AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

 

 (Terminé) Government Crisis [Pv Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Grande Conseillère de la Cité
Ancienne ; Longue-Vie

Alianka De Nephthys
Alianka De Nephthys

Feat : Angélina Jolie
Nombre de messages : 2917
Localisation : Dans tes fantasmes les plus fous
Age du personnage : 130 ans
Côté coeur : La glace est éternelle. Seul le Feu en est le Maître

Points RP du mois : 3


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Télépathie, Télékinésie, Cryokinésie
Appartenance: Ancien / Longue - Vie
Activité/Métier: Dirigeante du gouvernement.

(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Empty

MessageSujet: (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Icon_minitimeMer 23 Jan 2019, 12:18

Government Crisis
Connor Johnson & Alianka De Nephthys

En tant que Grande Conseillère et Dirigeante de la cité, mes soirées n’étaient jamais calmes lorsque je sortais en public. L’agitation se dressait un peu partout, autour de moi et des visages familiers comme moins connus, n’hésitaient à s’approcher de moi pour venir me saluer. Si je voulais trouver la quiétude d’une nuit apaisante, je la passais entre les murs de ma villa. Et ce soir encore, ma venue dans ce restaurant avait provoqué un incident. La vitrine du restaurant s’était brisée sous le coup d’un projectile violent visant ma table où j’étais accompagné d’un ami pour le repas. J’étais une Ancienne, une Longue-Vie, mais cela ne m’empêchait pas d’être alerte et vive dans mes réactions. Je n’avais pas hésité un seul instant à utiliser mon pouvoir sur la glace et créer ainsi un mur de protection pour éviter d’autres attaques.
Le propriétaire du restaurant avait alerté la Milice et déjà, on m’a mis à l’abri, dans une pièce privée de l’établissement gastronomique. Aussi vite que mes réflexes et mes dons pouvaient le faire, je n’avais rien vu, ni aperçu à l’extérieur. Tout s’était passé bien trop vite. Par contre, on m’avait rapporté ce qui avait cassé la devanture du restaurant : c’était un tout petit coffret en fer, pas plus grand que ma main, mais assez lourd pour avoir commis toute cette agitation. Il était attaché avec un ruban rouge.

Deux fourgons ainsi qu’un véhicule léger de la Milice s’étaient rendus sur les lieux et j’avais ordonné, malgré la désapprobation du Commandant, de me remettre ce petit coffret. Si la Milice et la section scientifique voulaient l’analyser, ils attendraient le lendemain. Pour le moment, c’était à moi d’étudier ce petit coffret. On m’avait fortement déconseillé de ne pas l’ouvrir pour éviter de me mettre en danger … Mais quelque chose me disait qu’à l’intérieur de celui-ci, il devait y avoir un message … Un message qui m’était adressé directement.

Pendant qu’on sécurisait tout le restaurant et qu’on interrogeait tous les clients, les soldats avaient délimité un périmètre pour protéger toute nouvelle agression. Le protocole du gouvernement, que j’avais moi-même approuvé et signé depuis très longtemps, établissait la conduite à tenir si j’étais attaquée : m’amener à la Tour gouvernementale et actionner tous les règlements de surveillance. La Tour allait se transformer en bunker général d’ici le petit matin.

On m’évacua à l’abri d’une voiture blindée, escortée par deux fourgons. Je savais déjà que tout le personnel administratif ainsi que les ministres avaient été alertés et mis au courant de l’attaque du restaurant. Même si j’aurais souhaité une façon de pratiquer beaucoup plus discrète, je ne pouvais pas moi-même détourner les lois de ma cité.

Une heure après ce qui devait être une soirée agréable en compagnie d’un bel homme, l’immense et imposante structure de la Tour gouvernementale apparaissait au loin. Là aussi, tout un dispositif de sécurité avait été mis en place pour éviter que n’importe qui puisse entrer dans le bâtiment. Il y avait déjà des journalistes … Ces paparazzis que je ne supportais pas la présence et dont les flashs de leurs appareils photos ne cessaient de grouillaient ici et là. Manque de chance pour eux, mon véhicule rejoignit le parking souterrain et ce fut entourée de Miliciens que je partis en direction de l’ascenseur. J’avais gardé avec moi, la petite boite sans pour le moment détacher ce ruban aussi rouge que le sang.

