Partagez|

«
Ely : Rebelle & Ombre
»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Rebelle Humaine

avatar
Elisabeth Pearson

Feat : Taylor Cole
Nombre de messages : 774
Localisation : Quelque part...
Age du personnage : 30 ans
Côté coeur : Endurci
Points RP : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Espionne et caméléon, experte en armes
Appartenance: Rebelle, ex-traitresse et espionne au service des Asariens
Activité/Métier: Shadow de la Rébellion


MessageSujet: Ely : Rebelle & Ombre Dim 09 Sep 2018, 18:43

Elisabeth Pearson
feat : Taylor Cole
Carte d'identité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Age : 30 ans
Nom de Code : Shadow
Nature : Humaine
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier ou Activité : Agent des Opérations Externes & Espionnage (coéquipière de Roy Cooper). Travaille dans le petit garage de Kurtis Hall situé dans le Bidonville.
Groupe : Rebelle
Date du SEER : //
PV / Scénario ? OUI
Mes Pouvoirs / Mes Capacités

Tout mon entrainement et mes capacités, je les dois aux Asariens lorsque j'étais une marionnette entre leurs mains. Je connais tout sur le maniement des armes à feu, les caractéristiques de chacune d'elles, leur montage et leur démontage. J'ai été formée aux tirs progressifs (simple coup), aux tirs multiples, aux tirs à une et à deux mains, aux tirs de la main dominante et non dominante.
Les armes blanches non plus rien d'inconnu pour moi. Il m'est aisée de les faire glisser entre mes mains, de visser ma cible avec précision, de l'égorger d'un simple geste.
J'ai appris les techniques de self-défense : techniques de combat à mains nues et autodéfense pour affronter diverses situations, des affrontements violents, des attaques préméditées que ce soit par des agresseurs armés ou non.

Telle une ombre, je sais jouer avec la part des ténèbres de chaque coin et recoin pour m'y engouffrer. Observatrice, je peux rester des heures sans bouger, pour juger, évaluer le terrain et mes proies. Mes entrainements répétitifs m'ont permis d'acquérir l'agilité et la précision, la force et la détermination.

NOTES PARTICULIÈRES :
pour sauver la vie de mon frère ainé, j'ai accepté de travailler pour la Milice asarienne en tant que tueuse et espionne. Traitresse durant de nombreuses années, je me suis échappée de cet enfer lorsque mon frère se donna la mort pour me rendre ma liberté.

Des multiples entrainements que j'ai reçus des Asariens, je garde sur mon corps de nombreuses cicatrices : épaule, dos, hanche, cuisse. Seul mon visage n'a pas été touché.
Mon caractère
Déterminée  - Froide - Solitaire -  Peu bavarde -  Assidue -  Persévérante.
Voilà en quelques mots comment on pourrait me définir.  Il n’y a plus de place pour la compassion ou l’amour Nous ne vivons pas dans un conte de fées. Tout cela n’existe pas de nos jours. J’ai perdu ces notions  qui me restaient encore avec la mort de mon premier binôme : Russell Thorne.  Aujourd’hui mieux vaut que je me protège et que j’évite trop de m’attacher aux gens puisqu’ils finissent tous par mourir. Ma froideur me sert de couverture pour établir une limite entre les autres et moi.
Je fais mon boulot. Je suis une Rebelle avant tout et je voue à ma vie à cela. : traquer et détruire ces Asariens jusqu’aux derniers. Loyale envers les miens, je serai la première à me mettre en danger pour les sauver.
D’apparence frêle, on peut me voir comme la nana qui n’a jamais mis les pieds dans une mission ou sur le terrain terrain et qui ne sait pas manipuler des armes. Cette image que je donne me sert à démontrer à certains qu’il ne faut jamais juger sur l’aspect physique des gens.
Mon histoire

{Consultation avec le Dr Trammel, psychologue des Rebelles,  7 mars 2106}

- Nous sommes obligés de passer par là. Tant que je n’aurai pas toutes les informations nécessaires, je ne donnerai pas d’avis favorable sur votre dossier. Il vaudrait mieux coopérer, Mademoiselle Pearson.

