pour dit !


NOTES PARTICULIÈRES :
{ supprimer la ligne si vous n'avez rien à rajouter}

POUVOIRS ASARIENS :
- Invisibilité : Capable de se fondre dans le décor et de disparaître tel un véritable caméléon, Grant peut se rendre totalement invisible. Maîtrisant moyennement ce don, notre principal intéressé n'arrive pas encore à rester totalement invisible sur des périodes de longue durée. Toutefois, ses talents lui permettent de faire également disparaître une personne étant en contact avec lui.

- Electrokinésie : Don naturel qu'il ne maîtrise que très peu, ce dernier se manifeste bien généralement au détriment des émotions de notre cher photographe. En effet, s'il parait d'un flegme à toute épreuve en apparence, son âme est un tourbillon ne cessant jamais de s'enflammer au gré des évènements et des épreuves qu'il traverse. Ainsi, que cela soit sous le coup de la colère ou de la tristesse, ne vous étonnez pas si les ampoules commencent à exploser ou que les différents systèmes électriques à portée se mettent à se détraquer dans tous les sens.

- Armadan : Voici le pouvoir le plus abouti et le mieux contrôler par notre principal intéressé. Grâce à l'armadan, Grant peut vivre autant de visions futures que de visions passées. Heureusement, son haut niveau de maîtrise en la matière lui permet ainsi de pouvoir déterminer, de base, si ses perceptions sont liées à l'avenir ou à ce qui a déjà été vécu. Pour qu'une de ces visions se produise, il suffit simplement à notre utilisateur d'établir un contact physique avec la personne ou l'objet ciblé. Malheureusement, Grant ne peut contrôler leur venue. Cela se manifeste au gré du hasard. En plus d'être témoin de la scène perçue, il en est également partiellement acteur étant donné qu'une fois plongé dans la vision, il ressent les émotions et les ressent telles qu'elles se sont manifestées durant ladite scène.


Biography


{ 800 mots minimum, indiquez des repères temporels, préciser si votre personnage est né en Asaria ou avant la pluie de feu, ce qu'il pense des conflits politiques...}


Relationship


{ Relations des Postes Vacants et des Scénarios}


Test rp


{ Pour les Postes Vacants et les Scénarios uniquement. 600 mots minimum.
Ce petit test nous permettra d'apprécier votre plume, votre niveau et si vous avez bien cerné le personnage et son caractère.}



You


PRÉNOM / PSEUDO : Sasha
ÂGE : Dans la vingtaine
COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT ASARIA ? Par ma femme
FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5j./7
MOTS DE PASSE ENVOYÉS A ? Ma femme *.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leader des Pacificateurs ; Humaine

······ and that's who i am ······
« Mara Jade »
Leader des Pacificateurs ; Humaine

Nombre de messages : 12149
Localisation : Asaria et ses plaines.
Age du personnage : 30 ans
Côté coeur : A tout jamais Lui
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Maniement des armes blanches et à feu,combattante redoutable
Appartenance: Humaine Pacificatrice
Activité: Indépendante et Libre


MessageSujet: Re: Grant Stevenson : L'Homme ne prend conscience de son existence que lorsqu'il se trouve un but. Ven 14 Juin - 14:21:21

Grant, je te souhaite la bienvenue officiellement sur le forum.
Si tu as besoin d'aide, tu n'hésites pas à me MP.
Tu as aussi la section de "bienvenue" pour les nouveaux qui ne sont pas encore validés, si tu veux un peu papoter Wink




~~ Maman d'une petite Héméra ~~




Mes nuits me ramènent à toi. Mes souvenirs sont un trésor qui n'ont que ton reflet

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asaria.forumpro.fr


······ and that's who i am ······
Pacificateur Asarien

Nombre de messages : 5
Localisation : A sa recherche...
Age du personnage : 40 ans
Côté coeur : Amoureux de la seule et unique mère de mon trésor
Points : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités:
Appartenance:
Activité:


MessageSujet: Re: Grant Stevenson : L'Homme ne prend conscience de son existence que lorsqu'il se trouve un but. Ven 14 Juin - 22:19:46

Mara. Que dire si ce n'est que ton message de bienvenue résonne sous la douceur d'une merveille s'éclatant sous le pragmatisme de mon regard.
Mon étoile, ma merveille et mon étincelle. Compte sur moi pour te harceler comme il se doit
Et sache que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour faire honneur à ce personnage t'étant si précieux et si cher *.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


······ and that's who i am ······
« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Grant Stevenson : L'Homme ne prend conscience de son existence que lorsqu'il se trouve un but. Aujourd'hui à 16:22:28

Revenir en haut Aller en bas

Grant Stevenson : L'Homme ne prend conscience de son existence que lorsqu'il se trouve un but.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme ?
» c'est pas l'homme qui prend la mer ? ALOYSIUS
» Quand un homme se prend pour dieu, mieux vaut lui ramener ses pieds divins sur terre. [Mission S][Feat Misory]
» Non je ne bougerais pas mon cul du canapé|| AKIRA
» C'est pas l'homme qui prend la mer c'est la mer qui prend l'homme
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asaria, terre de prophétie :: Dossiers Asariens.-