Au tout dernier étage de la haute tour, les portes de la cage de fer s’ouvrirent sur un long couloir décoré d’une moquette ivoire. Tous les visages présents se tournèrent immédiatement vers moi, mais personne n’osa faire un pas pour me déranger. Ce fut mon assistante personnelle, Marissa qui vint à ma rencontre.

- Madame ! Ô Madame, vous n’avez rien ?

- Je vais bien, ne vous inquiétez pas, Marissa.

- Tout les ministres ont été prévenus. Certains ont demandé une sécurité renforcée pour leur demeure.

- C’est parfait ! Venez avec moi, vous me raconterez le reste.

Je me dirigeai d’un pas félin vers les portes de mon bureau, mon assistante près de moi.

- Personne n’entre. Les Miliciens et les agents de la sécurité de la Tour ont bloqué l’accès à la Tour, sauf pour le personnel et les Ministres, cela va de soi.

- Qu’on me fasse parvenir au plus tôt un rapport de la Milice concernant l’attaque du restaurant.

Je glissai le petit coffret dans l’une des poches de mon tailleur-jupe blanc et j’enclenchai les deux poignées et les deux énormes battants se déployèrent sur la pièce où je passais le plus d’heures. Un bureau noir laqué se dressait près de la baie vitrée. De l’autre côté, un canapé d’angle et une table basse ainsi que deux fauteuils constituaient le côté plus personnel de lieu.

- Madame, je dois vous signaler que Monsieur le …

Je posai la petite boite sur mon bureau et je sentis la présence immédiatement d’une autre personne. Je me retournai vers l’entrée, découvrant la silhouette familière d’un Ancien. Mon assistante en avait perdu la parole, troublée par l’homme qui s’approchait de moi.

- Laissez-nous Marissa

Elle s’inclina et sortit du bureau.

- Ministre Johnson, je ne savais pas qu’un des membres du gouvernement était déjà là. Je suppose que vous êtes au courant de l’attaque du restaurant ? La vitrine a été brisée par ce petit coffret en fer pas plus grande que ma main … On m’a conseillée de ne pas l’ouvrir. La Milice voulait l’emporter avec elle pour l’analyser. J’ai préféré le garder … Si c’est un message qui m’était adressé … Je me dois de l’ouvrir.


:copyright:️ 2981 12289 0



Le pouvoir se définit par la possibilité d'en abuser


Dernière édition par Alianka De Nephthys le Ven 08 Fév 2019, 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://asaria.forumpro.fr/t4584-la-grande-conseillere#122763

Ancien ; Longue-Vie

Connor Johnson
Connor Johnson

Feat : Daniel Craig
Nombre de messages : 74
Age du personnage : 126 ans
Côté coeur : Célibataire

Points RP du mois : 3


(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Empty

MessageSujet: Re: (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Icon_minitimeMer 23 Jan 2019, 15:20

 


Government Crisis
Connor Johnson & Alianka De Nephthys


Je n’avais pas quitté le bureau. La journée avait été plutôt banale dans le quartier ministériel. J’ai rejoint la tour gouvernementale dans l’après-midi pour assister à une réunion. Différents intervenants étaient présents pour que je puisse évoquer l’avancée des travaux au sein de mon ministère. La maintenance des générateurs est un sujet éminemment sensible. Ceux-ci vont prochainement être remplacés par d’autres ce qui justifie le budget demandé auprès de cette commission. Nous avons aussi mis en place un simulateur grandeur nature pour avoir une meilleure idée des effets que nous pouvions générer en influant sur le climat. Les questions de sécurité ne relèvent pas de mon niveau mais je traite aussi des projets plus confidentiels qui seront seulement connus de la Grande Conseillère. La réunion se termine en fin d’après-midi. Tandis que je lis avec application la synthèse de cette réunion qui sera transmise et conservée au cabinet de la tour gouvernementale, je suis informé de l’événement qui vient de se produire en ville.