- Que voulez-vous savoir au juste, Docteur ? Non, je ne suis pas folle, si c’est cela qui vous fait peur …

- Je n’ai jamais émis un tel jugement, Mademoiselle Pearson mais j’ai besoin de connaitre votre état d’esprit.  Votre passé est très atypique.

- Pourquoi, il faut être marqué comme des moutons pour que vous soyez certaine de ma fidélité envers la Cause ?

- Je ne suis pas votre ennemi, bien au contraire. Je suis là pour vous aider. Mais j’ai besoin de savoir. Ils ont besoin de savoir ce qui est tout à fait logique de leur part. Votre dossier sera confidentiel. Seul le leader aura accès à ces informations.

- Très bien docteur… Mais mon histoire va être très longue …

- Plusieurs séances sont prévues, Mademoiselle Pears…

- Élisabeth, s’il vous plaît.

- Je vous en prie, racontez-moi vos premiers souvenirs, ce dont vous vous souvenez d’aussi loin que votre mémoire peut atteindre votre passé.

- Je suis née dans le bidonville. Mon père travaillait comme serveur à la taverne et ma mère faisait des travaux manuels, comme la couture, de la broderie, de jolies choses qu’elle vendait au marché pour quelques pièces. Vous allez vous ennuyer docteur, à cette allure-là…

- Ne vous en faites pas pour moi, continuez, Élisabeth.

- J’avais un grand frère …Scott… Après mes parents, c’était la personne que j’aimais le plus. Il avait 5 ans de plus que moi. Et bien évidemment, comme chaque humain vivant ici, nous avons appris l’histoire de notre peuple et des Asariens, le début de cette terrible genèse, la violence de ces Êtres supérieurs et la souffrance de notre race. Pourtant, malgré cela, les rues froides et obscures étaient notre terrain de jeu. J’ai toujours aimé les ombres, cette part de noirceur que peut renfermer la lumière quand elle est prisonnière …


- C’est pour cela que vous avez choisi ce nom de code : Shadow ?

- Peut-être … Peut-être pas … Vous savez Docteur, ma mère me répétait une phrase très souvent. Elle me disait que « Sans ombre, il ne peut y avoir la Lumière. Elles sont liées étroitement l’une à l’autre. » J’ai appris à vivre dans ce bidonville comme chaque enfant, à filer lorsque les sirènes retentissaient autour de nous, quand le couvre-feu retombait sur chaque âme. On apprend à survivre, tous les jours un peu plus, à essayer de protéger les siens, à les choyer, à leur donner tout ce que nous pouvons. Et même si j’étais la cadette, je faisais en sorte d’aider ma mère, d’être toujours là pour mon frère.

************

{Consultation avec le Dr Trammel, psychologue des Rebelles,  16 mars 2106}

- Reprenez là où nous nous étions arrêtés la dernière fois Élisabeth.

- Mes parents ne sont pas morts de vieillesse comme ils auraient pu en avoir la chance. Cette nuit-là fut un cauchemar qui me réveille encore aujourd’hui après toutes ces années. Ils furent assassinés par des Asariens, prenant en otage mon frère et moi. Je n’avais que 21 ans. Nous étions là au mauvais moment…au mauvais endroit.

- Je sens votre colère et votre rage, Élisabeth.

- Pourquoi ?! Vous pensez que ce n’est pas normal d’éprouver tout cela pour ces monstres ??!

- Calmez-vous, vous êtes en sécurité avec nous et …

-Laissez tomber la pitié et vos belles paroles, ça ne marche pas avec moi !

- Je veux juste que vous vous sentez en sécurité. Ici, vous avez des alliés.

- A votre avis que font les Miliciens avec une jeune femme de 21 ans lorsqu’ils se retrouvent avec elle dans l’une des cellules de la prison ? …

************

{Consultation avec le Dr Trammel, psychologue des Rebelles, 23 mars 2106}

- On m’avait séparée de mon frère et je ne savais pas s’il était encore vivant. Ma vie venait de s’arrêter et j’étais persuadée que j’allais finir sur le marché, esclave de l’un de ces Asariens. Mais ce ne fut pas le cas … parfois, je me demande s’il n’aurait pas mieux fallu …

- Pourquoi cela Élisabeth ?