Finalement, je laisse le document au préposé et je quitte la salle de réunion pour jeter un coup d’œil à l’écran de télévision se trouvant à proximité, devant la cafétéria. Il est évident que chaque attaque contre le pouvoir est désormais entourée de l’aura de cet obscur groupuscule, Epsilon, qui vole le devant de la scène aux Rebelles. La Grande Conseillère est la cible de choix pour atteindre le sommet de cette cité. Tout coïncide mais des questions demeurent. Je croise les bras pendant que je m’interroge. Mon téléphone sonne mais je réponds brièvement que je me trouve déjà à la tour gouvernementale. Je raccroche. Allianka de Nephtys est en approche si j’en suis les dernières informations récupérées auprès des agents de sécurité. J’attends encore quelques minutes avant de prendre l’ascenseur pour rejoindre le sommet de la Tour. L’assistante bafouille au moment de me présenter mais je demeure impassible, concentré sur ce qui vient de se passer. Je fais alors quelques pas en avant tandis que l’assistante quitte le bureau.


« Madame la Grande Conseillère. »

Sa voix grave indique sa présence avec sobriété et efficacité. Elle pense apparemment qu’il se trouvait en dehors de la Tour au moment de l’événement. Le coffret dont la matière s’assimile à du fer au premier coup d’œil se trouve là, avec elle. Mes yeux fixent l’objet un instant.

« Je terminais une réunion ici-même. Cette façon de procéder est étonnante. »

L’événement mérite d’être analysé. Pourquoi diable rechercher à se procurer un coffret en fer pour s’en servir comme projectile ou contenant d’un message ? Il existe des moyens bien moins coûteux pour cela. 

« Je crois que la Milice craint ce coffret comme une éventuelle boîte de Pandore. »

Mais, la Grande Conseillère a bien l’intention de l’ouvrir. La curiosité l’anime et les risques qu’elle souhaiterait éventuellement prendre m’interpelle. Quelque part, avec le flair de l’Ancien que je suis, je pressens une crainte chez elle. La Milice a tenté de la dissuader mais cela n’a visiblement pas été concluant.

« Je ne remettrai pas en cause votre décision. Il n’existe pas tant de possibilités que ça pour vous atteindre. Ces individus ne peuvent vous atteindre en face à face. Ils ne peuvent pas non plus vous atteindre avec votre service de sécurité. Alors quelles options restent-ils pour eux ? »

 Je ne suis pas présent pour en rajouter une couche sur les risques qu’elle encourt. Comme d’habitude, je raisonne minutieusement. Le porte-parole doit déjà réfléchir à comment annoncer la nouvelle aux médias en étant probablement aidé par l’assistante d’Allianka.

« Nous ne connaissons ni ce groupe qui se prénomme Epsilon. Nous n’avons pas le moindre suspect pour le moment. Et nous ne connaissons rien du contenu de ce coffret. Le ruban invite de plus à une ouverture tandis qu’en fonction de l’alliage de ce coffret nous ne parviendrions peut-être pas à scanner l’élément pour voir le contenu de ce coffret. »

Cela fait beaucoup d’incertitudes. Le temps finira par apporter son lot de réponses mais en l’état actuel, nous en avions bien peu. C’est probablement ce qui l’incite à l’ouvrir maintenant alors je me permets de lui livrer mon avis qu’elle écoutera ou non. Je m’avance d’un pas et je pose mes poings sur le bureau.