- Parce que je suis devenue un Être froid, sans cœur, sans pitié … Je suis devenue une Ombre au service de ces enfoirés. Ils me proposèrent un marché que je ne pouvais refuser : laissez mon frère en vie si je devenais une espionne à leur service. Soit, j’acceptais, soit, je pouvais dire adieu à ma seule famille qui me restait.

- Vous avez fait le bon choix pour votre frère. Nous l’aurions tous fait …

- Je fus libérée avec en prime quelques clauses à respecter. Tout d’abord, on m’injecta une micro-puce informatique sous la peau, indétectable qui permettait aux responsables de la Milice de pouvoir suivre tous mes déplacements. J’étais devenue leur pion, leur marionnette au service de ceux qui avaient tués mon père et ma mère.


************

{Consultation avec le Dr Trammel, psychologue des Rebelles,  26 mars 2106}

- On m’entraina à toutes sortes de combat. On me montra le maniement des armes à feu et des armes blanches. Des Miliciens m’entrainaient sans aucun répit, juste une pause quelque fois pour boire et c’était reparti. Je me souviens de cette brulure incessante qui irradiait tout mon corps courbaturé. Couverte de plaies, de fractures, fatiguée, épuisée. Mon corps souffrait et je souffrais avec lui, mais je n’ai jamais renoncé.  La pensée de savoir mon frère vivant et de le revoir un jour a été ce qui m’a fait tenir, luttant jour après jour avec acharnement pour devenir une tueuse et une espionne. Durant cinq mois, j’ai subi les coups, la violence des hommes. J’ai appris à me façonner une carapace pour me protéger, pour  protéger mon esprit.
Puis, ma première mission arriva : espionner et tuer des humains…
C’est ce que j’ai fait sans remords Docteur …
Vous voyez quand je vous disais que je suis bien un monstre.


************

{Dans les terres sauvages,  29 mars 2106}

- Qu'est ce que l'on fait à l'extérieur du QG ? Je croyais que nous avions une séance aujourd'hui ?

- Ce n'est pas plus plaisant de respirer l'air pur, de sentir la chaleur du soleil sur la peau au lieu d'être enfermés dans les sous-sols du QG ?

- Cela fait une éternité que je n'ai plus pris le temps de me reposer, de me détendre ... de sentir cette nature indomptable autour de nous. Vous n'avez rien pour prendre vos notes, Docteur.

- J'ai un dictaphone !

- Vous pensez à tout !

- Venez, marchons et continuer votre histoire.

- Les mois passèrent et les années aussi, à tuer pour eux. J'obéissais et si j'avais le malheur de me rebeller, ils torturaient mon frère. Je ne le voyais qu'une fois par mois, quelques minutes tout au plus et parfois, pour me punir, ils ne me laissaient pas le voir durant deux mois sans aucune nouvelle de lui.

- Vous avez été entravée pour aider votre frère. Vous vous êtes sacrifiée.

- Non, c'est lui qui s'est sacrifié. Il savait ce que je faisais : tuer les nôtres, tuer notre race pour lui permettre de vivre. Il ne supportait plus tout cela, ce qu'il vivait, ce que je vivais pour lui. Un jour alors que je lui rendis visite, il m'avoua ce qu'il comptait faire.

- On peut arrêter pour aujourd'hui si vous le désirez.

- Non, non ... Cela me fait du bien d'en parler. Je ne me suis jamais confiée à personne sur cette partie de ma vie.

- Je suis là pour vous. Ne l'oubliez pas.

- Je l'ai supplié de ne pas le faire, et pourtant 24 heures après, il se donna la mort dans sa cellule. Je n'avais plus rien qui me retenait auprès de ces monstres et ils n'avaient plus aucune emprise sur moi ... Je me suis échappée. Ils m'avaient entrainée, je me suis servie de toutes mes capacités pour fuir. J'étais un agent de terrain, j'étais douée, sans me vanter. Ils avaient fait de moi une arme qui se retournait désormais contre eux. J’ai fait en sorte de bousiller leur puce. C'était facile, je savais comment ils faisaient sur les autres humains. Ils l'implantaient avec une seringue spéciale, là, près de la clavicule. J'ai sorti ma puce avec une lame de bistouri, compressant rapidement la blessure pour  qu'elle ne s'infecte pas, et je la leur ai laissée en guise de cadeau d'adieu.

************

{Cafétéria - QG des rebelles,  2 avril 2106}

- Vous n'aimez plus votre bureau ?

- Je trouve que c'est tellement mieux de parler autour d'un café, vous ne trouvez pas ?

- Oui, c'est vrai.

- Qu'avez-vous fait après la mort de votre frère et votre fuite ?

- Je me suis cachée durant presque deux ans dans les bidonvilles, faisant des petits boulots, tout ce que je trouvais pour gagner de quoi me payer une piaule et manger. Je suis restée discrète pendant de longs mois, évitant de sortir à la nuit tombée, pour me faire oublier. C'est ce que j'avais cru jusqu'à ces derniers mois. J'ai eu beaucoup de chance.

- Ian Taylor ?

- Oui... Il m'a sauvée la vie, il m'a tirée d'une mort certaine. Mon petit appartement venait d'être assiégé par les Miliciens, il y en avait de tous les côtés. Tout était en flamme, tout allait s’effondrer sur moi. J'étais prise au piège quand je le vis courir vers moi, tirant sur les soldats pour me faire sortir de cet enfer.

************

{Salle d'entrainement - QG des Rebelles,  16 Octobre 2106 – Ian Taylor}

- C'est bon !!! Stop ! Je retire ce que je viens de dire !

- C'est fou comme un homme change rapidement de comportement quand il se retrouve à terre sur un tatami.

- j'ai entendu dire que ta première mission s'était bien passée.

- Oui, mais je dois encore faire mes preuves et retrouver une certaine confiance en moi.

- ça viendra, je n'en doute pas.

- Merci pour tout ce que tu as fait pour moi, Ian.

- J'ai toujours eu du flair pour trouver les bonnes personnes. Tu es un excellent agent Ely, il faut simplement que tu te laisses du temps.

************


{Salle de réunion - QG des Rebelles,  14 mars 2107 – Ian Taylor}

- Un équipe à moi tout seule ?

- Tu es douée Ely. Tu sais évaluer le terrain, les ressources, les hommes qu'il te faut. Je t'ai intégrée à la section de la division externe. Je te laisse carte blanche pour cette mission tant que tu l'amènes jusqu'au bout.

************

{QG des Rebelles,  14 mai 2107 -}

- Russell Thorne!

- Élisabeth Pearson !

- Tu as déjà bossé en binôme ?

- Pas vraiment.

- On va devoir se faire confiance. Ne faire qu'un. Ma vie repose entre tes mains, tout comme la tienne repose entre les miennes. Tu es capable de faire cela ?

- Il y a un début à tout, non ?

************

{Village humain, la vieille auberge,  14 décembre 2107 - Russell Thorne}

- Une pièce pour connaitre tes pensées, Shadow ?

- Tu veux savoir à quoi je pense là ? Qu'on est loin du QG, loin des missions, que tu as voulu que je prenne quelques jours de "repos" et que tu m'invites en plein mois de décembre et sous la neige à diner dans cette auberge ...

- Je peux quand même inviter ma coéquipière à diner, non ?

- Thorne ...

- Russell, je préfère.

************


{QG des Rebelles, juin 2108 – Ian Taylor}

- Laissez-moi passer !
LAISSEZ -MOI PASSER !!! Où est-il ??! Où est passé Russell ?! Il était en mission de reconnaissance ... Pourquoi n'est-il pas là ?


- Ely...

- Où est-il ? Je veux le voir !

- Il a été intercepté par la Milice ...

- Quoi ... non... ce n'est pas possible ... PAS LUI... NON !!

************

{QG des Rebelles, automne 2108 – Ian Taylor}

- Je savais que je te trouverais ici, à boire du café à plus d'une heure du matin

- Je n'arrive pas à dormir ... Le sommeil et moi, nous sommes fâchés depuis plusieurs mois

- Je sais que tu as horreur de te confier, que tu préfères te renfermer sur toi-même, mais je suis très têtu. J'arrive toujours à mes fins ...

- Je ne suis pas d'humeur à cela, désolée ...


************

{QG des Rebelles, hiver 2108 – Ian Taylor}

- Tu auras désormais un nouveau coéquipier.