« Je vous recommande de ne pas l’ouvrir vous-même. La Milice a sûrement des moyens adaptés dans des salles contigües. Ils vous retransmettront le message si il y en a un. C’est un autre problème qui me saute aux yeux et qui s’avère un peu plus problématique. Lorsqu’on réalise un coup contre quelqu’un, il faut être bien informé pour se préparer. D’autant plus si il s’agit de vous. Il pourrait y avoir une taupe auprès du gouvernement ou une faiblesse au niveau de nos communications. Quoi qu’il en soit, Epsilon finira par commettre une erreur, que cela soit une attaque de leur part ou non. »
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Grande Conseillère de la Cité
Ancienne ; Longue-Vie

Alianka De Nephthys
Alianka De Nephthys

Feat : Angélina Jolie
Nombre de messages : 2917
Localisation : Dans tes fantasmes les plus fous
Age du personnage : 130 ans
Côté coeur : La glace est éternelle. Seul le Feu en est le Maître

Points RP du mois : 3


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Télépathie, Télékinésie, Cryokinésie
Appartenance: Ancien / Longue - Vie
Activité/Métier: Dirigeante du gouvernement.

(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Empty

MessageSujet: Re: (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Icon_minitimeMer 30 Jan 2019, 10:04

Government Crisis
Connor Johnson & Alianka De Nephthys

J’avais réussi à me faire obéir de la Milice parce que le ministre de la Sécurité qui avait en charge nos soldats était beaucoup trop occupé d’ériger un périmètre de sécurité et de trouver ceux qui étaient responsables de cet attentat pour me contredire. Ce petit coffret aurait déjà explosé depuis longtemps si c’était une bombe et si c’était destiné à me tuer. Ce n’était pas le cas. Une personne avait voulu mon attention et elle l’avait eue. Il restait à savoir pourquoi et à ouvrir cette petite boite métallique.
La Tour gouvernemental avait elle aussi été sécurisée et les paparazzis n’auraient rien à se mettre sous la dent, pour le moment, tant que je n’aurais pas donné mon accord pour un message aux caméras. J’espérais aussi que Tomas Van Brënner me concerte avant de prendre des directives qui me concernaient avant tout … mais de cela, j’en étais la moins certaine, parce que cet Ancien n’en faisait qu’à sa tête quand il s’agissait de la sécurité du gouvernement et de ma personne.
Tout le personnel administratif avait été filtré par les agents de la Milice qui gardaient précieusement l’entrée de la Tour et il était maintenant interdit de faire entrer quiconque sans mon aval. Tous avaient des compétences pour mener à bien cet état de crise et ce fut dans les murs de mon bureau, au dernier étage que j’entrai avec mon assistante personnelle qui m’avait fait un compte-rendu sur la situation.
Une partie de la Milice et de ses experts de terrain étaient restés sur place et ils relevaient toujours des indices qui pourraient nous en dire davantage. Marissa avait pour ordre de me tenir informée dès que la Milice aurait fait son rapport sur les conclusions de cette attaque dont j’avais été victime.

J’avais déposé cette petite boite sur mon bureau et je sentis alors la présence d’une seconde personne qui avait le don de troubler mon assistante. Je la remerciai pour son travail en lui demandant de me laisser seule avec le Ministre Johnson qui m’informa qu’il était dans la tour bien avant l’attentat, au cœur même d’une réunion.

Il s’approcha de mon bureau pour observer le coffret. Ce qui l’étonna était le moyen qui avait été mis en pratique pour me le faire parvenir

- Il n’y a rien d’étonnant si on arrive à se mettre à la place de cette personne ou de ceux qui se cache derrière ce geste : Vous savez, l’arrogance n’a aucune limite aux agissements d’une personne.  La vanité est un poison  qui anéanti les perceptions normales d’un individu. Tout son Être est alors tourné vers ses propres actes qu’il met en scène. Il a besoin d’avoir la lumière sur lui et quoi de mieux qu’une telle situation ? Les paparazzis, les journalistes des chaines de télévision sont à l’affut de moindre message du gouvernement. Cette personne ne désirait pas faire dans la discrétion. Au contraire …

Je croisai mes bras observant ce petit coffret qui n’avait plus rien d’inconnu pour moi tant je l’avais détaillé dans la voiture. Il n’y avait pas de clefs qui l’accompagnaient, mais j’avais découvert un système, certainement celui de l’ouverture, dissimulé par le beau ruban rouge.

- Il n’est pas question de libérer tous les maux sur la Terre en ouvrant cette boite … La Terre a déjà été détruite … C’est un défi, ministre Johnson pour savoir si je suis capable de prendre le risque de perde quelque chose d’important …

Et la personne qui était à la tête de cette idée malsaine ne savait rien de moi, de la femme qui se tenait devant cette boite en fer. J’avais déjà vendu mon âme au Diable et je n’avais rien à perdre, ni cœur, ni sentiments. Peu de personne connaissait mon histoire et c’était mieux ainsi. On ne pouvait pas me blesser, pas de la façon dont on pouvait s’y prendre pour faire du chantage à quelqu’un. Qu’avais-je donc à perdre aujourd’hui. Mon pouvoir ? Ma place de Dirigeante de la Cité ? Peut-être … mais je ne me rendrais pas sans m’avoir battue jusqu’au bout et avec toutes les armes et les moyens à ma disposition. On ne pouvait pas blesser une personne qui n’avait plus d’humanité, comme moi, depuis longtemps.

- Il était facile de m’atteindre. On aurait pu faire exploser le restaurant au lieu de m’envoyer cela ou bien attendre que je sorte de l’établissement pour tenter une attaque. Non, tout cela a été pensé autrement … dans un autre but …

Le ministre près de moi avait cet esprit vif et très consciencieux que j’avais toujours admiré. Il mentionna le nom qui était à l’heure actuelle, sur toutes les lèvres : Epsilon. J’avais mandaté le ministre des médias, Oliver Van Harper de demander à son meilleur reporter de terrain de trouver des renseignements sur ce groupe et pour le moment, je n’avais eu aucun retour.

- Epsilon ou qui que ce soit d’autre ne sont là que pour créer les doutes et les peurs. Je ne leur donnerais pas satisfaction.

Le ministre de l'Environnement et du Climat, PDG de la WORLD ASARIA CORP. Tenait exactement le même discours que son collègue, ministre de la Sécurité, s’il avait été présent avec nous. Il me demandait de faire ouvrir ce petit coffret par la Milice et surtout il touche du doigt quelque chose qui ne faisait que tourner dans ma tête depuis le début.

- Je ne sais pas s’il y a une taupe parmi nous, parmi le personnel … Il y avait bel et bien une faille dans la sécurité du restaurant. C’est par là que doivent commencer les recherches. Mon repas dans ce restaurant n’a pas été planifié. Cela a été décidé au dernier moment, donc personne ne pouvait savoir que je viendrais ici. Et seul un employé ou bien le patron du restaurant a pu envoyer cette information à cette personne inconnue. Il faut que la Milice interroge chaque employé et … chaque client … Eux aussi … Je ne me rappelle pas de chaque visage, mais il y avait assez de monde et on m’a reconnue. N’importe qui dans cette foule a pu être en contact avec celui ou celle qui a lancé ce coffret.

J’étais décidée à ne pas être une spectatrice passive des évènements. Les deux portes de 'entre de mon bureau se mirent à trembler.

- Si j’enclenche le mécanisme d’ouverture avec la télékinésie et qu’il y a une bombe, ma cryokinésie jumelée avec mon bouclier télékinétique devraient être un bon moyen pour nous assurer une protection des plus puissantes. Je veux savoir ce qu’il y a dans ce coffret. Si c’est Epsilon, il est grand temps de leur faire face. J’ai écouté les membres du gouvernement. Vous avez tous voulu que le porte-parole annonce presque un mensonge à notre population pour endormir leurs peurs au sujet de cet Epsilon sorti de nulle part … Je ne ferai pas la même erreur cette fois-ci. Ils veulent m’affronter. Je ne reculerai pas …  

L’air commença à changer et la température se transforma. Lentement, le froid s’immisça tout autour de moi pour commencer à créer une barrière de glace autour de ce coffret …
Ma télékinésie se fit rapide, poussant violemment l'Ancien qui ne put résister à ma force mentale.