- - Je n'en veux pas ! Je n'en veux plus ! Je suis très bien toute seule !

- C'est un ordre Élisabeth ... Je ne te demande pas ton avis. Ton supérieur Kurtis Hall et moi-même, nous nous sommes mis d’accord.

- - C'est une coalition ?

- Ne dis pas de bêtises Ely ! Pour ton bien ! Tu bosseras désormais avec Roy Cooper.




Informations

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Prénom / Pseudo :

Age : Majeure et Vaccinée

Fréquence de connexion : 3/7

Pourquoi as-tu choisi Asaria ? Pour revenir écrire sur un contexte que je connais bien

Déclaration sur l'honneur à signer :
"Je soussigné Elisabeth Pearson , atteste avoir plus de 18 ans, reconnais avoir lu le règlement dans son intégralité. Par ce fait, je ne pourrai entreprendre aucune poursuite contre le forum quant à son contenu, ni contre l'hébergeur.
J'ai conscience que Asaria, terre de prophétie est un forum à intrigues pour plumes matures qui demande du sérieux, de la motivation, de la participation et du respect envers le staff et sa Communauté.
E. Pearson, le 11.09.2018

Les 4 mots mystérieux du règlement : Edit : OK !




Dernière édition par Elisabeth Pearson le Mar 11 Sep 2018, 22:04, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pacificatrice Asarienne

avatar
Hélèna Carter

Feat : Erica Durance
Nombre de messages : 2569
Localisation : Toujours dans les emmerdes !!
Age du personnage : 30 ans
Côté coeur : Célibataire
Points RP : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Télékinésie, Electrokinésie, Pyrokinésie (incontrolable).
Appartenance: Nouvelle Pacificatrice
Activité/Métier: Journaliste au Times, et Chieuse professionnelle


MessageSujet: Re: Ely : Rebelle & Ombre Dim 09 Sep 2018, 19:12

Arf ... Une rebelle ...

Bienvenue sur Asaria


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

Ancienne ; Longue-Vie

avatar
Nova Kristianov

Feat : Naomi Scott
Nombre de messages : 12
Age du personnage : 115 ans
Côté coeur : Célibataire
Points RP : 3


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités:
Appartenance:
Activité/Métier:


MessageSujet: Re: Ely : Rebelle & Ombre Dim 09 Sep 2018, 20:41

Bienvenue à toi vile rebelle !

Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Rebelle Humaine

avatar
Elisabeth Pearson

Feat : Taylor Cole
Nombre de messages : 774
Localisation : Quelque part...
Age du personnage : 30 ans
Côté coeur : Endurci
Points RP : 0


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Espionne et caméléon, experte en armes
Appartenance: Rebelle, ex-traitresse et espionne au service des Asariens
Activité/Métier: Shadow de la Rébellion


MessageSujet: Re: Ely : Rebelle & Ombre Mar 11 Sep 2018, 22:04

Ouais Ouais Ouais

J'ai terminé ma fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas

Compte Administrateur

avatar
Asaria

Feat : La Cité
Nombre de messages : 147
Age du personnage : *
Côté coeur : *
Points RP : 0



MessageSujet: Re: Ely : Rebelle & Ombre Mer 12 Sep 2018, 06:55





Félicitations
ta fiche est Validée !



Asaria et ses terres sauvages s'ouvrent désormais à toi !

Bienvenue à la première Rebelle *.*


J'espère que tu as bien pris connaissance de toutes les informations nécessaires, rempli ton profil et ta fiche de personnage (Informations complémentaires).
Je t'invite aussi à créer ta fiche de sujets et de liens ainsi qu'à faire toutes les demandes dont tu auras besoin pour le jeu.

Le flood et la Chatbox t'attendent aussi, alors n'hésite pas à nous rejoindre !

Très bon jeu à toi et au plaisir de te croiser sur nos terres de Prophétie !
Amuse-toi bien parmi nous !



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ely : Rebelle & Ombre

Revenir en haut Aller en bas

Ely : Rebelle & Ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]
» [Entraînement] A l'ombre du grand chêne
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude) (2)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asaria, terre de prophétie :: L'Histoire commence ici :: Votre identité :: Dossiers Humains Validés.-