- Monsieur le ministre, Je ne mettrai jamais en danger l’un des membres de mon gouvernement, ni toute cette Tour et son personnel fidèle. Néanmoins, je ne vais pas rester là à attendre que la Milice arrive avec son matériel  adaptée à ce genre de situation. Par contre vous, je vais devoir vous obliger à sortir d’ici …


©️ 2981 12289 0



Le pouvoir se définit par la possibilité d'en abuser
Revenir en haut Aller en bas
https://asaria.forumpro.fr/t4584-la-grande-conseillere#122763

Ancien ; Longue-Vie

Connor Johnson
Connor Johnson

Feat : Daniel Craig
Nombre de messages : 74
Age du personnage : 126 ans
Côté coeur : Célibataire

Points RP du mois : 3


(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Empty

MessageSujet: Re: (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Icon_minitimeDim 17 Fév 2019, 11:25

Government Crisis
Connor Johnson & Alianka De Nephthys

 
Je ne sais pas si je dois cautionner son raisonnement. Le risque pris ici me paraît déraisonnable. D’autres options peuvent être envisagées dans le cas présent. La Grande Conseillère est focalisée sur ce petit objet et sur son rôle dans cette affaire. Visiblement, elle s’emploie à en faire une affaire plus personnelle qu’elle ne devrait l’être. Oui, Allianka de Nephtys a été visée. Mais, est-ce réellement elle la personne ciblée par Epsilon probablement ? Ou est-ce le régime en place, les Asariens ? Toutes ces questions méritent de prendre le temps de la réflexion plutôt que d’agir dans la précipitation.

« Si vous le dîtes, Grande Conseillère. »


Que puis-je dire d’autre ? Je dois respecter sa décision. La hiérarchie est ainsi faîte. Je n’ai pas à exprimer davantage de regrets. Je retiens l’attention de la Grande Conseillère avec cette histoire de taupe. C’est une de mes pistes principales. Cela se passe souvent ainsi et cela recollerait quelques pièces du puzzle.

« Le seul problème, c’est que si il vous arrivait malheur, la Milice ne saura jamais à qui vous avez fait mention de ce repas improvisé au restaurant. »



Une évidence mais tant pis, elle est décidée. Comme elle le dit de ses propres mots, elle ne veut pas reculer. Le froid s’invite dans la pièce et j’observe l’objet se faire ceinturer par une barrière de glace. Puis, je me sens reculer dans la pièce et je comprends rapidement qu’elle veut me faire sortir d’ici. Elle me fait part de la nécessité de sortir d’ici. Je finis par me résigner à quitter les lieux. Je ne comprends pas son raisonnement. Pas plus mon départ précipité. Mon bouclier aurait pu avoir son rôle à jouer en combinant nos pouvoirs. En sortant je croise un autre ancien, Tomas Van Brënner. Le mécanisme de sécurité semble disjoncter.

Avec l’expérience, je sens que les Anciens doivent utiliser leur pouvoir avec intensité. Il n’y aurait aucun intérêt pour moi à rester ici, surtout après avoir été sorti et éconduit par la force. Alors, je préfère m’éloigner pour retourner travailler à mon ministère en suivant cette affaire d’une oreille attentive. La Grande Conseillère prend les décisions. La Milice est sous la houlette de Tomas Van Brënner. Alors, il est préférable de prendre du recul et de les laisser gérer cette crise qui reviendra sûrement à mes oreilles d’une façon ou d’une autre, à la télévision ou lors d’un conseil gouvernemental. En l'état, je n'ai ni la volonté ni le pouvoir de revenir en arrière de toute manière. 



©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Grande Conseillère de la Cité
Ancienne ; Longue-Vie

Alianka De Nephthys
Alianka De Nephthys

Feat : Angélina Jolie
Nombre de messages : 2917
Localisation : Dans tes fantasmes les plus fous
Age du personnage : 130 ans
Côté coeur : La glace est éternelle. Seul le Feu en est le Maître

Points RP du mois : 3


Informations Complémentaires
Pouvoirs ou Capacités: Télépathie, Télékinésie, Cryokinésie
Appartenance: Ancien / Longue - Vie
Activité/Métier: Dirigeante du gouvernement.

(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Empty

MessageSujet: Re: (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Icon_minitimeLun 08 Avr 2019, 09:36

Government Crisis


La Milice et le ministre de la Sécurité ne tarderaient pas à comprendre ce qui se passait dans mon bureau, mais avant cela, j’avais fait sortir le ministre Johnson. Il n’était pas question pour moi de mettre en danger quiconque à part ma personne …
Et s’il y avait une faille une taupe quelque part, pas dans mon personnel privé, que ce soit mon chauffeur ou bien les Miliciens qui assuraient ma protection depuis l’arrivée d’Epsilon dans la cité parce que j’avais confiance en eux depuis très longtemps et que le ministre Van Brënner ne m’aurait pas exposé à un tel danger sans s’assurer des compétences e ses hommes, je la trouverai. Il y avait autre chose qui gangrenait à la fois le gouvernement et Asaria. Je pouvais compter sur les compétences du ministre Van Brënner et de ses soldats, comme je pouvais aussi compter sur plusieurs membres de mon gouvernement s’il m’arrivait malheur à l’instant où j’ouvrirais enfin le coffret qu’on avait lancé à travers la vitrine du restaurant.

Le Ministre Johnson avait dû très certainement avertir le personnel et raconter pourquoi je l’avais mis à la porte de mon bureau. Plus personnes ne pourraient la franchir. Les verrous avaient été enclenchés par ma télékinésie et de mon pouvoir, je les bloquais. Maintenant, il ne restait plus que ce petit coffret et moi. Il était grand temps de découvrir pourquoi, ce soir, on m’avait envoyé ce colis mystérieux sans aucun mot.

(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] 1554708660-coffret

Ma cryokinésie se mit en action provoquant immédiatement la diminution de la température dans la pièce. Je ne craignais pas ce froid que je générais moi-même. Un mur commençait à se déployer autour de moi et autour du bureau où reposais le coffret métallique. A l’extérieur et grâce à mon ouïe hyper-développée, j’entendais les sirènes des fourgons de la Milice. Je percevais les bruits de pas dans le couloir et comme je m’y attendais, des personnes tentèrent par tous les moyens possibles d’ouvrir la porte de la salle … C’était peine perdue pour eux. La barrière de glace se mit en place et mon bouclier télékinétique se cala sur elle pour former un rempart supplémentaire si ce coffret, à son ouverture, devait exploser.

Je l’avais tellement détaillé sur le chemin jusqu’à la tour gouvernementale, que j’avais pu vérifier qu’il n’y avait pas d’accès pur y introduire une clef. Je défis lentement le ruban rouge et sous l’épaisse étoffe, un crochet. Doucement, je relevai l’embout et le haut du coffret bascula en arrière… J’étais prête à recevoir une décharge, à protéger la Tour et son personnel ainsi que tous les individus présents. Si la bombe était importante et puissante, le rempart que j’avais construit atténuerait les secousses et les dégâts.

(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] 1554708716-parchemin

Rien ne se passa et à l’intérieur, une lettre roulée tel un parchemin, attachée avec un ruban rouge attendait ma lecture. Je la pris dans ma main, tout en gardant la barrière de protection. Je n’étais pas certaine que ce coffret n’allait pas exploser quelques minutes après son ouverture … Et si c’était un mécanisme qui se déclenchait par un petit appareil commandait par un fou … autant être sur mes gardes et ne pas baissait ma concentration. Je tirai sur le ruban, déroulant le message qui m’était adressé.

(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] 1554708758-lettre

Je détaillai chaque mot, chaque tournure de phrases. Un message subtil d’une personne animait de revanche et de haine, envers moi, mon gouvernement. Une personne qui avait été reléguée ou bien rejetée par moi. Il fallait que je cherche dans les archives de la cité, tout ce qui avait été fait et dit depuis sa construction. Je reposai le parchemin et je repris le coffret, en essayant de chercher s’il y avait autre chose, un autre indice de caché. Il n’y avait pu rien.
Alors, petit à petit, le mur de glace disparut, mon bouclier télékinétique aussi et la puissance de ma télékinésie sur la porte d’entrée ôta les verrous pour faire entrer des Miliciens caqués et armés jusqu’aux dents pour faire face à une éventuelle bombe. Au milieu de ces soldats, le ministre Van Brënner. Les traits de son visage renvoyaient un homme qui avait atteint la limite de sa patience et qui avait été mis à l’écart par sa Supérieure alors que son rôle était avant tout de me protéger.

(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Avatar12

- Déployez vos forces dans ce bureau et envoyez ce coffret à la scientifique ! IMMÉDIATEMENT !

Les Miliciens se postèrent aux quatre coins de la pièce tandis que d’autres refermaient avec précaution le coffret qu’ils allaient apporter à la section scientifique pour décortiquer le moindre indice ou la moindre emprunte. Je savais déjà les résultats : ils ne trouveraient rien. C’était du perfectionnisme.

- Madame la Grande Conseillère joue à la super-héroïne ? On n’a pas besoin de cela, de vous perdre. C’était le but recherché par nos ennemis de vous  éloigner du reste des forces armées  et des hommes qui assurent votre protection.
Le protocole mis en place depuis des années, indique que vous devait attendre les renforts avant de vous lancer dans une telle situation dangereuse.


Son ton était calculé et contrôlé malgré la présence de jugements qu’il ne cessait d’émettre. Ses yeux étaient braqués sur moi et il se tenait stoïque à quelque mètre de ma position. Le Lion de feu tentait de se maitriser face à moi et devant ses hommes et je ne tenais pas à avoir des témoins lorsque la colère se ferait maitresse de notre conversation.

- Pouvez-vous demander à vos hommes de se retirer de mon bureau, j’ai besoin de m’entretenir avec vous, en tête à tête, monsieur le Ministre ?

Il resta là, quelques instants, silencieux, à me dévisager, puis, il se tourna vers l’un de ses hommes et d’un signe de tête, les soldats sortirent de mon bureau, refermant derrière eux les deux grandes portes.

- Tu te fous de moi ?

La hiérarchie et l’étiquette venaient de laisser place à ce lien qui nous unissait depuis très longtemps.

- Tu n’aurais pas dû récupérer le coffret et partir avec à la Tour ! Il y a une taupe, au restaurant ! Je la trouverai ! Tous les clients et le personnel sont interrogés ! MAIS TU N’AURAIS PAS DU PARTIR AVEC CETTE BOMBE SANS MON AUTORISATION !

La voix du Lion de feu résonna dans la pièce alors que je gardais la maitrise parfaite de mes émotions. J’étais la Glace, vive représentation de la froideur et du flegme. Il était le Feu, représentation sans limite de l’émotion vive et de l’exaltation.

- Si ce coffret était là pour exploser, il m’aurait atteint depuis longtemps.

Tomas se passa la main sur son visage, comme pour essayer de trouver son calme.

- Tu auras toujours le dernier mot …

- Non, mais, je n’allais pas me laisser faire, ni avoir peur de cet Epsilon ! Regarde cette lettre qui était dans le coffret et tu comprendras.

Je lui tendis le parchemin qu’il s’empressa de lire.

- Tu connais cette personne ? Tu as une idée sur son identité ?

- Non, pas vraiment, mais d’après ses mots, cette personne a été rejetée. Je vais devoir consulter nos archives.

- Cette personne a été proche de toi … Il faut commencer par chercher tous les ministres et conseillers qui sont partis du gouvernement, surtout ceux qui ont démissionné.

TERMINE




:copyright:️ 2981 12289 0



Le pouvoir se définit par la possibilité d'en abuser
Revenir en haut Aller en bas
https://asaria.forumpro.fr/t4584-la-grande-conseillere#122763


Contenu sponsorisé



(Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Empty

MessageSujet: Re: (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] (Terminé) Government Crisis [Pv Connor] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
(Terminé) Government Crisis [Pv Connor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asaria, terre de prophétie ::  :: La Tour Gouvernementale :: Bureau de A.De Nephthys.-
Sauter vers: